jeudi 21 avril 2016 - par Agence Info Libre

Donald Rumsfeld : « Le WTC 7, non je ne connais pas »

Luke Rudkowski (We Are Change), tombe sur l’ancien Secrétaire de la Défense lors des attentats du 11 septembre 2001, Donald Rumsfeld en personne. C’est l’occasion de le questionner sur le mystère qui entoure l’effondrement du WTC 7.

 

 



71 réactions


  • lupus lupus 21 avril 2016 09:29

    Il était au pentagone pas au cadastre.


    • laertes 21 avril 2016 16:58

      @lupus : Oui mais qd c’est arrivé il était vraiment au "cadastre" si on peut dire et non.......au Pentagone.


  • michel-charles 21 avril 2016 10:31
    Rumsfeld...étron notoire de l’ère Bush.. !

  • portojo (---.---.239.21) 21 avril 2016 10:48

    Vous êtes dur avec Mr Rumsfeld, il était occupé à nettoyer la pelouse du Pentagone tel un bon samaritain. (En tant que secrétaire de la Défense, il n’avait rien d’autre à foutre alors que l’Amérique était sous attaque).


  • Lord Volde Lord Voldemort 21 avril 2016 12:15

    Elle est terrible cette vidéo témoignage exposant avec force conviction et démonstration convaincante que destruction de la tour n°7 a été annoncée par plusieurs canaux d’information différents, qu’un projet immobilier du même site avait été préparé par le propriétaire des trois tours - vautours - et que la chute de ladite tour s’est réalisée selon les canons les plus sophistiqués de la démolition contrôlée.


    • Big Truther (---.---.70.35) 21 avril 2016 12:46

      @Lord Voldemort
      Démolition contrôlée ohohoh comme vous y allez, des tas de feuilles Aç, du matériel de bureau incandescent et quelques classeurs flamboyants ont suffis à réduire la résistance des poutrelles d’acier, comme ça a été maintes fois démontré par les experts. Il est heureux que ces immeubles se soient écroulés tous les trois sur leurs bases, sinon vous imaginez les dégats aux alentours des deux tours jumelles si celles ci s’étaient malencontreusement effondrées sur le côté après avoir mangé deux avions ? Il y aurait eu plusieurs centaines de morts supplémentaires, quant au WTC7 il est également heureux qu’il ne se soit pas penché dans sa chute due au ramolissement de ses structures par quelques débris incandescents, c’est malheureux à dire, mais les architectes américains ne sont pas à la hauteur car les tours qui brûlent en général, ne tombent pas dans le reste du monde, les exemples ne manquent pas, c’est de ce côté là, à mon avis qu’il faut chercher l’explication, de l’incompétence des architectes us, remarquez que dans ce cas de figure on peut presque leur dire merci à ces feignasses puisque la catastrophe eut été bien pire si ils avaient été excellents dans leurs métiers à tisser.


    • Big Truther (---.---.70.35) 21 avril 2016 12:48

      Feuilles A4, pardon, ça crame dur ces choses là, on dirait pas comme ça, mais essayez donc chez vous à la maison et tentez l’expérience, ça brûle quand on met la main sur les flammes dégagées par ces matériaux de bureau.


    • lancelot 21 avril 2016 12:59

      @Big Truther

      c est la combustion puis l explosion d une cuve de fioul au sous sol qui entrainé l effet domino en cause dans la chute de la 7 . le shéma du nist a parfaitement prouvé cela.

      vous ironisez sur la solidité de ces tours mais vous ingorez peut etre que ce type de tour , typiquement us , etait déja archaique pour l époque , avec ses noyaux en métal et non en béton . 

      quand a la tour sud ,la ,premier tombée, elle ne s est pas affaissée sur elle meme comme le montre les images . le haut a legerement basculé sur le coté tout en etant aspiré vers le bas, gravité oblige


    • Duke77 Duke77 21 avril 2016 13:35

      @lancelot
      T’as raison, d’ailleurs depuis, toutes les sociétés de démolition ont décidé de foutre le feu au sous-sol et attendre 7 heures que les immeubles s’effondrent sur leurs bases plutôt que de passer des semaines à mettre en place des explosifs.


    • Duke77 Duke77 21 avril 2016 13:43

      @lancelot
      "gravité oblige" lol

      Ce qui est "grave", c’est de sortir une telle ânerie... Ce que tu ignores visiblement, c’est que les étages inférieurs offrent une résistance à la chute... normalement. Sauf si on détruit méthodiquement la structure des étages inférieurs pour qu’ils n’offrent plus de résistance, comme dans une démolition contrôlée. C’est le B-A BA de la démolition, comme le confirme un type dont c’est le métier lorsqu’il voit ces images : http://www.dailymotion.com/video/xl2fuc_11-sept-wtc7-temoignage-d-un-expert-en-demolition-controlee_webcam


    • Pyrathome Pyrathome 21 avril 2016 14:13

      @Big Truther
      Le clone d’Andromerde réaparait....


    • robin6 21 avril 2016 15:39

      @Pyrathome

      Je disais dans un autre article qu’il y avait encore quelques représentants de cette ethnie étrange de collabos pour nous faire encore rire avec leur bêtises. C’est vrai quoi pourquoi les boite de Génie Civil dépensent-elles tous ce fric pour les études de répartition de charges dans les immeubles, quelques tonnes de papier et de fuel à bruler et HOP ça tombe proprement dans ses bases en chute libre.....MDR !


    • La Vouivre La Vouivre 21 avril 2016 16:48

      @robin6 & pyrathome

      je pense que les commentaires de Big Truther sont emprunts d’une ironie fine ou d’humour au 2ème degré, enfin, j’ose l’espérer.


    • laertes 21 avril 2016 17:07

      @La Vouivre Bien sûr que c’est de l’ironie c’est évident... surtout quand il parle de papier au format A4 sous-entendant que si le papier avait été de format A5, la tour ne se serait peut-être pas écroulée.

      Il faut peut-être aussi se souvenir que la WTC n°7 avait fait l’objet de travaux de renforcement de sa structure peu de temps avant. J’en conclus donc que contrairement à ce que soutient Bigtruther, le format du papier devait être du A3. Il faut bien ça pour ramollir des structures renforcées.


    • Le Sudiste 21 avril 2016 18:23

      @laertes
      Oui c’est bien ce qu’a confirmé le ZIST (Zavatta Institute of Standard and Technology), le format A4 est ridicule. En revanche leurs analyses sur des feuilles A5 (bien plus dangereuses) ont montré que la tour aurait tout simplement explosé.

      C’est ce que confirme bien le plus grand chercheur français sur le sujet dans cette interview de très haut niveau...


    • Pyrathome Pyrathome 21 avril 2016 19:11

      @La Vouivre
      je pense que les commentaires de Big Truther sont emprunts d’une ironie fine ou d’humour au 2ème degré, enfin, j’ose l’espérer.

      .

      Même pas sûr.....

      Franchement, je ne vois l’intérêt de prendre ça au second degré, mais après tout, il y en a qui sont tellement tordus....


    • capobianco 23 avril 2016 09:36

      @Duke77

      Pourriez vous m’expliquer comment joindre un lien dans un commentaire ? Mes lien disparaissent dés que je clique sur "voir le message..............".

      Merci d’avance.


    • alchimie 24 avril 2016 13:32

      @Duke77

      Si tu n’es pas capable de trouver tout seul pourquoi les sociétés de DC ne font pas cela je peux te l’expliquer, mais tu aurais pu faire un effort.

      Les sociétés de DC ne mettront pas le feu au petit bonheur la chance car il n’y a aucune garantie que cela marchera à chaque fois.

      Si tu n’as toujours pas compris la différence entre un processus naturel qui, aléatoirement, donnera le résultat souhaité et un processus humain, artificiel, qui à coup sûr (ou presque) donnera le resultat escompté alors oublie le rationnel et continue à jouer à la DC avec tes petits camarades de bac à sable.


    • Rik.D Rik.D 24 avril 2016 21:44

      @alchimie
      "Si tu n’as toujours pas compris la différence entre un processus naturel qui, aléatoirement, donnera le résultat souhaité et un processus humain, artificiel, qui à coup sûr (ou presque) donnera le resultat escompté alors oublie le rationnel et continue à jouer à la DC avec tes petits camarades de bac à sable."

       

      Bonsoir,

      Je n’ai pas compris votre démonstration. 

      La version officielle explique que la défaillance d’"une" ( oui," UNE" ...) seule poutre peut permettre un effondrement vertical quasi parfait,avec une chute libre sur - a minima - plus de 2 secondes. 

      (voir la démonstration de D.Chandler https://col128.mail.live.com/?fid=flinbox )

      Il n’y a pas de "processus naturel", plus que de "résultat escompté".

      Pour rappel, et concernant la tour 7, la question est : une tour en structure acier peut-elle s’effondrer de la maniéré qui a été observé le 11/09 ? 


  • Aaltar Aaltar 21 avril 2016 13:51

    Pour rappel de ce qui se trouvait au WT#7 :
     ? bureaux de la CIA,
     ? bureaux des services secrets,
     ? bureaux du ministère de la Défense (DOD),
     ? bureaux du ministère du Revenu (IRS),
     ? bureaux de la Commission des valeurs mobilières (SEC),
     ? le Bureau des urgences du maire Giuliani (OEM)

    et accessoirement, le dossier ENRON...


  • Hijack ... Hijack ... 21 avril 2016 15:25

    N’importe quoi, ce sujet ... comme si Donald allait dire ce qu’ils sait, ce qu’il pense. Il aurait tout aussi bien dire : je vous emmerde, ce serait pareil. Surtout, qu’au pire ... sait très bien, que la seule chose que l’on fera contre lui, ce serait une discussion sur sa non discussion ou pisser dans un violon.


  • robin6 21 avril 2016 15:40

    C’est pas ce faux derche qui avait par erreur craché le morceau sur la présence d’un missile au pentagone ?


  • Hieronymus Hieronymus 21 avril 2016 16:29

    bien sûr il joue au con, vous vous attendiez à quoi ?
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Donald_Rumsfeld
    la fiche Wiki ne renseigne pas bcp sur sa personnalité pourtant à l’évidence il était dans le Saint des Saints du temps de Bush junior, un des principaux protagonistes avec Dick Cheney et Paul Wolfowitz de la politique hypercriminelle des néo-cons américains
    quel est la part de responsabilité de l’individu et celle du système, ce genre de gus pété de tunes et comblé d’honneurs a-t-il des cas de conscience ?
    comme cet autre là :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Warren_Buffett
    voilà un sujet de réflexion
    perso j’aimerais pas être à leur place


  • Pierre 21 avril 2016 16:36

    Que Rumsfeld ne se soit pas intéressé à l’effondrement de la tour "Salamon Brother" est une chose. Que cette tour ait été détruite volontairement suite à un complot en est une autre. 

    On sait que l’enquête parlementaire Kean était formée de parlementaires incompétents en ingénierie civile. Ils se sont concentrés sur l’aspect "responsabilités" des attentats et il est clair que certains aspects ne pouvaient pas être investigués pour des raisons politiques. C’est même étonnant que les fameuses 28 pages impliquant l’Arabie saoudite y figurent.
    En ce qui concerne l’aspect technique de l’effondrement de cette tour, je suis toujours étonné de ne lire que des commentaires "complotistes" et jamais des explications techniques.
    Je ne rejette pas totalement la destruction volontaire, c’est possible si on accepte la théorie du grand complot. 
    Il y a cependant une explication technique que n’importe quel ingénieur civil connait.
    Il y a sous chaque immeuble un bulbe de pression. (lien) Ce bulbe de pression est d’autant plus volumineux que l’immeuble est haut et lourd. Le poids de l’immeuble compresse le sol sous ses fondations ainsi qu’autour d’elles. 
    Personne ne peut modifier cette partie du sol sous peine de déstabiliser l’immeuble.
    L’effondrement des deux tours du WTC a certainement dû provoqué des vibrations dans le sol comme un tremblement de terre. Est-ce que ces énormes vibrations ont provoqué des mouvements dans le sol qui ont déstabilisé le bulbe de pression du WTC 7 ?
    C’est une possibilité qui n’a apparemment jamais été étudiée jusqu’à présent.
    En tout cas, ce ne serait pas le premier immeuble qui s’écroulerait pour cette raison.
    Il y a quelques années, un immeuble s’était effondré parce que un entrepreneur avait creusé un énorme trou sur un de ses côtés ! 




    • Pierre 21 avril 2016 16:46

      @Pierre
      Pour compléter mon commentaire, voici ce qui arrive si on touche au bulbe de pression. (lien)


    • laertes 21 avril 2016 17:29

      @Pierre
      Intéressant mais..........................la WTC n° 7 avait été renforcée et.................. pourquoi les immeubles juxtaposant les deux tours jumelles qui étaient les plus exposées à ce que vous supposez n’ont elles rien eu (pas de fissure....rien... sinon les étages supérieurs incendiés). Votre théorie ne tient pas. De plus, tous les immeubles new yorkais obéissent à des normes sismiques ....draconniennes...et cela même si la ville ne se situe pas dans une zone propice aux tremblements de terre et cela pour plusieurs raisons : leur hauteur, les normes américaines qui veulent éviter tout procès couteux et la situation péninsulaire de Manhattan qui engendre une fragilité particulière du sol.

      Quant aux commentaires que l’on qualifie de "complotistes" pour les disqualifier ils ont bien au contraire des questionnements techniques très précis (mais pas que bien sûr) les théories "complotistes" ne venant justement que de la disqualification.. TECHNIQUE de la théorie officielle.


    • laertes 21 avril 2016 17:45

      @Pierre : pour compléter je voulais vous signaler que des séismes ont eu lieu (contrairement à ce que je supposais) dans l’état de New York et ressentis à 2.9 dans Manhattan bien avant le 11/09 sans aucun dommage (à cause des normes) et je puis vous assurer qu’un séisme souterrain même de 2.9 a un impact cent fois plus important que l’écroulement en surface d’éboulis de deux super structures.


    • Pierre 21 avril 2016 22:01

      @laertes
      Je pense qu’il faut prendre les théories "complotistes" au sérieux mais je ne peux y adhérer tant que toutes les explications techniques n’ont pas été étudiées sérieusement.

      Or, à ma connaissance, il n’y a pas eu d’enquête ou d’étude sur la raison pour laquelle les Twins Towers n’ont pas résisté à un impact d’avion et, à fortiori, il en est de même pour l’effondrement de la tour WTS 7.

      A partir de cette lacune, toutes les hypothèses sont permises alors en voici une parmi d’autres.

      - Quand les Twins se sont effondrées, il est incontestable que cela a provoqué un fort tremblement du sol. 

      - Ce peut aussi avoir envoyé une onde de choc dans une direction particulière en fonction de la structure du sol et de la manière dont les tours se sont effondrées.

      - Il faut aussi se dire que les tremblements du sol peuvent être beaucoup plus forts près de l’épicentre de ce tremblement et diminuer quand on s’en éloigne. Un peu comme l’onde sur l’eau quand on y jette une pierre.

      - Les incendies qui se sont déclarés dans l’immeuble ont-ils été causés par des débris enflammés d’un avion ou pour une autre raison.

      - Est-ce que cet immeuble n’avait pas des faiblesses structurelles qui auraient été fragilisées pas les vibrations ?

      L’effondrement des Twins est un événement unique. Il est difficile, voire impossible, de calculer les conséquences que cela a eu sur les immeubles environnants. Vu qu’il n’y a pas de comparaison, il est impossible de faire un modèle mathématique fiable qui le calcule avec une marge d’erreur raisonnable.

      Ceci dit, vos arguments sont tout-à-fait recevables. Le problème c’est qu’il n’y a pas eu d’enquête technique sérieuse. Il y a juste eu une enquête pour déterminer les responsabilités du drame et cette enquête était malheureusement orientée.


    • Le Sudiste 22 avril 2016 01:41

      @Pierre
      Vous êtes drôles avec vos commentaires...
      Vous êtes totalement ignorant des faits du 11 septembre. Comme la plupart des gens d’ailleurs. Ce qui est dramatique, c’est bien que vous puissiez vous permettre ce genre de commentaires alors que vous savez pertinemment n’avoir fait aucunes recherches sur ces sujets. 

      Concernant la tour 7, le rapport final d’enquête du NIST parait en 2008, il serait donc temps de vous réveiller. Après obstruction, le NIST a fini par reconnaitre une séquence de 2,25 secondes de chute libre. C’est écrit noir sur blanc aux pages 44, 45, 46 du rapport final sur l’effondrement de la tour 7, seul rapport officiel et définif que l’on peut télécharger ici.

      Une vidéo explicative de celui qui a fait plié le NIST.

      Il n’y a que deux solutions pour obtenir une telle séquence : la démolition contrôlée et la magie.


    • Deepnofin Deepnofin 22 avril 2016 10:00

      @Pierre : Il y a aussi un élément essentiel dans cette histoire : la multiplicité des arguments.
      S’il n’y avait eu que la chute des 3 tours, déjà, il y aurait eu du "complotisme" ( car c’est effectivement "trop gros" pour un bon nombre de gens, rapports et simulations bâclées ou pas ). Mais étant donné qu’il y a pléthore d’autres arguments / failles dans la VO...
      Au bout d’un moment, il faut oublier la "zététique" qui veut que sans preuve absolue, il faut toujours douter. Dans un procès pour meurtre par exemple, si le dossier ne contient aucune preuve irréfutable, mais des dizaines et des dizaines d’éléments indiquant la culpabilité d’intel... cette personne est condamnée, il me semble, non ? ( je demande sincèrement, je n’y connais rien en Justice ).

      Dans le cas du 11 Septembre, il y a bien trop d’arguments. Et la plupart de ceux qui ont été "débunkés" ont été en fait montrés comme "théoriquement pas impossible". Par exemple, la chute des tours ( et je vous rejoins sur l’impossibilité de simulation efficace, en raison des moyens actuels ) ou encore les avions qui dépassent de 20 à 30 % leur VMO mais qui conservent leur intégrité et qui, malgré le "flutter" qui résulterait de ces vitesses, font des manoeuvres dignes de pilotes de la Nasa et ce, avec des "piss poor pilots" aux commandes. D’autres arguments ont été débunkés bien sûr ( d’ailleurs, il faut reconnaitre que chez les "conspirationnistes", il y a aussi des malhonnêtes qui font de la désinformation, et certains arguments doivent être débunkés ). Mais il y a tout simplement trop d’éléments montrant qu’effectivement, le gouvernement était en partie au courant et a laissé faire ( le bleu qui demande à Dick Cheney "-l’ordre est il maintenu ? -bien sûr que l’ordre est maintenu ! " lorsqu’ils suivaient, depuis le bunker, l’avion s’approchant du Pentagone ) et ce, pour plonger le monde dans la peur du Terrorisme Islamique ( Choc des Civilisations ), légitimer les lois liberticides ( Stratégie du Choc ) ainsi que les guerres dans les pays stratégiques ( le plan d’invasion des 7 pays selon Wesley Clark ). Rajouter à tout cela la théorie du "failure of imagination" ( qui voudrait que ce soit juste l’incompétence & une succession malheureuse de hasards qui auraient fait que toute la chaine de commandement a foiré, ce jour là... quand on voit qu’aucun de ces gens là n’a été viré, au contraire, ils ont eu des promotions... ).

      Si vous ne connaissez pas bien le sujet et si vous voulez approfondir, je vous recommande le très bon doc tiré des bouquins de David Ray Griffin : "11 Septembre : un nouveau Pearl Harbor" https://www.youtube.com/watch?v=6Rf2nCW8SUE .


    • Deepnofin Deepnofin 22 avril 2016 10:20

      @Deepnofin Pardon, j’ai confondu "failure of imagination" ( l’Intelligence qui n’arrive pas à prévoir une attaque, malgré toutes les "alarmes" ) et la "Théorie de l’incompétence" ( les failles dans la chaine de commandement qui ont empêché les chasseurs d’intercepter les avions détournés ).


    • uJorqa (---.---.221.83) 22 avril 2016 11:44

      @Pierre

      "Or, à ma connaissance, il n’y a pas eu d’enquête ou d’étude sur la raison pour laquelle les Twins Towers n’ont pas résisté à un impact d’avion et, à fortiori, il en est de même pour l’effondrement de la tour WTS 7."

      Des articles scientifiques sur le sujet il y en a au contraire, et en très grande quantité. Mais il est hélas peu probable que la majorité des gens les aient lu. C’est beaucoup plus sympa de voir un bon film. Mais à u moment donné il faut savoir ce que l’on veut et se demander si c’est vraiment la recherche de la vérité qui nous anime ou juste se conforter dans une idée préétablie. 


    • Pierre 22 avril 2016 17:49

      J’ai bien dit en préalable que je n’écarte pas la thèse du complot mais il faut aussi définir à partir de quel moment on peut parler de complot.

      Dans mon commentaire, je ne parle que de la tour 7 qui est l’objet de la vidéo. J’ai lu une abondante littérature sur les Twins mais c’est un autre sujet.

      Donc tout le monde penche pour l’attentat. Je veux bien vous suivre dans vos idées mais il y a autant d’invraisemblances dans la théorie du complot que dans la théorie de l’effondrement subséquent à celui des Twins.

      Le WTC était un building de 47 étages. Pour une destruction programmée par explosifs, il faut placer des charges à chaque étage et forer des trous dans la structure du bâtiment à des endroits très précis. 

      Il y avait au moins un millier de personnes qui travaillaient dans l’immeuble et personne n’a rien vu ! Cela ne vous interpelle pas ?

      Vous me direz que la bâtiment a été évacué et qu’on peut avoir placé les charges après. D’accord, admettons. Les spécialistes en explosifs seraient alors arrivés avec 500 kg d’explosifs sans qu’on les voit pendant que les pompiers essayaient d’éteindre les incendies dans l’immeuble et les ont mis en place pendant que l’immeuble brûlait et qu’il n’y avait plus d’ascenseur en ordre de marche. Invraisemblable aussi.

      Les pompiers ont évacué le WTC 7 à 16 h justement parce qu’il y avait le risque d’incendie des énormes réserves de carburant stockées dans l’immeuble.

      Qui va me donner une explication plausible quant-au moment où on a placé les charges explosives et pourquoi elles n’ont pas explosé dans l’incendie de l’immeuble.

      Autre chose : il devrait y avoir des centaines de témoignage de personnes qui ont vu des anomalies. Des charges explosives de ce genre sont reliées entre elles et ne sont pas invisibles.

      Pour la stabilité du bâtiment : il était construit au dessus d’une centrale électrique et avait des problèmes de stabilité. On envisageait même sa démolition et sa reconstruction avant les attentats.

      Ensuite, qu’est-ce que cette destruction a apporté de plus en cas de complot. Pourquoi prendre des risques inconsidérés pour la destruction d’un immeuble dont pratiquement personne ne parle.

      Vous ne pensez pas qu’on peut aussi légitimement se poser ces questions-là ?

      Encore une fois et je me répète : je ne parle que du WTC 7.

       


    • agent ananas agent ananas 22 avril 2016 18:26

      @Pierre

      Quand les Twins se sont effondrées, il est incontestable que cela a provoqué un fort tremblement du sol.

      L’onde de choc du seisme en Equateur la semaine dernière (7 sur l’échelle de Richter) a été plus forte que celle de la chute des tours.

      Or les si de nombreux immeubles ont été endommagés, aucun ne s’est complétement écroulé ou encore moins pulvérisé en poussière...


    • Pierre 22 avril 2016 18:36

      @Pierre
      J’ai oublié un point important. La structure du WTC 7 était métallique. Il est donc plausible qu’elle ait fondu durant l’incendie.

      Pour info. Le WTC 7 se trouvait à à peu près 300 m du WTC 1. C’était donc très près.

      Et d’autre buildings ont aussi été touchés par l’effondrement des Twins. Le WTC 6 par exemple s’est partiellement effondré et c’est normal vu la proximité.


    • agent ananas agent ananas 22 avril 2016 18:37

      @agent ananas
      PS : Quelques images ...


    • files_walQer files_walQer 22 avril 2016 22:51

      @Pierre

      "Pour une destruction programmée par explosifs, il faut placer des charges à chaque étage et forer des trous dans la structure du bâtiment à des endroits très précis. 

      Il y avait au moins un millier de personnes qui travaillaient dans l’immeuble et personne n’a rien vu ! Cela ne vous interpelle pas ?"

      C’est bizarre cet argument qui reviens tout le temps...

      Oui, c’est du boulot d’installer le matos pour faire une démolition, oui normalement il y a des gens dans les tours.

      Donc beaucoup se disent, non c’est trop difficile, donc cela ne peut pas être une démolition contrôlée. Mais ce raisonnement ne tient pas, vous oubliez les chutes et leur caractéristiques.

      Les vidéos montrent clairement les caractéristiques d’une démolition, donc c’en est une, donc ils y sont arrivé.

      Et en plus de la chute il y a les décombres peu important pour les tours, de la poudre partout, du métal fondu pendant des semaines (les infos en ont parlé régulièrement avant la chape de plomb) et très peu d’objets identifiables... ah si, ils ont trouvé un passeport... et le type qu’il l’a amené à un flic est parti en courant (je n’invente rien).

      Si un flic enquête sur un meurtre par balle et qu’il a le cadavre criblé de balles sous les yeux, il ne se dit pas que le type à du mourir d’autre chose sous prétexte qu’il est difficile de se procurer une arme.

      A noté qu’il y a plusieurs témoignages sur reopen911.info ou ailleurs disant qu’il y a eu des périodes le week-end ou le courant était coupé. Il me semble aussi que des gens ont dit avoir vu pas mal de techniciens qui faisaient des travaux à certains étages.

      Les gens s’en sont souvenu après coup, parce ce que sur le moment, la plupart des gens qui voient des ouvriers travailler ne trouvent pas çà bizarre. Au plus curieux qui demande de quoi il retourne il suffit de dire que la clim est changé ou un truc du même genre.

      La théorie dont on parle plus haut (great psy opera) dit qu’il n’y a pas eu d’avions et que les vidéos des tours et de leurs explosions bien réelles ont été modifiées rapidement pour y incruster des avions avant de les passer à la télé (ça expliquerait entres autres la vitesse impossible, si près du sol, des avions).

      Les vidéos ça peut se modifier, mais il n’aurait pas pu changer la vidéo de la chute car si on peut se douter que bien peu de gens ont eu la possibilité de voir les avions s’il y en a eu (la vue est bouchée avec toutes ces tours), lorsqu’elle sont tombées pas mal de gens l’ont vu de leur yeux et n’auraient pas admis de voir autre chose à la télé.

      Et si des gens ont réellement vu les tours au moment de l’impact et qu’ils disent aux médias qu’ils n’ont pas vu d’avions alors que des milliards de gens l’ont vu à la télé, que croyez-vous qu’il va se passer ?

      Vous avez vu le mal qu’on les gens rationnels qui se posent des questions et qui ont des arguments solides, vous savez ceux que les meRdias appelent des "conspirationnistes" (invention de la C.I.A pour l’affaire Kennedy), vous avez vu ce que font les médias et soi-disant journalistes de leur arguments en béton ???


    • files_walQer files_walQer 22 avril 2016 22:53

      @Pierre
      "Le WTC 6 par exemple s’est partiellement effondré"

      Mais pas symétriquement jusqu’au sol et à une vitesse proche de la chute libre.


    • files_walQer files_walQer 22 avril 2016 23:07

      @agent ananas

      Ceci est une chute par gravité

      Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier alu.


    • Lord Volde Lord Voldemort 23 avril 2016 00:04

      @Pierre

      Tu ne connais rien de ce dossier et tu poses des questions parfois pertinentes dont les réponses ont déjà été données. Les Tours jumelles ont été fermées durant quelques jours précédents le 11 sept.2001. La société de sécurité employant les agents sur le site des deux tours jumelles a été remplacée et les chiens renifleurs ont été interdits d’accès.

      http://www.reopen911.info/11-septembre/des-explosions-dans-les-sous-sols-des-tours-jumelles/

      http://www.reopen911.info/11-septembre/mise-en-ligne-du-documentaire-11-septembre-le-nouveau-pearl-harbor/




    • files_walQer files_walQer 23 avril 2016 07:28

      @Pierre

      Non, ce n’est pas plausible que les poutres métalliques aient fondues. Des tours ont brûlées comme des torches ici et là sur la planète et cela n’est jamais arrivé.

      Et supposons que les incendies aient suffit à les faire fondre, les étages du dessous continuaient à résister et a empêcher tout effondrement rapide et SYMETRIQUE.

      Mais en fait vous avez raison, elles ont fondu, mais "on" les a aidé un peu. Des traces de thermite dont une des particulatité est de pouvoir faire fondre quasi instantanément l’acier ont été retrouvé par un scientifique danois (Niels Harrit), dans la poudre des décombres.

      Avant que la chape de plomb ne s’abattent sur cette affaire pour ne pas trop aider les fâcheux qui ont la mauvaise habitude de réfléchir, les médias ont parlé pendant des semaines de flaques de métal en fusion présentes dans les décombres des deux tours.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 23 avril 2016 09:07

      @Pierre
      "Pourquoi prendre des risques inconsidérés pour la destruction d’un immeuble dont pratiquement personne ne parle."


      Votre inversion rhétorique est amusante. Mais la question posée ici est exactement l’inverse : pourquoi l’administration étasunienne - et jusqu’à son plus haut niveau - prend des risques inconsidérés pour éviter à tout prix de parler de la destruction de cet immeuble ?


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 23 avril 2016 09:16

      @Pierre
      "Des charges explosives de ce genre sont reliées entre elles et ne sont pas invisibles."


      Reliées... avec des câbles électriques ??  smiley

      Vous pensez que la première puissance militaire technologique du monde n’a pas encore découvert le procédé du déclenchement coordonné de charges explosives "sans fil" ?  smiley


  • files_walQer files_walQer 21 avril 2016 23:22

    @Pierre 

    Le problème de ces trois effondrements, c’est qu’ils ont tous les trois toutes les caractéristiques d’une démolition contrôlée.

    Chute symétrique passant par le chemin de plus forte résistance (la verticale donc), vitesse proche de la chute libre.

    Tout effondrement d’une tour présentant ces caractéristiques ne peut être qu’une démolition contrôlée. Sinon, ce serait au minimum asymétrique, comme par exemple pour un tremblement de terre. Du coup ça peut expliquer tout le métal fondu pendant des semaines dans les décombres. Fondu par la thermite dont on a retrouvé des traces dans les poussière ou d’autres technologies.

    Et puis sinon, je ne suis pas mathématicien, je vais peut-être dire une bêtise, mais il me semble que la probabilité qu’une tour s’effondre de la manière dont on l’a vu est extrèmement faible puisque pas mal de tour on brûlées comme des torches sans jamais tomber nulle part, alors trois tours le même jour... (dont une qui n’a pris aucun avion...)


    • walter white (---.---.239.21) 22 avril 2016 00:56

      @files_walQer

      dont 3 qui n’ont pris aucun avion (mais chut, ca c’est pour ceux qui suivent).


    • files_walQer files_walQer 22 avril 2016 06:25

      @walter white

      Oui, je connais cette théorie et elle me parait tout à fait possible.

      Mais je pense qu’elle est contre productive si d’emblée elle est mise en avant pour quelqu’un qui en est encore à la version officielle et qui a tendance à prendre les "complotistes" pour des demeurés.

      De plus il n’est pas nécessaire de l’aborder pour convaincre quelqu’un qu’il s’agit de démolition contrôlées.


    • Deepnofin Deepnofin 22 avril 2016 10:04

      @files_walQer Tout à fait d’accord. Qu’elle soit vraie ou pas, cette théorie des avions hologrammes nous fait passer pour des illuminés et conforte bcp de gens qui l’entendent dans la croyance en la VO.


    • files_walQer files_walQer 22 avril 2016 10:21

      @Deepnofin

      Je ne pensais pas aux hologrammes, mais au fait qu’il y aurait pas eu d’avions du tout et que les videos auraient été très rapidement modifiées pour y incruster des avions. 


    • Deepnofin Deepnofin 22 avril 2016 10:48

      @files_walQer Mea Culpa, je parlais aussi de la même chose mais j’ai la mauvaise habitude de parler de cette théorie sous le nom d’ "avions hologrammes" .


    • files_walQer files_walQer 22 avril 2016 12:53

      @joeblow

      Vous prêchez un convaincu, j’ai juste qu’il faut éviter cette théorie lorsqu’il s’agit de montrer à quelqu’un que la VO c’est du pipo. Le but est que la personne ne décroche pas, du moins pas tout de suite.

      Et pour démontrer la démolition contrôlée nul besoin d’en parler.


    • joeblow 23 avril 2016 04:40

      @files_walQer
      Bonne stratégie.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 23 avril 2016 09:30

      @joeblow
      "Je comprends que la théorie du no plane ne sois pas facile à accepter, j’ai moi-même refuser plusieurs années de l’étudier."


      Il faut bien sûr l’étudier, mais de manière dialectique, en tenant compte des incohérences qu’elle implique aussi par rapport aux témoignages visuels et auditifs directs des centaines de personnes sur place. On ne peut pas seulement instruire une thèse positivement en disant qu’elle répond à de nombreuses questions en fermant les yeux sur les autres questions qu’elle fait naître. 


    • Pierre 23 avril 2016 10:04

      Contrairement à ce que certains écrivent dans les commentaires, je connais très bien le dossier du 9/11. 

      Jusqu’à présent, j’argumentais uniquement sur l’effondrement du WTC 7 et je mets en doute la théorie du complot pour des raisons tenant aux caractéristiques techniques de cette tour : construite au dessus d’une centrale électrique, déportation de la structure portante pour ne pas peser sur cette dernière, poutrelles métalliques, construction sur d’anciennes fondations, présence de citernes de combustible liquide etc.

      Il n’y a pas d’exemple d’effondrement de tours de cette hauteur. On ne sait donc pas quelles sont les réactions physiques de matériaux dans cette situation. 

      Tous ces éléments sont suffisants pour dire que cette tour est différente des autres et qu’il peut y avoir eu un effet particulier lié à la destruction des Twins qui a provoqué son effondrement.

      Si on élargit la discussion à cette dernière, la théorie du complot devient plus plausible mais il est difficile, voire impossible. d’en convaincre beaucoup de monde.

      Il faut savoir que tous les principaux médias de masse combattent cette théorie du complot et que cela influence l’opinion de la grande majorité des citoyens. 

      C’est dommage mais c’est une réalité qu’il faut intégrer dans la communication. Si vous dites à un citoyen lambda ce que vous écrivez ici, vous passerez pour un type bizarre qui voit des complots partout et vous n’arriverez pas à faire évoluer leur opinion, que vous ayez raison ou pas.

      Vos commentaires sur ce site donnent aussi une occasion de plus aux médias traditionnels de qualifier AgoraVox de site complotiste et cela disqualifie l’ensemble des articles.

      Mon approche dans mes discussions est tout-à-fait différente. Je fais abstraction de la théorie du complot et je démontre que les autorités des Etats-Unis ont profité de l’attentat pour mener une politique militaire de domination planétaire.

      On connait la teneur des 28 pages depuis longtemps et on sait qu’elles incriminent l’Arabie saoudite. C’est là le point faible sur lequel il faut taper. 

      Commencer par prouver que ni les taliban, ni Ben Laden, ni l’Irak, ni les autres pays musulmans ont quelque chose à voir avec les attentats, c’est la première étape.

      On peut ensuite suggérer que certains services de sécurité pouvaient avoir laissé l’action se dérouler pour donner un motif aux autorités américaines de mener la politique d’imposition de leur idéologie qu’ils mènent depuis 15 ans.

      Cette approche donne beaucoup plus de résultats et je réussis à semer le doute chez 90 % de mes interlocuteurs.

      Encore une fois et je le répète pour la troisième fois, il y a un tas d’anomalies dans l’effondrement du WTC 7 et beaucoup d’éléments ne sont pas divulgués, cela contribue à l’effet complot.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 23 avril 2016 14:34

      @joeblow
      "Dans un complot de cette envergure, fabriquer de faux témoignages est une des parties les plus faciles à réaliser."


      Certes, mais il est plus difficile d’éliminer tous les vrais témoins (beaucoup de gens ont vu et entendu les avions depuis leur fenêtre, par exemple). Cela dit, je reste ouvert à toutes les possibilités. J’ai juste dit qu’il faut mettre en balance les hypothèses équitablement. 


    • joeblow 23 avril 2016 19:02

      @Qaspard Delanuit
      Si on m’avait demandé d’organiser le 11 septembre en vendant une histoire d’avions, j’aurais fait passer un avion à basse altitude de manière a ce que plusieurs témoins voient un avion. J’imagine que ces salopards doivent avoir quelques bon joueurs d’échec dans leurs rangs.

      Maintenant, que les avions percutent les wtc, tous les paramètre prouvent le contraire : mauvaises trucages d’ images numériques, lois de la physique, mauvais réacteur d’avion retrouvé dans les rue, faux témoignages, vitesse des avions impossible à 200m d’altitude, avions absents des plan de vol de la journée etc...

      Voilà un texte très intéressant de Gerard Holgrem qui résume bien les choix qu’ont dû faire les conspirateurs.

      "Pourquoi ils n’ont pas utilisé d’avion." Un article publié en 2005

      (publié le 27 mai 2010)
      Pour illustrer le travail pénétrant et logique de l’esprit de Gerard Holmgren, voici-après la traduction en français de son intervention, antérieure à la fin 2005, [attesté à cette adresse par archive.org depuis novembre 2005] sur la logique des terroristes assassins qui ont préparé, organisé et exécuté les attentats.

      Ce texte touche un point hautement sensible de l’état d’esprit du milieu de la contestation du 11 septembre : le refus obtus de l’élite dominante de ce milieu contestataire d’accepter d’envisager la possibilité qu’aucun gros avion à réaction n’ai été employé dans les quatre crash du 11 septembre, alors que c’est cette hypothèse elle-même, à laquelle ils s’accrochent avec tant d’énergie contre toutes évidences (les images, les témoignages, les débris...), l’emploi de gros avions à réaction, qui ancre dans l’esprit du grand public et des médias dominants, l’histoire des quatre avions détournés par 19 kamikazes arabes armés de couteaux de poche et de cutters, qu’ils prétendent pourtant combattre.

      Depuis 2005, année de rédaction de ce texte fulgurant, la contestation dominante qui n’a pas compris cela, tourne en rond. En effet, si gros avions il y a eu et qu’il n’y avait pas les 19 kamikazes à bord, il faut, pour envisager les attentats, imaginer un tel réseau de complicité que les esprits raisonnables écartent toute idée de complot. Alors que sans gros avion, l’organisation, l’exécution et l’effacement des indices des attentats devient tout de suite nettement plus simple à envisager. On peut enfin concevoir que ces attentats aient réellement pu se produire sans les kamikazes et leurs cutters, avec une équipe pas plus importante que, par exemple, 19 kamikazes et les complices qu’on leur prête !

      Adresse de l’article en anglais (titre original : Why they didn’t use planes) :
      911closeup.com (également page d’accueil pour d’autres articles de Holmgren)

      Pourquoi ils n’ont pas utilisé d’avion.

      Par Gerard Holmgren
      2005

      Parfois, les gens me posent la question "pourquoi auraient-ils utilisé des missiles ou autre au risque de se faire prendre ? S’ils étaient décidés à vendre une histoire d’avions, pourquoi donc ne pas la rendre la plus crédible possible en utilisant de vrais avions ?"

      La question est idiote, parce-que devant l’accumulation de preuves qu’effectivement ils n’ont pas utilisé d’avions (dont surtout l’infime quantité de témoignages allant dans ce sens), spéculer sur leur pensée et leur plans n’a aucun sens.

      Mais enfin, puisque nous vivons dans une époque particulièrement idiote, je vais y répondre quand-même.

      Mettez-vous dans la peau des criminels, des terroristes. Vous devez penser à tout ce qui pourrait aller de travers dans tous les cas de figures possibles de déroulement de vos scénarios, et ensuite choisir celui qui présente le minimum de risques.

      Vous avez décidé de vendre une histoire d’avions détournés.

      Au premier niveau de décision, vous avez deux choix.

      1) utiliser de vrais avions.

      2) utiliser des missiles ou d’autres engins exotiques, et convaincre les gens que c’étaient des avions.

      Penchons nous d’abord sur le deuxième scénario. Vous avez les médias avec vous pour raconter l’histoire. Qu’est-ce qui pourrait alors aller de travers ?

      1) des témoins pourraient voir qu’il n’y avait pas eu d’avion et ils pourraient le raconter.

      Et bien, c’est précisément ce qui s’est passé, mais c’est comme si personne ne s’en était aperçu. Le mythe des "milliers de témoins" d’une frappe par une gros avion continue à être répété dans une parfaite logique circulaire. "Étant donné qu’il y avait bien de gros avions à réaction, c’est donc que les gens doivent bien les avoir vu - et puisque les gens les ont vu, cela prouve qu’il y en avait."

      Il est clair que les terroristes criminels ont bien pensé à minimiser le problème des rapports contradictoires de témoins, et qu’ils ont prévu pour cela un plan simple et efficace.

      Le problème est facile à minimiser. La première frappe survient. Étant donné que l’objet est petit, rapide et imprévu, personne n’est vraiment sûr ce ce que c’était, ni vraiment sûr d’avoir bien vu. Quelques témoignages sont diffusés qui parlent de missiles ou de petits avions ou même de l’absence de tout objet aérien, mais ils ne disposent que d’une fenêtre de 18 minutes avant que la terre entière ne voit le gros avion à réaction en direct à la télévision - créé avec un simple procédé d’animation en temps réel basé sur des technologies du commerce. Ça a pour effet de dissuader les médias de chercher à interviewer de nombreux témoins de la deuxième frappe, étant donné que tout le monde a son attention obnubilée par le film que repasse en boucle à la télé. Les quelques témoins qui accèderaient à un temps de passage devant les médias, perdent alors confiance dans ce qu’ils ont vu, étant donné que, cette fois encore, l’objet était petit, rapide et inattendu. En regardant la rediffusion télévisée - qui a été immédiatement disponible - ils pourraient alors penser qu’ils n’ont tout simplement pas bien vu. Le peu qui reste ferme dans sa conviction que ce n’était pas un gros avion est facilement réduit au silence et noyé par les rediffusions sans fin. De plus, les compagnies aériennes publient un communiqué qui déclare qu’elles ont perdu deux gros avions, et tous les témoignages contradictoires sont *immédiatement* - à l’instant même de la deuxième frappe - marginalisés quasiment jusqu’à l’oubli.

      Ceci n’est pas une spéculation. Lisez les retranscriptions de ce qui a été diffusé en direct entre environ 8h47 et 9h30 et vous verrez que c’est *exactement* ce qui s’est passé. À partir de l’instant de la deuxième frappe, dés que quelqu’un essayait de dire que ce n’était pas un gros avion, on lui repassait le film de la télévision.

      Le peu de témoignages qui auront pu être rassemblés dans le faible intervalle de temps séparant les deux frappes n’a pas suffit à provoquer de réels dégâts, et tous ceux qui ont pu parler après ont eu leur témoignage dévoyé par le fait que, dés qu’ils ouvraient la bouche, on leur repassait immédiatement le film du deuxième avion à réaction tel qu’il avait été diffusé à la télévision.

      Dans le court intervalle de temps entre les deux frappes, un seul témoin a parlé de gros avion à réaction - et il se trouve que c’était justement le vice-président de CNN, qui, bien sûr, est directement impliqué dans l’opération – au même titre que le gouvernement.

      Nous pouvons donc voir que le problème des témoins contraires, une gêne évidente mais mineure, est facilement contourné grâce à une bonne planification.

      Encore une fois, ceci n’est nullement de la spéculation. L’exécution réussi de ce plan a été testé dans le monde réel – et ça marche. Le scénario que j’ai décrit correspond exactement aux événements tels qu’ils ont été enregistrés.


    • joeblow 23 avril 2016 19:06

      @joeblow
      (suite)

      Une fois qu’a été déclenché le phénomène moutonnier, tout le monde entonne : "que faites-vous avec les gens qui on vu ?" Mais ne se donne jamais la peine de vérifier leurs témoignages exacts. Et si vraiment on se donne la peine de vérifier, la quantité de rapports n’est pas suffisante pour provoquer des dégâts majeurs au récit officiel. Le peu dont nous disposons soutient nettement qu’il y avait autre chose qu’un gros avion à réaction, mais on n’a pas disposé de suffisamment de temps pour rassembler assez de témoignages pour qu’ils puissent devenir des facteurs de preuve significatifs. Et comme le passant ordinaire, la plupart d’entre eux serait facilement convaincu d’avoir mal vu. Certains pourraient conserver des doutes et de la suspicion, mais on les aurait rapidement réduit au silence par le ridicule et le déni, grâce à la pression toute puissante de l’image télévisée, et celle du monde entier essayant de les convaincre qu’ils auront mal vu. La plupart devrait finalement le croire également.

      C’est ainsi que ce problème est facilement surmontable. Aucun récit médiatique ne peut tout résoudre, et certainement, il reste des doutes exprimés et de la suspicion parmi quelques personnes qui étaient sur les lieux, mais cela n’est pas suffisant pour provoquer un problème sérieux.

      Passons maintenant à l’autre problème.

      Quelqu’un pourrait regarder les vidéos et y découvrir ce qu’il y avait exactement. C’est exactement ce que Rosalee [Grable, alias Webfairy] a fait. Alors, les gens passent dans le déni par contrôle mental. Les médias alternatifs sont submergés sans fin par les discréditeurs. Les terroristes criminels connaissaient bien notre psychologie. Ils ne se seraient certainement pas réjouis par la vague de fond de prise de conscience que Rosalee a mise en action, mais cela reste gérable comparé aux problèmes dont je vais maintenant traiter qui subviendraient avec la stratégie d’utilisation de vrais avions à réaction.

      J’insiste, ceci n’est nullement de la spéculation. La manière avec laquelle ces deux problèmes ont été gérés a été testé dans le monde réel, cela correspond exactement avec les faits tels qu’ils ont été enregistrés, et le fait que j’ai même besoin d’écrire ceci, 3 ans après que Rosalee ait la première décelé et expliqué les preuve présentes dans les vidéos, est un témoignage de la sagesse avec laquelle les terroristes criminels ont évalué leur choix de stratégie.

      Examinons maintenant le choix alternatif, utiliser de vrais avions à réaction.

      Ce choix se divise immédiatement en deux 1) Les faire piloter par des pilotes-suicides 2) les piloter à distance.

      Le problème lié au premier choix est évident et je pense que la plupart des gens sur cette liste [de discussion] ont déjà compris l’absurdité et les difficultés monstrueuses d’un tel scénario, donc je ne vais pas m’appesantir dessus.

      Pilotage à distance.

      Avant de traiter des problèmes liés à ceci, le scénario se divise en plus de choix.

      1) Détourner un vol réel avec de vrais passagers à bord. 2) Faire décoller un avion de quelque part et le faire passer pour une vol réel.

      Le choix est de crasher un avion, soit avec des passagers à bord, soit sans passagers à bord. Les deux options créent des problèmes potentiellement insurmontables pour faire disparaître les indices – et surtout, elles réduisent la probabilité de coup au but des avions.

      Examinons ce dernier problème. Même si c’est certainement faisable de diriger à distance un gros avion à réaction dans les tours, il s’agit tout de même d’un tir de haute précision à réaliser avec un aéronef très faiblement manœuvrant. Il y a un risque significatif que l’avion ne frappe pas correctement sa cible, qu’il frappe un autre immeuble, qu’il coupe simplement son aile sur la tour et tombe dans les rues ou qu’il provoque une chaine de dégâts sur d’autres immeubles non visés, qu’il rate tout et tombe dans l’Hudson, encore à peu près intact – toutes sortes de risques possibles.

      Quelle que soit la probabilité d’un crash réussi, elle serait nettement inférieure à celle d’un missile ou de l’engin qui a frappé, conçu spécifiquement pour réaliser de telles frappes de précisions.

      Même la plus petite augmentation du risque que la cible ne soit pas frappée correctement serait totalement inacceptable, considérant la facilité avec laquelle peuvent être gérés les problèmes liés à au scénario alternatif.

      De plus, rater la cible n’est que le début du problème. Comment gérer les suites ? Une fois que la cible est ratée, il y a un risque significatif que l’aéronef s’écrase en laissant des débris relativement intacts. Les secours et les services d’urgence qui sont totalement innocents dans l’opération, et les gens ordinaires qui veulent aider vont atteindre les débris avant n’importe lequel des criminels, étant donné que l’emplacement du crash ne peut pas, dans ce cas là, être prévu à l’avance.

      Que vont-ils trouver ? Deux possibilités. Un avion sans personnes à bord. Comment les terroristes vont-il expliquer la chose, hein ? Ou un avion avec des passagers. Cela pose encore plus de problèmes. Utiliser un avion avec des passagers implique deux choix supplémentaires.

      1) Compter sur le fait que tous les passagers seront bien tués dans le crash, afin qu’aucun survivant ne parle, ou sur le fait que les criminels atteignent le lieu du crash avant tout le monde et puissent les éliminer avant qu’ils ne puissent parler.

      2) Les tuer avant le crash par un gaz introduit au moment voulu dans le circuit de la climatisation. Ceci bien sûr laisse plus d’indices judiciaires qu’il faudra dissimuler, quand les corps seront examinés. Imaginez l’ampleur de l’opération à lancer afin d’avoir suffisamment de criminels sur le lieux des débris assez rapidement pour pouvoir maîtriser ce que les médias, des sauveteurs innocents ou des survivants pourraient commencer à raconter, avant que la propagande médiatique prenne le relais. Tout ceci est nettement pire que ce qu’un petit nombre de témoins pourraient raconter pendant les 18 minutes qui séparent les deux frappes.


    • joeblow 23 avril 2016 19:10

      @joeblow
      (suite et fin)

      Ces problèmes ne se limitent pas au scénario de l’avion que ne se crashe pas là où c’est prévu. Dans le cas ou les avions réussiraient à se crasher comme prévu dans les tours, il reste encore possible – même si peu probable – qu’il y ait des survivants. Admettons tout de même que tout le monde soit tué, de vrais crashs avec de vrais passagers laisse derrière de vrais cadavres. Ils ne se vaporisent pas comme dans le dessin animé du 11 septembre. Vous devez vous soucier des centaines de corps susceptibles d’être retrouvés. Si ils avaient été tués avec du gaz avant le crash, vous vous trouvez devant le même cauchemar de dissimulation des indices judiciaires, comme pour le scénario dans lequel les avions ratent leur cible.

      Et si vous évitez ce problème en comptant sur le fait que tout le monde a été tué dans le crash, vous êtes devant le risque horrible d’avoir des douzaines de survivants à devoir faire taire – peu probable si l’avion a frappé correctement sa cible – mais vous n’en êtes pas absolument sûr.

      En plus, de vrais avions laissent derrière de vrais épaves – pas comme dans le dessin animé du 11 septembre – ce qui veut dire que de vrais boites noires seront trouvées et d’autres pièces encore qu’il faudra dissimuler, mettant en cause des officiels innocents sur lesquels il faudra faire pression. Naturellement, on peut imposer d’énormes pressions, mais le problème est la quantité de fuites qui se produiront avant que la pression médiatique ne produise son effet. Tout ceci est nettement pire que ce qu’un petit nombre de témoins pourraient raconter pendant les 18 minutes qui séparent les deux frappes, et ce qu’une chercheuse marginalisée peut poster sur son site web en espérant que les gens s’en apercevront.

      Comme vous pouvez voir, le scénario d’utiliser de vrais avions crée un cauchemar logistique comparé au problèmes minimes créés par le peu de témoins de l’engin réel, et par les conspirationistes cinglés qui analysent les vidéos – facilement éliminés par les médias complaisants.

      Quand on commet un crime, l’idée est ne ne laisser derrière soi aussi peu de désordre que possible, parce que le moindre élément de désordre est un indice potentiel. Même dans le cas d’un crash réussi, un avion réel, en répandant partout des débris et des corps, crée une quantité énorme d’éléments désordonnés à camoufler, en comparaison du problème relativement net provoqué par le peu de témoins et les quelques conspirationistes cinglés qui essayent de dire aux gens ce qui est montré dans les vidéos.

      Amoureux de l’avion (planehugger), merci Nico

      Les problèmes avec le scénario du vrais avion sont énormes et se cumulent avec la possibilité d’un crash raté, dont la probabilité augmente significativement en cas d’utilisation d’un gros avion de transport à réaction qui n’est pas spécialement conçu pour cette tâche, contrairement aux armement de précision qui sont bien plus fiables. Dans la situation improbable d’un missile qui raterait sa cible, il y aurait beaucoup moins de désordre qui laisserait des éléments de preuve, et un option de type "plan B" est plus facile à choisir, comme l’histoire des terroristes qui ont volé des missiles pour les tirer sur New-York.

      Cette explication devrait, espérons le, mettre fin une fois pour toutes à ce roman de science-fiction d’amour des avions [plane hugging fantasy] – mais cependant, les temps que nous vivons sont vraiment extrêmement idiots.


    • files_walQer files_walQer 23 avril 2016 20:58

      @Qaspard Delanuit

      "(beaucoup de gens ont vu et entendu les avions depuis leur fenêtre, par exemple)."

      Au pentagone, il n’y a sûrement pas eu d’avion au vu des faits, mais il y avait la aussi des témoignages de la présence d’un avion. Ces témoignages ont été recueillis, tracés sur une carte.

      Au final, il s’avère qu’il y a bien eu un avion volant très bas, mais sa trajectoire d’approche du pentagone rendait impossible son écrasement à l’endroit réel des dégâts.

      Cet avion était sans doute là pour que des gens s’en souviennent.

      Si des gens ont entendu des avions au WTC et si la théorie du no plane est vraie, ils étaient la pour qu’on s’en souviennent.

      Les témoins du pentagone :

      https://vimeo.com/7007193


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 23 avril 2016 21:08

      @files_walQer

      Il y a quand même plus de gens qui ont vu les avions entrer dans les tours du WTC que de gens qui ont vu un avion entrer dans le Pentagone, ce n’est pas raisonnablement comparable. 

      Pour le WTC, il y a aussi l’hypothèse que les avions soient bien réels mais que ce ne soit pas des avions de lignes. Bref, il faut tout envisager et retenir le moins improbable en attendant d’autres informations. 


    • laertes 24 avril 2016 17:40

      @Pierre/ Vous vous moquez du monde ou quoi ?

      vous dites : "construite au dessus d’une centrale électrique, déportation de la structure portante pour ne pas peser sur cette dernière, poutrelles métalliques, construction sur d’anciennes fondations, présence de citernes de combustible liquide etc." Non mais ! Vous prenez les ingénieurs et les concepteurs de la construction de cette tour pour des imbéciles ou quoi ? Vous croyez que, comme je l’ai dit plus haut, ils ne tiendraient pas compte de TOUS les facteurs de fragilité de cette tour ? Les ingénieurs américains ne sont pas plus bêtes que d’autres et leur législation en la matière est draconienne.

      "Il n’y a pas d’exemple d’effondrement de tours de cette hauteur. On ne sait donc pas quelles sont les réactions physiques de matériaux dans cette situation. " Oui et because !

      Quant à la réaction physique des matériaux dans cette situation elle a été très bien prise en compte, quelque soit la situation thermique. De même que les Twin Towers ont été conçues pour résister à des impacts d’avion de ligne (chocs physique et thermique compris)

      "Tous ces éléments sont suffisants pour dire que cette tour est différente des autres et qu’il peut y avoir eu un effet particulier lié à la destruction des Twins qui a provoqué son effondrement." Non ! Chocs thermiques et physique ont été évalués bien avant la construction de la WT7 pour les raisons que j’ai données au-dessus.

      " la théorie du complot devient plus plausible mais il est difficile, voire impossible. d’en convaincre beaucoup de monde." Faux ! désolé. La théorie complotiste officielle est de plus en plus remise en question, comme le tireur unique dans le cadre de l’assassinat de Kennedy.

      "Vos commentaires sur ce site donnent aussi une occasion de plus aux médias traditionnels de qualifier AgoraVox de site complotiste et cela disqualifie l’ensemble des articles." On s’en fout car les médias traditionnels perdent chaque jour de leur crédibilité............ (sondages sur la méfiance des français vis à vis des médias)

      "Commencer par prouver que ni les taliban, ni Ben Laden, ni l’Irak, ni les autres pays musulmans ont quelque chose à voir avec les attentats, c’est la première étape." Non, c’est trop compliqué et dépendant des aléas de la politique. Il faut se concentrer sur les faits et leur explication possible ou..........pas.

      "On peut ensuite suggérer que certains services de sécurité pouvaient avoir laissé l’action se dérouler pour donner un motif aux autorités américaines de mener la politique d’imposition de leur idéologie qu’ils mènent depuis 15 ans." Non. Ce n’est pas avec des suggestions que l’on peut facilement remettre en cause car non appuyées sur des faits observables que l’on contestera la version complotiste officielle. Ce que vous proposez serait pain béni pour les autorités car elles pourraient encore plus facilement les contrer.

      "Encore une fois et je le répète pour la troisième fois, il y a un tas d’anomalies dans l’effondrement du WTC 7 et beaucoup d’éléments ne sont pas divulgués, cela contribue à l’effet complot." Non ! Il n’y a aucune anomalie dans l’effondrement de la WTC 7. Elle n’obéit, comme ses consoeurs qu’aux lois de la physique qui elles ne souffrent pas du syndrome humain "complotiste" à savoir que c’est une démolition contrôlée.

      On peut donc à 100 % être sûr de ce qui n’est pas arrivé à savoir l’effondrement de la WTC 7 par choc thermique et physique !


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 24 avril 2016 17:54

      @joeblow
      "hum .... Qaspard, je n’en n’étais pas 100 % sûr jusqu’à maintenant, mais ta position cul entre deux chaises sur le 911 laisse penser à un noyeur de poisson assez bien camouflé."


      Oui oui, bien sûr, je suis un noyeur de poisson camouflé. 


    • etienne10 (---.---.241.143) 24 avril 2016 18:22

      @Qaspard Delanuit

      Ne rentre pas dans ce débat avec eux, ils veulent te décridibiliser car eux mêmes sont là pour obliger à croire la version du "no plane" qui est une théorie qui vient tout droit des agences de coms américaine pour détourner le mouvement pour la vérité.

      Malheureusement je ne peux pas te convaincre que cette théorie du "no plane" est une farce, néanmoins tu as déja bien compris que l’avion du pentagone est un leurre, et qu’il a seulement survolé le pentagone pour s’échapper par la droite, avec des témoignages bidon sur la route face au pentagone.Si tu as déjà trouvé tout cela c’est que tu peux facilement démonter cette théorie du "no plane", en regardant qui a amené cette théorie au départ, et quand elle est apparue. Il te suffit aussi de bien identifier tous les plans de vidéos montrant l’arrivée des avions sur les tours (énormément de vidéos contrairement à ce qu’on croit) et d’écouter des experts qui expliquent qu’il aurait été impossible de trafiquer toutes ces vidéos pour incruster des avions, surtout par rapport à la continuité des images après les impacts, sans oublier les témoins au sol, très très nombreux...

      Concernant l’encastrement parfait des avions dans la structure, pour cela t’as juste à vérifier qui logeait dans les étages de l’impact les 4 années avant l’attentat.

      Et à la fin, tu comprendras que discuter avec ces trolls ne sert à rien...perte de temps complète


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 24 avril 2016 18:42

      @etienne10
      "néanmoins tu as déja bien compris que l’avion du pentagone est un leurre, et qu’il a seulement survolé le pentagone pour s’échapper par la droite, avec des témoignages bidon sur la route face au pentagone."


      En effet, j’ai vu un excellent documentaire sur le trajet de l’avion avec le témoin bidon (un chauffeur de taxi si ma mémoire est bonne). 


      "Il te suffit aussi de bien identifier tous les plans de vidéos montrant l’arrivée des avions sur les tours (énormément de vidéos contrairement à ce qu’on croit)"

       

      Sous des angles très différents, et il y a aussi le problème du bruit. 

       

      "Concernant l’encastrement parfait des avions dans la structure"


      Un signal venant d’un émetteur disposé aux étages supérieurs pouvait guider parfaitement les avions verts la zone d’impact prévue.



    • etienne10 (---.---.241.143) 24 avril 2016 19:11

      @Qaspard Delanuit
      "j’ai vu un excellent documentaire sur le trajet de l’avion avec le témoin bidon (un chauffeur de taxi si ma mémoire est bonne)."


      sans oublier les nombreux "témoins chanceux" qui travaillaient pour usatoday journal basé en face du pentagone, et tous ayant témoigné être en retard au travail (au même moment). Tous bien placé ont développé des témoignages contradictoires, alors que les témoins de second plan (situé près de la station) convergent tous...(et je parle pas des nombreuses caméra bien placé pour filmé, notamment celui de l’hotel face pentagone, qu’on aura jamais plaisir de voir, et qui pourtant ferai taire toute rumeur, comme c’est le cas très souvent dans d’autres genres d’attenat ou accident, vol, crime etc...)

      Enfin bref...

      Cette histoire commence a daté, et il n’y a plus rien a espéré sur les suites de l’affaire. Juste a constaté que les valeurs pays des "droits de l’homme et de la liberté, la paix et tout le tintouin" sont devenus une chimère, que si certains y ont cru, il faut bien se résoudre au fait qu’il n’y a plus rien à attendre de positif de ces élites.

      Perso, je ne m’interesse plus à ce sujet, car j’ai tout balayé, je suis passé à autre chose, j’ai accepté le fait d’etre soumis à des psychopates menteurs, voleurs, criminels organisés en réseaux. Les seuls vrais valeurs sont celles de la famille, l’amitié, et c’est mieux de ne plus s’intéresser au politique et tout le tintouin..


  • tinga 22 avril 2016 21:24

    • files_walQer files_walQer 22 avril 2016 22:57

      @tinga

      Et en plus sur une vidéo sous un autre angle, on voit l’avion pénétrer la tour et son nez ressort de l’autre côté. Mauvais montage.


    • tinga 23 avril 2016 00:09

      @files_walQer
      C’est vrai que le coup du nez, ça fait un peu désordre, c’est sidérant ce pouvoir hypnotique des médias, mais le "no plane" avance très vite, on comprend mieux la non intervention des chasseurs, l’hypothétique réussite des crash dans des conditions de stress intense etc...


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 23 avril 2016 14:45

      @tinga

      Attention, une photo, surtout lorsqu’elle est extraite d’un film numérique fait souvent ce genre de blagues. 


    • tinga 23 avril 2016 15:59

      @Qaspard Delanuit
      Cette photo est simplement un arrêt sur image, que n’importe qui peut faire à partir des films officiels, c’est juste incroyable que si peu de gens ne soient pas choqués par ces anomalies.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 23 avril 2016 21:42

      @tinga
      "Cette photo est simplement un arrêt sur image"


      Justement. Faites l’expérience de l’arrêt sur image sur un film montrant une scène rapide et vous verrez toutes sortes de fantômes de ce genre. Avec la vidéo numérique on n’est plus en présence d’une succession de photos nettes. 


Réagir