Olaf Olaf 6 janvier 2016 00:52

@Sarah
D’où l’intérêt du retour aux sources ... et aux traditions apostoliques. Considérez aujourd’hui les Eglises assyriennes et chaldéennes, de langue araméenne. Elles sont les héritières (avec l’Eglise arménienne) des traditions de la communautés judéochrétienne d’Israël (particulièrement Jérusalem), après la 2e guerre juive et la dispersion qui a suivi : la langue, la prière, les rites et même la génétique (les Assyriens sont bien plus proches des Hébreux que les Ashkénazes !). Avec eux, vous remontez en droite ligne à Jacques, Simon, Justus, Judas (crucifié par Bar Kochba), Zachée, Tobie et toutes les têtes de l’Eglise de Jérusalem.

Il faudrait que vous lisiez les ouvrages de Pierre Perrier là dessus, cela vous passionnerait. Vous pouvez commencer par Evangiles de l’oral à l’écrit 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe