medialter medialter 12 septembre 18:44

L’alchimie n’a RIEN à voir avec la psychanalyse. Les rares analystes récents, munis du bagage requis en connaissance alchimique, et qui ont connu la psychanalyse de leur temps (Evola, Canseliet, Alleau), lui ont fait un procès impitoyable. Je reprends, dans les grandes lignes et de mémoire, celui d’Evola, que je trouve fort pertinent : La psychanalyse prend un sujet malade et se propose de le reformater pour le mettre sur les rails du système. L’Alchimie (ou toute autre doctrine initiatique) prend un homme sain et se propose de le libérer du système. Prison d’un côté, liberté de l’autre. Psychanalyse et Alchimie s’opposent diamétralement et sont totalement incompatibles. La première est une invention récente faite par le système, pour le système (la preuve étant qu’elle est enseignée à l’université), la seconde est une doctrine dont l’origine se perd dans la nuit des temps, elle est atemporelle et unique sous des formes multiples. Essayer de rapprocher l’une et l’autre, c’est comme essayer de rapprocher un palais avec ses chiottes. Jung n’a fait que du pillage, comme les FM avant lui


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe