Olivier Perriet Olivier Perriet 3 juillet 10:28

Je rève où on parle d’un truc qui est connu, archi connu, commenté tous les jours, depuis le départ ?

enfin, depuis le départ, non :

le départ réel, c’est 2011. À ce moment, Poutine n’avait pas encore remué la queue, la meilleure preuve étant que François Hollande a cru pouvoir préparer une intervention militaire en août 2013, et s’est retrouvé tout seul comme un con, Obama l’ayant lâché.

Le vrai faux départ, pour les poutiniens, c’est 2015, et la bataille d’Alep. C’est à ce moment, 4 ans après ( smiley ), que les tiers mondains, ex gauchos occidentaux, amis de Vladimir, en ont fait des caisses sur le scandale syrien, les gentils égorgeurs, etc...

Des vrais résistants de la 25e heure. Des lâches, qui attendent que leur maître aboie, car ils ne savent que "panser" par leurs instincts les plus bas (obéissance aux forts, reconnaissance du ventre, etc...).

Les mêmes qui "se mobilisent" pour la rébellion au Yémen.

Des vrais Français comme on n’en fait plus en somme smiley

Tiens je regardais l’autre jour un reportage sur les mensonges de la guerre d’Irak...de 2003. ça m’a fait penser à ça.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe