Qirotatif Qirotatif 10 février 08:41

@Belenos
Entièrement d’accord mais... à une exception près : Sandrine. 
Supprimer les subventions, ce serait supprimer Sandrine Kiberlain, et ça... je ne m’en remettrai jamais. J’ai besoin de cette catharsis sur écran noir, cette soupape de sécurité, ce fusible culturel rassurant que représente la déprimante production française où la diva officie.
Je suis donc totalement favorable au gel de toutes les subvenions pour notre cinéma national à l’exception des films où sévit la squelettique muse de mes névroses et de mes espoirs. Quoi de mieux que le spectacle de la désolation d’une heure trente à contempler la crécelle ? Une fois celui-ci achevé, ne peut-on pas trouver beau les plus insignifiants détails du quotidien en comparaison ? N’est-ce pas là une question de santé publique ? 
Me retirer cela serait aussi cruel que d’arracher le doudou à un enfant. Et si d’aventures quelqu’un osait commettre cet ignoble crime contre l’humanité, qu’il soit assuré qu’il me trouverait en face. A bon entendeur !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe