Joe Chip Joe Chip 13 septembre 2018 16:52

@Qirotatif

Pas sûr que les choses soient aussi limpides. La nouvelle à retenir c’est qu’il n’y aura probablement pas de grande alliance à droite entre les libéraux-conservateurs et les nationaux-conservateurs, ce qui va affaiblir le PPE et du même coup ouvrir un gros espace au centre pour les "progressistes" macroniens. 

Orban ne pèse rien en dehors du PPE et ne pourra rien faire à part fédérer une coalition d’affreux jojos à l’extrême-droite. Son pouvoir était entièrement lié à son positionnement politique, apparaissant comme le chaînon naturel entre la droite conservatrice libérale classique et les "populistes" antimigrants. Mais il est sans doute allé trop loin et dorénavant il sera perçu comme un leader d’extrême-droite.

On risquerait alors de voir se répéter le scénario de l’élection française : une victoire par défaut des centristes, une droite affaiblie et des anti-UE ghettoïsés. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe