medialter medialter 6 mars 15:58

@Gollum
"Les états multiples de l’être pourrait servir aux ufologues style chamanistes"
*
Absolument. C’est aussi toute l’essence de l’oeuvre de Castaneda
*
Plus de terre sainte à garder ne signifie pas, à mon sens, non possibilité d’initiation individuelle
*
"Plus de terre sainte à garder ne signifie pas, à mon sens, non possibilité d’initiation individuelle"
*
Bien sûr, mais ce petit extrait démontre bien que Guénon pensait que la transmission de la tradition s’était rompu en occident, ce qui est absolument faux
*
"On ne peut pas être un bon bouddhiste si on a n’a pas un lama (pour le bouddhisme tibétain) ou un maître pour les autres formes de bouddhisme"
*
Exact, mais c’est à mon avis une dégénérescence du bouddhisme où les brahmanes tentent de se réapproprier une tradition construite initialement pour les bouter hors de son champ d’application
*
"Le bouddhisme n’a donc pas cassé la caste des brahmanes il a simplement spiritualisé cette notion qui était devenue une affaire de famille et de naissance et n’avait plus rien à voir avec le réel. Il a démocratisé cette notion, n’importe qui pouvant devenir Bouddha (donc brahmane en quelque sorte)"

*
Je pense aussi que la démocratisation du bouddhisme est aussi une dégénérescence (et je ne parle même pas de son occidentalisation, devenue complètement nouillage), cette doctrine étant initialement élitiste. Je pense que tu fais un amalgame des termes, l’état Bouddha n’est pas l’état brahmane, ce dernier étant encore humain, alors que le premier est à ’état accompli. Dans la BG, Krishna est un Dieu, et non un Brahmane, il enseigne en direct au Kshatriya Arjuna, ce qui fait du Kshatriya le somment de la pyramide. Il y a beaucoup à dire sur le sujet, et il est fort regrettable que Guénon ait passé ce débat de fond complètement sous silence


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe