maQiavel maQiavel 9 septembre 12:08

La première vidéo est énorme.

D’abord le début avec le pauvre petit franc maçon qui n’a rien fait à personne et qui se fait quand même agresser. Eh ouais , ce n’est plus arrivé qu’un frère se fasse agresser parce qu’il est franc-maçon depuis … l’occupation !!! Le lien est fait, histoire de bien assimiler la colère populaire au péril fasciste. Et la journaliste qui lui demande « est ce que vous avez été agressé aussi parce que vous étiez politique ou uniquement franc maçon » ? Réponse : heu … heu … un peu des deux. Voilà comment on fait passer la colère des administrés envers leurs administrateurs qui ne font que trahir leurs promesses à une question de liberté d’opinion en mettant en avant son statut de franc-maçon dont la grande majorité des gens n’a rien à foutre , ce qui compte pour les gens c’est leurs problèmes du quotidien , pas ces histoires de franc-maçon. Bref …

Ensuite , quand on demande son avis à Phillipe Pascot qui est le seul personnage lucide sur le plateau et qu’il précise qu’il n’approuve pas la violence envers les élus mais qu’il y’a quand même des baffes qui se perdent , la journaliste outrée lui fait remarquer que légitimer la colère des Français contre les politiques est de facto soutenir la violence. En gros , on a une classe politicienne qui se gave , qui a des privilèges officiels et officieux qui feraient rougir n’importe quel potentat d’une quelconque république bananière , qui passe plus de temps et d’énergie à s’en mettre plein les fouilles et à parader dans les médias qu’à assurer le bien public (au contraire  , ce sont les principaux acteurs de sa détérioration ) mais naaaan , c’est maaaal que les Français soient en colère parce que la colère mène à la violence et que la violence c’est dangereux pour tout le monde. Ahlàlà, ces journalistes. smiley

Et notre petit franc-maçon qui revient à la charge pour expliquer doctement pointer du doigt les parlementaires est idiot parce qu’ils n’ont plus de pouvoir. Phillipe Pascot qui lui demande en gros s’il est payé à ne rien foutre puisqu’il n’a plus de pouvoir ? Il lui répond tranquillement que oui et que les parlementaires et les sénateurs ne servent plus grand-chose. C’est bien, c’est franc. Sauf que quelques phrases plus tard, le même explique qu’on est dans Etat démocratique smiley , que la souveraineté est de faire et de défaire les élus , tout ça pour dire que si le peuple n’est pas content , au lieu d’user de violence sur les élus , il peut user de sa souveraineté en ne les élisant pas. Hé, espèce de crétin, tu es entrain de nous dire que la souveraineté, c’est de faire et de défaire des élus qui n’ont aucun pouvoir ????

Je me suis arrêté là parce qu’une furieuse envie de l’attraper par le col et de lui mettre des claques m’est venue, histoire de lui remettre les idées en place, et pourtant je suis loin d’être un fou furieux, je suis plutôt quelqu’un de calme et de posé mais là, trop c’est trop …  smiley


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe