beo111 beo111 8 juillet 21:43

Ce que j’en pense ? C’est que la vidéo est excellente et que vos propos sont un cran au dessus encore.

Mais voilà, il y a alerte CETA. Le 17 juillet les représentants du peuple vont vraisemblablement ratifier ce traité qui va détruire encore plus ce qui reste de la France. Jugez plutôt : avec le CETA les lois vont devenir payantes. Dans un premier temps cela ne concernera que celles qui réglementeront les produits en provenance du Canada, mais très vite du fait de la mécanique juridique mise en place par le GATT puis reprise par l’OMC, cela concernera les produits importés des États Unis d’Amérique, du Vietnam et j’en passe.

Et tout cela sans que le Parlement français ait son mot à dire.

Alors le Chouard il nous fait bien rire avec sa constitution. Il faudrait déjà que le peuple apprenne a se saisir de l’actuelle avant d’en inventer une nouvelle. Normalement, pour un vote aussi important que celui du CETA tout le monde devrait se sentir concerné.

Et vous l’êtes tous. Avec le CETA, si des produits impropres à la consommation sont importés du Canada, le législateur hésitera à les interdire car dans ce cas le contribuable français devrait payer l’addition du manque à gagner de l’industriel canadien. Parce que vous comprenez, il a investi, et ses investissement doivent être protégés.

Pour lui cela s’appelle protection des investissement, pour nous cela s’appelle lois payantes.

Et regardez qu’un gros capitaliste est forcément gagnant dans l’affaire. Plus il créé d’usine à fabriquer de la merde, plus il vend de la merde qui est bon marché, plus nous les français qui perdons en pouvoir d’achat sommes obligés d’acheter de la merde. Et si on se rend compte que c’est mauvais on ne peut pas l’interdire. Car les lois qui nous protègent deviennent payantes. Et on a pas très envie de payer.

C’est la martingale parfaite pour les banquiers.

Parce que vous vous dites : "oh mais non, on ne va pas acheter de la merde tout de même". Mais sur la durée, avec le rouleau compresseur de la télévision, des experts qui vont vous répéter que ce n’est pas si grave, votre pourvoir d’achat qui va baisser vous n’allez pas dire non très longtemps, après tout ce n’est pas si grave.

Alors pour revenir au Chouard, lui qui parle de corps social, s’il y avait vraiment un corps social, nous nous passerions le mot que tout français qui connaît un député doit faire pression sur ce dernier pour qu’il ne ratifie pas le CETA. Lui dire que l’on répétera à ses enfants, ses proches, les gens qu’il aime que c’est une pourriture de mettre comme ça en danger la santé des français, nos enfants, notre travail, tout ça pour faire plaisir à Macron.

Le 17 juillet est proche, il est dans le monde réel, pour l’instant la constitution de Chouard est dans ses fantasmes.

Alors maintenant, pour rétablir un peu la vérité et être un peu plus équilibré sur Chouard, il faut voir que ce n’est pas par naïveté ou par manque de courage qu’il agit ainsi. Ce que vous ne savez peut-être pas c’est qu’il a essayé de monter un mouvement vraiment rentre-dedans il y a une bonne dizaine d’années, mais ça n’a pas marché car il n’a pas l’étoffe d’un chef.

Et puis il a un boulot aussi. Et franchement les gens qui s’imaginent que Super Chouard va mettre tout le monde d’accord sont dans la pensée magique. Ils ont besoin d’un super-héros, ce sont des enfants. Alors que là on a besoin d’adultes pour parler à des députés, ou à leurs proches.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe