berry 15 mai 11:28

Faut pas se gêner, c’est les allemands qui paieront.

Les actionnaires de Monsanto ont trouvé un bon pigeon, Bayer leur a racheté l’entreprise en 2018 pour 56 milliards de dollars.

Les actionnaires de Bayer peuvent faire la gueule, leur entreprise qui cotait 136 milliards en 2015 n’en vaut plus que 51 milliards aujourd’hui. "Le destin de Bayer est désormais entre les mains des juges américains qui contrôlent le montant des peines", a déclaré Marc Tüngler, le directeur de l’Association allemande de protection des actionnaires, jugeant cette perspective "effrayante". 

Il a raison de s’inquiéter, d’autant plus que les américains ont pris l’habitude de racketter les entreprises européennes depuis quelques années.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe