maQiavel maQiavel 24 décembre 2018 09:46

@edwig
Je ne pense pas que la DDHC soient antinomique aux droits de la collectivité. Je pense que les gens qui ont cette vision ont une approche binaire de l’individu et du collectif : soit les droits collectifs priment sur l’individu , soit les droits individuels priment sur le collectif. Je crois qu’individu et collectivité peuvent se marier de façon plus ou moins harmonieuse sans l’un soit absolument prioritaire sur l’autre. 
On peut par exemple admettre que le droit de propriété est inviolable , tout en lui donnant des limites. C’est d’ailleurs le sens de l’art 17 de la DDHC … 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe