Qamarad Qamarad 11 février 15:40

Très bon résumé. Le rappel est toujours profitable.

De toute façon comme je l’écrivais déjà l’année dernière, il est désormais souhaitable que l’euro se casse la gueule sans parti "populiste" (entre guillemets) au pouvoir. Les deux sujets majeurs sont la question européenne et l’immigration dans le débat français. Dans le cas d’une sortie confuse de la zone euro ou d’une trop longue période à redéfinir le projet en cas de crise systémique, les GJ devront en profiter pour frapper un grand coup. Les autorités auront un tel discrédit et le contexte sera plus propice pour que nos revendications passent. Un coup de RIC pour un moratoire sur l’immigration pour une durée de 30 ans. Pour le reste, il faudra que le camp national soit près à aller aux responsabilités afin que nous mettions en place une politique de souveraineté intelligente et de déploiement de puissance. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe