Cathy Cathy 3 avril 15:31

Quel bilan pour l’occident (minoritaire NDT)

"Prises dans leur ensemble, les actions des dirigeants occidentaux – soutenus par les élites politiques de leurs nations – sont révélatrices d’un modèle de comportement qui s’est écarté de la réalité. Elles découlent de dogmes non étayés par des faits objectifs. Ils sont logiquement auto-contradictoires, imperméables aux événements qui modifient le paysage et radicalement déséquilibrés dans la pondération des avantages/coûts/risques et des probabilités de succès. Comment expliquer cette “irrationalité” ? Il existe des conditions générales qui permettent ou encouragent cette fuite du raisonnement. Il s’agit notamment des tendances socioculturelles nihilistes de nos sociétés postmodernes contemporaines, de leur susceptibilité à l’hystérie collective et aux réactions émotionnelles excessives face à des événements troublants – le 11 septembre, le terrorisme islamique, la fable de l’ingérence russe dans l’élection présidentielle de 2016, entre autres questions politiques, l’évocation du menaçant dragon chinois, les prédictions effrayantes d’une guerre inévitable avec la RPC, les affirmations farfelues selon lesquelles Poutine prévoit de lancer une campagne totale pour conquérir l’Europe jusqu’à la Manche. Les deux dernières sont alimentées par les angoisses flottantes, c’est-à-dire la peur, engendrées par les épisodes antérieurs de psychopathologie de masse. Ces allégations, qui sont en fait de pures fictions, ont fait leur chemin parmi les hauts responsables militaires, les chefs de gouvernement et les “penseurs” stratégiques.

https://lesakerfrancophone.fr/quel-bilan-pour-loccident


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe