pegase pegase 11 février 14:18

Au regard de ce tableau, il ne faut pas avoir fait Saint-Cyr pour comprendre que déclarer vouloir sortir de l’UE et de l’euro est un suicide électoral.

-

Sauf que le tableau est complètement faux, sans doute biaisé ou truqué comme ils ont pris l’habitude de faire...

1 / Il faudrait plutôt parler de l’espace Schengen, qui n’a rien à voir avec l’Union Européenne ! 

Les déplacements et le tourisme en Europe n’ont jamais posés de problèmes avant Maastricht (je suis allé un peu partout en Europe avant 92, rien vu, aucune difficulté)..... Ah si , des slogans "MORT AUX FRANÇAIS" inscrits un peu partout dans le pays basque espagnole ...  smiley

2 / Les normes alimentaires et industrielles, c’est complètement l’inverse, aujourd’hui vous avez des bananes Label Bio qui arrivent sur le marché, contenant pas moins de 14 pesticides, dont certains complètement interdit en France smiley

-

3 / La sécurité et la lutte contre le terrorisme ??? C’est une blague, on a jamais été autant en danger que depuis 2008 !

-

Le clivage est aussi social : 75% des membres des classes jouissant des plus hauts revenus sont contre la sortie de l’euro, quand 46% des personnes relevant des classes populaires se prononcent pour un Frexit.

-

La plupart des dirigeants d’entreprises que je connais sont tous pour la sortie UE, euro, Otan, quasiment tous sans exception, et j’en ai pas mal dans mon carnet d’adresse... Les classes populaires sont au contraire loin de ces considérations, ce qui leur importe le plus c’est l’augmentation du SMIC, la baisse de l’impôt et l’augmentation des aides sociales ... Le reste, UE, euro, leur passe au dessus de la tête, à part pour quelques éclairés, d’ailleurs on le voit nettement dans le mouvement des gilets jaunes !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe