vendredi 14 janvier - par flolenigo

Dr Alice Desbiolles sur le pass vaccinal : "Je ne suis pas sûre de son efficacité"

Alice Desbiolles est médecin. Son parcours l’a amenée à travailler à l’hôpital, au sein d’organismes gouvernementaux de santé publique, au ministère de la Santé, à l’Institut Pasteur, et à participer à des missions sanitaires internationales. Elle est l’une des premières professionnelles de santé à avoir popularisé et porté médiatiquement l’éco-anxiété et les conséquences sanitaires du réchauffement climatique.

Le 5 janv. 2022 sur europe1

 



7 réactions


  • clode clode 14 janvier 09:56

    Le pass vaccinal n’est qu’un artifice de la macronie, un enfumage de plus du "violé" à 15 ans par la pédophile de l’élysée !


  • sirocco sirocco 14 janvier 12:35

    Le pass vaccinal pourrait devenir un outil de contrôle total et de soumission définitive de la population entre les mains de la dictature, s’il n’y avait pas de résistance.

    Son intérêt et son efficacité ne sont en rien sanitaires.


  • sls0 sls0 14 janvier 13:27

    Épidémiologiste de la santé publique, là on a du haut de gamme en formation et connaissances. C’est le cursus médecine plus 3 ans d’épidémiologie.

    Il était temps que Blachier qui a le même cursus ait des collègues en secours.

    Bref, ils savent de quoi ils causent.


    • juanyves 14 janvier 21:08

      @sls0
      T’as pas entendu qu’elle dit la même chose que Christian Vélot. Donc maintenant t’es d’accord avec Christian Vélot ou c’est juste qu’elle est à ton goût ?
      Ou c’est une tartufferie de plus ?


  • perlseb 14 janvier 20:09

    Elle dit que la prévention des épidémies "coûterait" 100 fois moins que leur gestion, mais quand on parle de "coût", dans notre monde, on parle d’argent, et en face de ce coût, ce n’est pas un virus, ou la terre qu’on paye, ce ne sera que des hommes. L’argent n’a de sens que pour l’homme : qui dit coût, dit bénéficiaire humain pour ceux qui réceptionnent ce coût. Il peut y avoir effectivement une destruction de valeur sans contrepartie apparente, mais elle peut également être une opportunité (disparition de concurrence, etc...).

    Donc si ce coût est 100 fois supérieurs mais que les bénéficiaires de ce coût font partie des décideurs, des vraies décideurs s’il en existe (oligarchie par exemple), alors ce n’est pas une bonne idée (pour eux) de prévenir les épidémies. Et ça serait même une très bonne idée de créer des virus (avec un antidote qu’on ne donnerait pas aux autres évidemment) et de les propager.


  • alanhorus alanhorus 15 janvier 14:34

    Le pass vaccinal est adopté par les complices de bill gates en France.

    https://www.egaliteetreconciliation.fr/L-Assemblee-nationale-adopte-le-pass-vaccinal-en-deuxieme-lecture-66907.html

    Complot Franc Maçon Mondial.

    https://odysee.com/@NeufdeCoeur:1/part-19:0

    La Suite de la Chute de la Cabale part 19 : les meurtres au midazolam

    https://odysee.com/@PhilippeBirien:9/DOC-La-suite-de-la-Chute-de-la-Cabale—(01-%C3%A0-19)—16.9:0

    La chute de la Cabale de 1 à 19


  • alanhorus alanhorus 15 janvier 20:52

    https://twitter.com/Brevesdepresse/status/1482262187053920256

    Mépris total du vice-président de l’Assemblée Nationale lors du vote instaurant le pass vaccinal : "alors t’as le champagne au frais ?"
    président de séance, Sylvain #Waserman, vice-président de l’AN et député de la majorité présidentielle


Réagir