joelim joelim 28 septembre 2018 21:05
L’inaccessible est souvent désirable. Ils devront courir vite ses avions s’il veut continuer la guerilla aérienne. Les victimes russes (RIP) qu’ils ont faites - dans une envolée probable de chutzpah - ne seront pas oubliées de si tôt. En plus il y a eu le blabla infantile (c’est la faute aux syriens si croyez-nous...) des pontes militaires concernées à Moscou (durée de l’entretien selon RI : 21 mn) qui fut rompu par la partie russe. Bibi a un vrai problème psycho, peut-être lié au décès de son frère, pourquoi met-on de tels dangers publics en responsabilité des états c’est la question.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe