Eric_F 11 mars 14:21

On a du dire au gamin "tu pourras parler quand tu auras de la moustache", et il l’a pris au mot smiley

Critiquer Macron est un exercice aisé, du reste chacun d’entre nous y excelle smiley


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe