Qiroreur Qiroreur 10 septembre 12:15

La fausse agression de NKM... je l’avais presque oublié cette mise en scène grotesque smiley Heureusement que la menteuse professionnelle est là pour nous rappeler cet épisode pathétique...

Le parlementaire qui assume ouvertement être ce qu’il est, un traitre, un profiteur du système, un inutile, peut le faire en toute quiétude sachant que de l’autre côté du poste il y a des lobotomisés, des inconscients, des soumis qui font là où on leur dit de faire. Il ne sert à rien, il n’a aucun pouvoir et devrait se révolter mais non... le pognon tombe tous les mois, il aura une belle retraite, il est heureux. L’autre cruche explique qu’il n’y a pas d’autre solution : voilà qui est acté. C’est la "démocratie représentative" ou alors le nazisme. Il ne fait aucun doute qu’une majorité de gens qui ont vu cette séquence ont du se dire "oh bah elle a raison la journaliste... y’a pas d’autre solution, hein Simone ? Tiens, en passant, tu peux me ramener une bière ?".

Et ils savent cyniquement qu’ils peuvent toujours compter sur un type énervé dans une population de plus en plus abrutie (2 à 4 points de QI en moins en 10 ans en France...) pour coller une tarte à un inutile, et en une seconde transformer un traitre en victime limite héroïque. Ils savent que ces accès de colère les servent, ils savent qu’une simple pichenette fait lever toute la caste comme un seul homme pour "défendre la démocratie en danger, face à la menace du retour des zeurs sombrrrrrres, les méchants populistes". D’ailleurs ils sont là pour cela : canaliser la colère, et travailler dans les intérêts des lobbys, des puissances d’argent. Tant qu’un crétin agresse un pitre comme Placé ou l’actrice NKM, les Dassault, les Drahi, les Mulliez, les Bolloré... tous ces gens qui ont les moyens de ne pas fréquenter les sans-dents, de se protéger de la racaille du quotidien sont tranquilles. Ils s’amusent certainement de voir que les voitures crament loin de là où ils habitent, que ce sont leurs représentants qui se prennent les rares baffes à leur place. Ils s’amusent de voir que malgré l’évidence des collusions dans la caste médiatico-politique, malgré la criante réalité de médias à 100% pour un candidat aux dernières présidentielles, malgré l’énormité d’une élection orientée et d’un candidat de la classe dominante très largement favorisé, les gens continuent malgré tout à les plébisciter. 

C’est désespérant de se voir voler notre souveraineté, ultra rageant de voir que ces parlementaires savent qu’ils trahissent les gens qui ont eu la naïveté de les mettre au pouvoir, qu’un Président trahit chaque jour la constitution du pays. Tragique d’avoir des députés élus par... personne. Entre ceux qui ont décidé de renoncer (mais qui se plaignent des élus que l’on a, du système...), les nihilistes qui attendent la grande catastrophe (alors que l’eau est juste en train de bouillir lentement) et puis ceux qui votent inlassablement pour les mêmes tocards tout en s’en plaignant également, on ne voit clairement pas ce qui pourrait changer dans ce pays. Pascot est bien gentil mais quel poids a son discours en comparaison de celui des médias achetés ? Quelle influence peut avoir un discours sensé auprès de gens qui ont renoncé à leur propre souveraineté ?
Le pb vient surtout de la profonde ignorance de nos concitoyens, du manque de courage. 
Alors la population va continuer de s’appauvrir en moyenne, le peu de souveraineté qu’il nous reste sera définitivement dissoute et des dizaines de millions de crève-la-faim vont continuer de déferler ôtant le peu de cohésion qu’il y avait encore dans la population. Mais après tout, les Français ont voulu ça... car Macroute, certes intégralement sponsorisé par le système a bien été élu par 20 743 128 personnes, quelles que furent leurs motivations profondes (choix délibéré ou "barrage" à l’extrême-droate). 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe