lundi 20 avril 2015 - par ZardoZ

Eyes tracking (big brother is watching you)

La mort du haut des pages de résultats, la fin du triangle d’or

 

Depuis l’époque où le web ne se visitait que sur des écrans fixes, les annonceurs se sont battus quotidiennement pour être en haut de la première page de recherche, là où tout se joue. Il fallait investir massivement dans les liens sponsorisés, ou dans le référencement naturel, afin de placer leurs marques au sommet de la visibilité, et récolter du business. En dehors de ce crédo, point de salut ! 

 

Matchic Labs nous révèle que les fixations visuelles des mobinautes et des internautes, ne sont plus concentrées dans un triangle inversé (dit « triangle d’or ») contenant les premiers résultats apparaissant sur l’écran. 

 

« Cette étude combinant les technologies d’eye-tracking et neurosciences nous a permis de mettre en évidence de façon flagrante l’évolution des résultats de recherche Google et l’avènement de ce que nous appelons les mindgets »

 

Les prochains smartphones bénéficieront de cette nouvelle technologie, sous couvert de marketing, on pourra vous fliquer, en analysant le comportement de votre oeil, on saura tout de vos émotions et certains paramètres de santé, mais aussi de toutes vos consultations en temps réel sur la toile, ainsi que toutes vos communications et mails envoyés et reçus. Les smartphones et autres tablettes sont déjà de bons apprentis espions, mais avec cette nouvelle technologie chacun aura un flic dans sa poche.

 

Le meilleur des mondes vous attend.

 

 



4 réactions


  • Joe Callagan Joe Callagan 20 avril 2015 09:15

    on saura tout de certains paramètres de santé,

    Tout à fait et on se basera sur l’iridologie (étude de la cartographie de l’iris de l’oeil) qui permet d’évaluer (plutôt fiable mais pas à 100%) l’état de santé organe par organe. La cartographie de l’iris permet de déterminer de quelle manière le système nerveux est mobilisé, organe par organe, à l’expulsion des toxines et déchets. Il est également possible de repérer un cancer, un épuisement généralisé (vous n’aurez pas le job ma p’tite dame !) ou des facteurs génétiques et héréditaires concernant le capital vitalité général (nous ne sommes pas tous égaux à ce sujet).

    La technologie est largement au point, reste à la diffuser (imposer) ! On dira aux Charlies que c’est cooool de remplacer les identifiants uniques de toute nature par son iris.


    • ZardoZ ZardoZ 20 avril 2015 16:13

      @Joe Callagan

      Bien d’accord avec toi, l’état de santé sera primordial pour décrocher un job, jusqu’à présent on pouvait toujours tricher, avec cette technologie ça sera plus possible du moins pour la plupart d’entre nous. Surtout garde bien les anciens portables ou mieux jette le smartphone avec la téloche par la fenêtre, tourne sur un pc à l’ancienne.


  • medialter medialter 20 avril 2015 09:16

    Mouais, si ça doit être l’objet de stockages de masse, je leur souhaite bonne chance pour trouver les critères et les algorithmes qui sépareront sans l’intervention d’un opérateur, à la manière d’Echelon, les 1% de significatifs des 99% de poubelles qui iront des nibards de Loana jusqu’à l’horoscope. En cas de consultations sensibles, il suffira de DL et de consulter off-line. C’est pas vraiment ça qui me fait peur, Mindget rime avec gadget.


    • ZardoZ ZardoZ 20 avril 2015 16:08

      @medialter, qui te parle de stockage de masse ? Par contre pour fliquer un tel précisément à un moment "T", ça sera encore plus discret et plus facile qu’à l’heure actuelle.


Réagir