samedi 27 juin - par mat-hac

Manifestation de soutien aux forces de l’ordre à l’appel des « femmes de policiers »

Ce 27 juin, des policiers se sont à nouveau rassemblés à Paris, cette fois devant le palais de justice pour protester contre les accusations de violences policières et de racisme à l’encontre de leur profession. Une manifestation organisée à l’appel des « femmes de policiers ». Plus de détails avec notre reporter Kyrill Kotikov.



13 réactions


  • sls0 sls0 27 juin 19:11

    Ce n’est pas en faisant une manif que la réputation reviendra. Faire leur boulot suivant leur déontologie suffira.

    200 personnes maxi de gens qui manifestent et qui se sentent concernées. Il y a 190000 personnes dans les forces de l’ordre.

    200 représentent 0,1%.


  • rita rita 28 juin 07:10

    Femmes de policiers, le mariage d’un petit pois avec une matraque ?


  • medialter medialter 28 juin 11:14

    Ces pintades maquées aux conchitas de la ripoublique osent encore manifester, c’est un comble. Elles oublient très vite d’où vient le pognon qui leur permet partiellement ou totalement de bouffer, que c’est le nôtre,et que nous le grattons à grande peine dans un système confiscatoire à l’exclusif bénéfice d’une oligarchie organisée et corrompue, dont la maison poulaga constitue le service de garde. Dans la dictature où nous vivons, ceux qu’on avait le culot, il n’y a pas si longtemps encore, d’appeler les gardiens de la paix, ne sont même plus un service de l’ordre ; il n’y a plus de service d’ordre dans une dictature, ça s’appelle une Stasi. Manifester pour le soutien de la Stasi, faut vraiment avoir, soit une cervelle vide, soit être d’une perversité pire encore que le système lui-même


    • tobor tobor 29 juin 23:48

      @medialter
      "Manifester pour le soutien de la Stasi, faut vraiment avoir, soit une cervelle vide, soit être d’une perversité pire encore que le système lui-même" 

      Même avant de manifester, elles ont vraisemblablement étés des soutiens pour leur homme et pour sa fonction. Une espèce de vocation qui ne les laisse pas impartiales...
      D’hommage qu’elles soient lobos, elles auraient le réel pouvoir de soutenir l’opposition aux violences policières jusqu’à la grève du sexe et du ménage !

      Car il faut arrêter cette blague grotesque vu le nombre incroyable de vidéos et de témoignages qui circulent depuis perpète : Il existe un réel problème de racisme et de violences gratuites dans la police. Dire qu’un problème n’existe pas est un moyen d’essayer de le faire durer et certainement le reflet du fait qu’on en est bénéficiaire et pas la victime.


  • Clocel Clocel 28 juin 11:54

    Vérifications faites, la femelle du mâtin c’est bien la mâtine...


  • louis 28 juin 21:55

    Ne vous faites pas de soucis , bientôt ce sera la famille Traoré et sa bande d’indigènes qui ferons le service d’ordre . smiley


  • Djam Djam 29 juin 14:49

    Les femmes n’ont pas mission d’être des "forces de l’ordre"... elles n’ont pas la force physique suffisante.


    • maQiavel maQiavel 29 juin 15:03

      @Djam

      Les femmes se donnent les missions qu’elles veulent, l’important est qu’elles aient la capacité de les remplir. Et pour ce qui est de la force physique, elle ne fait pas tout dans un combat, j’ai connu des femmes entrainées qui seraient capables de vaincre facilement 90 % des hommes en un contre un à main nue. Il n’y a d’ailleurs qu’à voir les femmes qui pratiquent des sports de combat à un bon niveau.

      C’est une question de capacité et si certaines femmes l’ont je ne vois aucune raison de leur refuser d’intégrer les forces de l’ordre. Alors oui, il y’a statistiquement moins de femmes qui en ont ces capacités physiques ou même qui seraient attirés par ce type de métier mais faire ce constat est autre chose que les sentences généralisantes du style « elles n’ont pas la force physique suffisante ».


    • tobor tobor 29 juin 23:14

      @Djam
      "elles n’ont pas la force physique suffisante."
      Oui mais avec des tasers ça le fait quand-même...


    • louis 30 juin 15:00

      @tobor
      Sans compter qu’une Femme ayant fait un entrainement had hoc , je suis certain que beaucoup d’hommes ne feraient pas le poids .


  • tobor tobor 29 juin 23:30

    Tiens donc ? Pas de black-blocs et casseurs cagoulés invités à cette petite sauterie ... Pas de nasse ni de contrôle d’identité systématique ... Serait-ce une manif à l’ancienne comme on en fait plus ? Ah non, c’est juste des collègues...

    Les femmes, comprenez-vous, essayent de faire un dernier rempart humain, un dernier avertissement : La police en a marre des cafteurs, bientôt, toute allusion à des violences gratuites ou de racisme de la part des forces sera passible de tortures non-réglementées et non-consignées dans un dossier...


Réagir