nephis 8 mars 11:50

@medialter

C’est vrai qu’on se marrait bien dans cet ancien petit village gaulois. Il devient quoi l’ami Gueguen ? C quoi sa reconversion ?

Je crois qu’il s’agit d’une reconversion professionelle dans le monde de l’édition. De plus, il semble s’être posé avec une nouvelle femelle, bref, tout ça pour dire que pour l’année 2018, il ne nous a gratifié que d’une vidéo en lien avec son teaser annonçant un nouveau format pour sa série des politheia. Ne le connaissant pas intimement (infos glânée via FB et YT), il vaut mieux se renseigner auprès de MaQ si vous désirez en savoir plus.

Dan l’hindouisme la durée du Kali Yuga est de 432.000 ans, et non de 6200 ans comme le prétendait Guénon, qui a trafiqué le chiffre en prétendant d’abord qu’il y avait trop de zéros (ça paraît incroyable mais c’est écrit noir sur blanc). Ca laisse donc le temps de voir venir, à supposer encore qu’on en connaisse le début. Dans d’autres traditions, la fin d’un âge de fer est associée au retour d’un âge d’or (ce qui par définition établit le nouillage).

Oui, j’étais également au courant concernant les problèmes d’incohérence à propos des diverses durées des âges cosmologiques. En ce qui concerne le retour de l’âge d’or (krita yuga) et son interprétation nouillageuse erronée, il faut bien comprendre que ce renouveau cyclique n’implique aucunement une rédemption de l’humanité actuelle : la majorité de celle-ci est condamnée à crever dans les affres de la fin du cycle présent ; seul une infime partie parviendra à passer « au-dessus » (rejoindre l’« humanité 2.0 ») et une autre partie encore plus infime réussira l’exploit de passer « au-delà » (cf. inscription du temple de Delphes : Connais-toi toi-même et tu connaîtras [rejoindras] l’Univers et les Dieux. »)

Jésus n’ayant jamais existé, on peut toujours attendre son retour.

Pour ma part, je pense que Jésus a réellement existé et ce Jésus-là n’a pas grand chose à voir avec le Jésus historique. Je pense en effet que Jésus fut un kshatriya qui est parvenu jusqu’au bout de la Voie du guerrier et son exploit a été récupéré et travesti par certains BIP de l’époque pour en faire une religion de masse devenu par la suite le christianisme actuel. Toutefois, il n’en rest pas moins que le « mode d’emploi » de la Voie est bien présente dans les évangiles (apocryphes inclus). Donc, je ne crois pas non plus au retour du/de Mashiah-sse.

Ca établit un isomorphisme entre Homme et Cosmos qui est pleinement légitime, mais c’est pas pour autant que c’est applicable à notre vision linéaire du temps. Vu au travers de la sacralité, le temps doit être considéré comme cyclique (voir l’excellent ouvrage d’Eliade "le mythe de l’éternel retour"). Et c’est de là que vient la confusion, le temps cyclique est la réitération de la régénération individuelle dans le processus initiatique, et non le temps historique qui restera éternellement dégénéré

C’est très intéressant, je garde cela bien en mémoire au cas où. J’ai toujours pensé que notre conception linéaire du temps était tributaire de celle des religions abrahamiques, dont les textes finaux étaient apparus trop récemment dans l’histoire pour rendre compte d’une conception similaire à celle des védas, même si au début de la Génèse, on pourrait en déduire qu’il n’en fut pas toujours ainsi (passage des patriarches dont les espérances de vie sont très supérieures à celle d’un humain normal).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe