Zatara Zatara 5 décembre 14:49
Voici ce que le pacte stipule :

– déclare que la migration est un bienfait, une chose positive que chaque pays doit souhaiter ;
– veut instaurer des programmes pour rendre la migration populaire et souhaitée dans les pays receveurs ;
– déclare que la migration est la meilleure solution pour résoudre les problèmes démographiques de l’Europe et le manque de main-d’œuvre qui en découle ;
– prévoit l’obligation de fournir tout ce dont le migrant a besoin pour sa dignité durant le trajet migratoire, trajet qui doit être sans entrave ;
– ne fait pas de distinction entre réfugiés de guerre, de climat, victimes de persécution religieuse, politique ou ethnique et les réfugiés économiques  ;
– préconise d’accueillir chaque personne sans distinction de statut juridique ;
veut obliger les pays membres à accepter les migrants, qu’ils disposent de documents d’identité ou non ;
– veut que les migrants puissent bénéficier des mêmes droits que les citoyens des pays d’accueil ; veut interdire l’expulsion des migrants ; précise que les pays receveurs doivent faciliter le regroupement familial des migrants ;
– prône de qualifier de désinformation le fait de considérer la migration comme un phénomène menaçant ;
– décrète que les mesures sécuritaires sont source d’angoisse pour les migrants et mettent en danger la sécurité des migrants (!) ;
– prévoit que ceux qui ne peuvent pas être considérés comme des réfugiés mais devraient faire face à des difficultés insurmontables en cas de retour dans leur pays de provenance doivent bénéficier des mêmes protections que les réfugiés.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe