berphi 23 octobre 2018 10:36

@Qirotatif

Mercie de votre réponse, toutefois ; La communauté asiatique présente des enfants qui correspondent en tout point à ce que vous décrivez ; moins de 500 mots français au vocabulaire âgé de 3 ans à leur rentrée en maternelle. Un environnement linguistique et culturel étranger hermétique au français mais qui contredit totalement ce qu’avançait Najat. Les exemples d’enfants bilingues conjuguant langue maternelle étrangère et réussite scolaire sont légions. Je ne pense pas me tromper quand j’avance que beaucoup de prof rêvent d’intégrer un lycée du 13ème arrondissement Paris.
Mais faire le focus sur un problème qui n’en est pas un comme celui que vous exposez en toute sincérité, a sans doute permis à Najat de ne pas assumer l’échec de l’enseignement en primaire en France selon les études PISA dont l’entière responsabilité appartient à cette clique de pédagos, (P. Merieu en tête de file) qui s’ingénie à pourrir l’enseignement dans ses bases, sa forme et sa fonction à ce qu’il transmettait initialement. Le caractère répressif que représente une discipline était à proscrire en classe jusqu’à l’arrivée de Blanquer, c’est une réalité que votre entourage pourrait vous témoigner.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe