JPAGO 3 avril 17:14

@pemile
L’humour est une spécifité Anglaise mais l’Histoire est universelle.
La Guerre par définition est une action au service d’une volonté politique qui va entrainer obligatoirement des milliers à millions de morts militaires et le plus souvent encore plus de civils en collatéral pur ou en liquidation volontaire.
La Guerre sans mort comme vendue il y a quelques dizaines d’années par des médias ineptes n’a jamais existé.
Selon l’adage "la guerre s’arrêta faute de combattants" un bon chef Politico militaire de Guerre essaye de limiter globalement statistiquement ses pertes pour au moins garder assez de reproducteurs mâles (les civilisations européennes monogames ou à faible coefficient de reproduction sont sur ce point très défavorisées) puisque il faut au moins 20 ans pour regarnir sa population pour remettre ça la fois suivante.
Le problème est que cette évidence biologique est très souvent oubliée par des soient disant grands hommes, comme Hitler, Napoléon et tant d’autres illustres personnages, avec les conséquences que la Grande Histoire des Hommes rappelle avec constance. 
Les pertes Russes en Ukraine sont jusqu’à présent sans aucune commune mesure avec les pertes de la II° Guerre Mondiale, pour la raison de base qu’il n’y a pas eu jusqu’à présent d’offensive équivalente à celles de cette époque. Quant à la physionomie générale actuelle, les combats.sont dominés par la puissance omniprésente de l’artillerie comme en 1914-18, les Russes ayant l’avantage dans ce domaine, mais l’absence des deux côtés des énormes vagues d’assaut de fantassins pour submerger les mitrailleuses, la couverture aérienne classique des assauts modérée par rapport à la II° Guerre Mondiale, les nouveautés étant la très bonne visualisation permanente du champs de bataille par les satellites et les drônes d’observation, l’action militairement remarquable des deux côtés des drônes offensifs au rapport qualité prix imbattable, l’utilisation encore très modeste des engins volants à forte charge destructrice et grande précision missiles ou bombes planantes pour les offensives (les destructions stratégiques sont importantes côté ukrainien, mais encore vraiment très loin de celles de la II° Guerre mondiale).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe