Joe Chip Joe Chip 14 septembre 2018 12:08

@Perre Sanders

Non, c’est un eurosceptique, et comme tous les politiciens réfléchis, il ne va pas contre la majorité de son peuple. On notera, au passage, que Salvini est dans la même situation face à son allié Di Maio que Strache face à sa Kurz.

Mais on s’en fout des mots comme "eurosceptique" ou "européiste". Orban a t-il oui ou non mis l’option de la sortie de l’UE sur la table ? C’est le critère minimum quand on prétend changer les règles de fonctionnement d’une institution, autrement cela veut dire qu’on admet implicitement que le fait d’appartenir à cette institution a un caractère fondamental.

Orban n’a jamais eu l’intention de sortir de l’UE ni même d’en faire évoluer la forme actuelle car il sait que son pays est structurellement dépendant de l’UE et de l’Allemagne. C’est pourquoi son pari politique reposait sur le soutien sans faille des conservateurs allemands, sans lesquels il ne représente rien. Ce n’est pas difficile à comprendre.

Non, il a besoin du soutien de son peuple, et certains pensent que, grâce à son intransigeance, il pourrait atteindre 60 %, lors des prochaines législatives. Pour le reste, je ne sais même pas si ça existe des eurosceptiques à la CDU/CSU

Qu’est-ce qui ça changera au plan européen ? Si ces 60% de Hongrois pensent aussi que la Hongrie doit rester quoiqu’il arrive dans l’UE, absolument rien. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe