News 1er octobre 2011 13:03

En ce cas pensez à citer Arnaud Montebourg qui mit son engagement dans la balance pour que se tiennent ces primaires. Martine Aubry ne voulait pas en entendre parler avant de se rallier à cette idée par la force des choses. Ces primaires sont un exercice de démocratie inédit en France. On passe d’une élection censitaire à une élection élargie à l’ensemble du corps électoral d’un parti de gouvernement.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe