Zatara Zatara 7 décembre 02:23

@PumTchak
C’est à double tranchant. Apprendre qu’ils ont peur, ça excite l’envie d’y aller, d’enfin s’en débarrasser, pas forcément physiquement, mais pourquoi pas vandaliser un ministère, ce serait une première.

Cher PumTchak, ne vas surtout pas te leurrer une seconde de plus... Il n’y a plus de calèche, et pas besoin de se déguiser pour passer les barrages de GJ. Il y a un bunker à l’Elysée, avec tout le confort nécessaire pour y vivre des années (james bond serait jaloux), de quoi pouvoir donner des ordres en veux tu en voilà sur tous le territoire national, et communiquer à l’international (pour réserver des suites par exemples), même en temps de 3 eme guerre mondiale thermonucléaire. Notre époque est formidable et notre président et toute la clique de communicants et de conseiller (eux même encore plus concernés par l’état réel du pays) ont accès à toute une flottille d’appareils, aussi bien aérien que nautique, qui leur permettraient même, à dire vrai, de survoler, tel un aventureux safari, cette foule hirsute et barbare jaunâtre, pour ne pas dire odorante, qui mettrait à sac le palais.

Aussi, lorsque l’un d’entre eux témoigne à un journaliste de cette sinistrose qui s’est emparé de tous les cabinets élyséens, ne te méprends pas une seule seconde, car c’est en se bouchant le nez qu’il l’a fait

Non , tout l’intérêt politique à dire qu’ils se chieraient littéralement dessus, c’est de motiver ces hordes barbares antisémites anti républicaine afin de les faire entrer à l’Elysée et ainsi obtenir la preuve qu’il s’agit d’un coup d’état. Ce qui donnerait ainsi une raison internationalement acceptable s’entend, de serrer la vis et de sortir le grand jeu...

Aussi, l’Élysée, comme objectif est une vaste connerie, et s’il se trouvait par là des GJ en partance, qu’il se garde bien de s’en approcher. Car cela n’a strictement plus aucune importance sur le plan politique désormais, et ça pourrait se révéler être le meilleur moyen de nous la faire à l’envers.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe