hase hase 10 septembre 14:04

Merci ! bienheureuse de vous retrouver. Un petit moment de bonheur particulier, vers la minute 24, quand Assad rétorque à Macron : pas d’ambassade de France en Syrie tant que celle-ci soutient l’ennemi ! dans sa démesure mégalo, Macron devait imaginer qu’on lui baiserait les pieds !!
Ce renversement ne tient qu’au fait que l’occident a perdu, mais prendre les Syriens, les Russes, le Hezbollah et l’Iran pour des cons, c’est encore bien ancré !!


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe