mardi 25 juin - par zendragon

Natacha Polony : les inégalités se creusent, « les 5% les plus pauvres vivent 13 ans de moins que les 5% les plus riches »

Les 5% les plus pauvres vivent 13 ans de moins que les 5% les plus riches... 

Inégalités de revenus, inégalités de patrimoine, inégalités culturelles et sociales, inégalités pour se loger, pour se nourrir correctement, pour se soigner... 

Natacha Polony commente le dernier rapport de l'observatoire des inégalités. Des chiffres saisissants et une réalité : les inégalités se creusent et l'assignation à résidence est désormais incontestable.

Polony.tv, le 21 juin 2019 (ajoutée sur YouTube par Le Militant)

(...)

« Il faut constater aussi, l'Observatoire des inégalités nous le rappelle, la France est le pays d'Europe après la Suisse où les riches sont les plus riches ; les 1% les plus favorisés le sont davantage que même au Royaume-uni, pays censément libéral. Mais ce qui est une fois de plus essentiel et que nous rappelle ce rapport c'est le fait qu'il y a bien plus que les inégalités de revenus, ce sont les inégalités de patrimoine. Les 1% les plus fortunés possèdent 6 % des revenus globaux de la population, mais ils possèdent 17 % du patrimoine global de la population française. »

(...)

« L'Observatoire des inégalités nous rappelle cette vérité : déjà en ce2 les plus pauvres obtiennent des notes de 57 sur 100 en français, 58 sur 100 en mathématiques ; quand les enfants les plus favorisés obtiennent 87 sur 100 en français et 87 sur 100 en mathématiques. C'est-à-dire que les choses sont déjà jouées à ce moment-là, ou en partie, ce qui signifie que nous avons une école qui ne permet pas aujourd'hui de compenser les inégalités de naissance. Pire que cela, la France a l'école la plus inégalitaire de tous les pays de l'OCDE, celle qui échoue le plus à compenser ces inégalités, celle qui enferme les enfants dans leur destin social. »

 



22 réactions


  • gaijin gaijin 25 juin 13:47

    " on a l’ impression que certaines choses ne font qu’empirer" 

    c’est pas une impression : c’est réel !

    les choses empirent pour toute une partie de la population ......

    faut arrêter avec les impressions ....le réel a a réellement lieu ....quand le frigo est vide t’a pas l’impression d’avoir rien a bouffer !


  • Eric_F 25 juin 18:03

    Les 1% les plus favorisés en France sont plus riches qu’au Royaume Uni, or Macron leur a octroyé une diminution de l’ordre de 10% de leur contribution fiscale, alors qu’il l’a augmenté pour ceux qui viennent juste derrière.

    Concernant les différences "socioculturelles", l’échec de l’enseignement est une étonnante régression, il serait intéressant de faire une expérimentation très simple en appliquant les programmes et méthodes des années 70 dans quelques écoles-témoin, et mesurer les résultats. 


    • zendragon zendragon 25 juin 19:01

      @Eric_F
      La priorité des priorités : le ruissellement vers les ultra riches ! (les petits ruisseaux font les grandes rivières... de diamants)


  • crow crow 25 juin 18:15

    Un film qui sort demain en salle et qui pourrait en influencer plus d’un ! :

    "Artistes de la vie"

    https://www.youtube.com/watch?v=4r4rsrngLiY


    • zendragon zendragon 25 juin 18:42

      @crow
      Oui !
      Tu devrais le proposer en tant qu’article. (pour demain ?)


    • crow crow 25 juin 19:09

      @zendragon
      Je n’ai malheureusement que la bande annonce à proposer mais l’alternative décroissance + épanouissement = colle fortement à l’analyse de ton article !
      Merci pour le partage smiley


    • zendragon zendragon 25 juin 20:39

      @crow
      Quoi de mieux qu’une bande annonce pour un article signalant la sortie d’un film ? smiley


  • zendragon zendragon 25 juin 20:51

    Génial ! La vidéo a été supprimée sur YouTube... smiley

    Si c’est possible de mettre un extrait venant de Twitter ?

    https://twitter.com/Polony_tv/status/1141956414354743296


  • Norman Bates Norman Bates 25 juin 23:27

    Il est assez malvenu de geindre alors qu’au contraire il faut se féliciter de cette nature qui est décidément bien faite...

    Vivre dans la misère n’est pas marrant...tu glandes ou tu travailles dur, tu bouffes mal, tu fumes, tu picoles pour oublier, tu oublies de te soigner, tu déprimes, tu es aigri, tu diffuses de mauvaises ondes, bref, tu galères et tu souffres...dans ces conditions une euthanasie passive par destination qui te fait gagner en moyenne 13 ans de chemin de croix est une réelle bénédiction...

    Il faudrait même aller plus loin et imaginer un plan de départ volontaire anticipé individuel, voire même collectif, pour abréger au plus vite ces souffrances...


    • simplesanstete 26 juin 01:35

      @Norman Bates
      Comme le disait Coluche,mieux vaut être riche et en bonne santé que pôvre & malade, sacré Natacha Polonium.


  • Norman Bates Norman Bates 25 juin 23:35

    Pour ma part...étant un garçon un tantinet instable sur les bords...j’ai connu les rivages moroses de la précarité comme les prairies verdoyantes d’une relative opulence, aidé en cela par une forme atténuée de phobie fiscale...

    Affirmatif ! il fut un temps...le motel turbinait à plein régime, je devais même loger des clients dans les placards...ça ressemblait davantage à un gourbi peuplé de travailleurs asiatiques jusque dans les tiroirs de la table de nuit qu’à un motel distingué proposant de nobles prestations...

    Tantôt je peinais à finir le mois, tantôt je pouvais bourrer mon oreiller de liasses de billets...entre nous, je vous le dis franchement, les yeux dans les yeux...en définitive, finalement, au bout du compte...je préfère avoir plein de flouze que d’en manquer... smiley


  • ken_le_sous-vivant ken_le_sous-vivant 25 juin 23:39

    C’est que ça détruit la santé de se défoncer pour oublier dans quel monde merdique, superficiel et vénal on vit. L’argent ne peut être une fin en soi et ceux qui le vénèrent ont tôt ou tard de gros problèmes psychologiques.

    Et puis quand la fin de mois commence le 15, pas facile de s’acheter de la bonne nourriture saine.


  • Norman Bates Norman Bates 26 juin 00:10

    Le gros Dieudo s’est fait une nouvelle copine...une préfète...

    J’avoue que c’est assez désopilant... smiley

    https://www.youtube.com/watch?v=E9WF7_P4Zlk

    Pardon à l’auteur(e) pour le hors sujet...elle saura, je l’espère, se montrer indulgente...et zen...


  • simplesanstete 26 juin 01:32

    Oui mais ils ont des portables, la pôvreté de la richesse qui est justement d’avoir du réseau, fin du social enfin, plus aucune excuse, source infiniment exploitable par la gôche.


  • Babac 26 juin 03:13

    Les gens intelligents sont plus facilement riches, et savent aussi mieux entretenir leur corps...


  • v.moyal 26 juin 06:33

    Est elle contente avec ses 13 ans de plus ?


  • Scalpa Scalpa 26 juin 22:17

    La vie n’a pas de prix comme le vit de celui qui mourut dans jouissance de se sentir revivre.


  • cathy cathy 27 juin 15:14

    Elle doit être très bien payée, pour nous raconter la soupe habituelle.


  • Conférençovore 27 juin 23:22

    Autant pour les différences de durée de vie cela paraît evident, autant pour les résultats scolaires le pb est plus subtil (et très politiquement incorrect) qu’une simple question matérielle. L’intelligence étant à près de 90% héréditaire et la pop française étant ce qu’elle est devenue, il n’y a pas lieu de s’étonner si les résultats, comparativement à d’autres pays, degringolent. Le fait que les "petits Français sont les champions du (((chahut))) en cours" selon une étude récente démontre aussi une dégradation à tous les niveaux. Quand on lit des faits divers comme ces gamins de maternelle qui ont tabassé un adulte, les choses deviennent de plus en plus limpides. Non, les pbs ne commencent pas au cm2 mais dés la maternelle avec des pbs qui étaient impensables il y a qq décennies... Le capital culturel des parents dont de plus en plus ne maîtrisent pas la langue, la taille des fratries (à partir de 3, les résultats scolaires diminuent), le manque d’éducation , d’attention des parents, etc, sont autant de facteurs qui expliquent la chute du niveau qui s’explique surtout par le nombre croissant d’élèves incapables de suivre. Les bons restent bons et pas nécessairement parce que "favorisés".


  • Claudec 1er juillet 18:23

    Ce que ne parviennent pas à concevoir la plupart de nos économistes et autres experts socio-politiques (et bien entendu ceux qui les croient), c’est que les inégalités sociales ont toujours crû avec la prospérité du binôme démographie-économie.

    Depuis qu’ils existent et plus ils sont nombreux, plus les besoins des êtres humains sont grands et l’activité pour les satisfaire intense, avec l’aide du progrès, spécialement depuis la première révolution industrielle. D’où non seulement d’autres besoins, comme ceux en ressources les plus diverses et en énergie, ainsi que des atteintes toujours plus graves à l’environnement (pollution + déchets).

    Un enrichissement collectif constant en résulte par ailleurs – quelles que soient les conditions de son partage –, de même que l’hypertrophie de notre pyramide sociale, dont la base et le sommet s’éloignent sans cesse l’un de l’autre, les inégalités sociales se creusant d’autant.

    Sachant que la base de cette pyramide sociale (où loge la pauvreté profonde) coïncide avec le niveau zéro – INAMOVIBLE – de la richesse, alors que celui de cette dernière n’a pas d’autres limites que celles des ressoucres dont elle est tirée, rien d’étonnant à ce que les inégalités ne cessent de croître.

    Et cela durera autant que les hommes et que richesse et pauvreté existeront l’une par l’autre.

    https://claudec-abominablepyramidesociale.blogspot.com/2015/03/schema-sans-commentaire.html

    https://claudec-abominablepyramidesociale.blogspot.com/

    https://pyramidologiesociale.blogspot.com/


Réagir