mardi 3 juin 2014 - par Frida

Sur les traces des Nabatéens

 

"Les Nabatéens habitaient le sud du Levant et le nord-ouest de l’Arabie à l’époque hellénistique et romaine. Ils font partie de ceux que les Grecs et les Romains appelaient les « barbares » et que les historiens du monde « classique », à leur suite, considèrent avec un peu de condescendance comme les « peuples périphériques ». Ils sont pourtant bien différents de ces nombreuses peuplades, voisines du monde gréco-romain, que nous ne connaissons en général, et bien peu, que grâce à de brèves mentions des auteurs grecs ou latins, comme les Blemmyes de Nubie, les Garamantes du sud de la Tripolitaine, les Yazyges d’Europe orientale, les Chattes de Rhénanie : tous peuples qui ne sont guère plus pour nous que des noms dans des notices chez Diodore de Sicile, Strabon, Tacite ou Dion Cassius.

 

Les Nabatéens nous sont beaucoup mieux connus. Ils sont même, de façon remarquablement constante, sous les feux de l’actualité. Popularisés par une page fameuse du Coke en stock d’Hergé, plus récemment par des spots télévisés publicitaires tournés à Pétra, ils suscitent chaque année une abondante littérature savante et de vulgarisation. Fin 2003 a eu lieu à New York, au Museum of Natural History, la plus grande exposition de synthèse qui leur ait jamais été consacrée, exposition présentée ensuite à l’Institut du monde arabe à Paris. Cet engouement n’est pas vraiment dépendant des aléas d’un tourisme variable – à destination de la Jordanie, de la Syrie, de l’Arabie Séoudite, d’Israël ou d’Égypte – ou de l’évolution de la situation au Proche-Orient : Pétra a suffisamment de notoriété pour que les Nabatéens fascinent toujours. De même, l’activité archéologique, qu’on pourrait croire dépendante des incertitudes politiques comme des incidences économiques du tourisme, ne cesse de croître, particulièrement depuis le début des années 1990, à Pétra et sur les autres sites nabatéens, modifiant très rapidement ce que l’on savait de cette civilisation."

 

lire la suite

 

l’image de la divinité prise ici

 

 

Carte ici

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Nabat%...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Antoni...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mad%C3...

http://remmm.revues.org/2681

http://www.clio.fr/BIBLIOTHEQUE/les...

http://www.clio.fr/BIBLIOTHEQUE/lan...

http://www.lemonde.fr/sciences/arti...

http://www.20minutes.fr/monde/10205...

http://www.orient-mediterranee.com/...

http://antikforever.com/Syrie-Pales...

http://dp.mariottini.free.fr/carnet...

http://emmanuel.guyetand.free.fr/Oe...

http://expositions.bnf.fr/livrarab/...

 



4 réactions


  • gerfaut 3 juin 2014 22:37

    C’ étaient des pilleurs de caravanes. Petra est peut-être à l’ origine du mythe de la caverne d’ Ali Baba


  • cathy30 cathy30 4 juin 2014 00:06

    Une fatwa sur le site de Petra, quelle crise de rire.


  • tousensemble tousensemble 6 juin 2014 19:10

    frida bravo !!!BONJOUR

    comment copier cette vidéos et l’article svp TOUSENSEMBLE


Réagir