samedi 8 décembre 2018 - par Octavio

"Gilets jaunes" : y a-t-il une violence nécessaire ? Avec Gérard Noiriel, historien

Historien et directeur d’études à l’EHESS, Gérard Noiriel est l'auteur de l'ouvrage "Une histoire populaire de la France". Il est l'invité de France Cilture pour comprendre l'émergence de formes d'action violentes dans les mouvements sociaux, une question plus actuelle que jamais alors que la mobilisation des Gilets Jaunes se poursuit.



3 réactions


  • joelim joelim 8 décembre 2018 13:16

    Je me permet de reposter ce que j’ai écrit sur YT :

    à 6’50 le présentateur dit : "en réalité c’est un mouvement qui n’a pas de meneurs, en tout cas on sait qu’on a affaire à des nazillons ou à des créatures fascistoïdes, Gérard X., ça c’est indéniable, pour autant..." etc. Le gars, payé par le service public, se permet de diffamer des milliers de gens et de les traiter de sous-humains (créatures) dans la même phrase... En faisant passer ça pour une évidence qu’il n’y a même pas à examiner. Pour quel organisation travaille-t’il, en plus du service public ? A-t’il déclaré une autorisation de cumul ?


  • vesjem vesjem 9 décembre 2018 08:40

    ch’connaissais pas cet abruti ;

    "ils" en sont rendus à sortir n’importe quel "communautaire lumineux", drapé d’un costume de respectabilité intellectuelle trop grand pour lui, pour faire le sale boulot de propagande anti-gilet jaune


Réagir