samedi 24 juillet - par Clémentine

C’est le Pr. Didier Raoult qui le dit : le vaccin ARNm n’est pas une thérapie génique

Une frange de la population, très défiante à l'égard des vaccins ARNm, ne cesse de répéter, en dépit d'un débunkage massif, qu'il ne s'agit pas de vrais vaccins, mais d'une thérapie génique. Voici une très courte vidéo où le Pr Didier Raoult, fort apprécié de cette mouvance, rétablit lui-même la vérité face à un Richard Boutry désabusé (qui espérait une autre réponse) : NON, les vaccins ARNm ne sont pas une thérapie génique.

Didier Raoult est donc sur la même ligne que le Pr Alain Fischer, immunologue, président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale anti Covid-19, chargé de conseiller le Gouvernement, qui faisait cette mise au point dès décembre 2020 : 

En complément, cette vidéo de la RTS :

Vaccin ARN, thérapie génique... quelle différence ?

Pour aller plus loin, quelques articles de fact-checking (AFP Factuel) sur le sujet :



131 réactions


    • Vraidrapo 24 juillet 20:23

      @Serge WASTERLAIN

      Tu n’as jamais lu la feuille de description d’un médicament qcque !!!

      Si tu lis les effets secondaires, tu n’en consommeras jamais !

      C la phrase que prononcera n’importe quel professionnel de santé.


    • Serge WASTERLAIN 25 juillet 11:10

      @Vraidrapo
      Décidément, certaines personnes ici ont tendance à prendre les autres pour des imbéciles ! Pour votre gouverne, je n’ai JAMAIS pris un médicament sans d’abord avoir lu la notice qui l’accompagne. Et avant d’avoir choisi de ne pas me faire vacciner avec un ARN ou autre suivant le même schma, j’ai passé des centaines d’heures sur la toile depuis janvier 2019 pour essayer de comprendre cette maladie (en fait depuis l’alerte lancée par la Chine sur l’épidémie relayée dans les médias alternatifs, mais pas dans les meRdias)... ...Pour ce qui est du mantra mensonger, voir la vidéo ci-après :
      https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/son-fils-frole-la-mort-cause-du-pfizer-celine-caron
      Lorsqu’un vaccin "traditionnel" viendra sur le marché, je prendrai ma décision après une étude aussi méticuleuse que pour les vaccins ARN...


    • Vraidrapo 25 juillet 12:52

      @Serge WASTERLAIN

      T’exxite pas puisque le vaccin traditionnel existe !

      Il parait même qu’il y en a 2 : l’Astra et le Johnson-bis... à moins qu’on m’ait menti à l’insu de mon plein gré.... on ment tellement en France ces derniers temps, on ne sait plus sur quel sein se pencher...


    • Serge WASTERLAIN 26 juillet 13:08

      @Vraidrapo
      Je pense plutôt que vous avez mal compris, ou que vous avez compris ce que vous aviez envie d’entendre ! Le seul vaccin traditionnel d’un grand labo occidental est celui que Sanofi met au point actuellement et arrivera sur le marché en décembre 2021 si tout va bien. Ceux qui existent actuellement sont le chinois et le russe.
      Quelques clics sur la toile et vous trouverez l’info venant des laboratoires eux-mêmes...


    • Vraidrapo 27 juillet 16:21

      @Serge WASTERLAIN

      Le seul vaccin traditionnel d’un grand labo occidental est celui que Sanofi met au point actuellement

      Achtung-achtung !

      Le "SANOFI" serait un vaXXXXXXin à protéine Spike et pique...

      y’en a encore qui vont râler car, trompés à l’insu de leur plein gré...


  • albert123 24 juillet 20:56

    https://rumble.com/vk4m6u-dr.-fuellmichdr.-martin-les-brevets-autour-du-covid.html

    long, technique mais vu sous l’angle des brevets le foutage de gueule est totalement avéré, 

    et pour ceux qui se sont fait vaccinés, je ne le dis pas pour me moquer de vous mais parce que je m’inquiète pour votre bonne santé :

    les prétendus vaccins ARMm n’ont pas les caractéristiques techniques d’un vaccin tel que définies par la législation des brevets, le produit en question a d’ailleurs été breveté au début des années 2000 (2002 ou 2004) mais en tant qu’arme biologique.


  • Scalpa Scalpa 24 juillet 21:19

    macchabées vaccinés cadavrés..


  • Djam Djam 24 juillet 23:02

    Non, ce n’est pas une "thérapie génique"... c’est juste une merde totale...

    Je suggère aux plus patients mais passionnés d’écouter au moins jusqu’à la minute 35 cette longue explication assez stupéfiante :

    https://rumble.com/vk4m6u-dr.-fuellmichdr.-martin-les-brevets-autour-du-covid.html


    • CoolDude 24 juillet 23:42

      @Djam

      Pas mal ! Merci infiniment.

      Ps : J’ai entendu dire qu’il n’existe pas d’intelligence collectif sur le Net. Mais l’information circule quand même.

      L’information circulante est une très vielle notion...


    • Djam Djam 25 juillet 09:54

      @CoolDude

      Je pense même que cette vidéo d’entretien entre Reiner Fuellmich et le Dr David Martin nécessite d’être écoutée plusieurs fois, histoire de bien saisir la gravité de ce qu’explique ce rapporteur.

      Le net est devenu le point de focal du monde post moderne. Ceux qui envisagent de nous assigner à une existence tracée et sous contrôle total via smarphone et messagerie se réjouissent que les masses soient obligées de passer par ce goulot d’étranglement (stricto sensu !). Et comme la parole pour donner notre accord ou désaccord a disparu du monde moderne, il est normal, voire assez sain, que le net soit devenu le trou noir du blabla quotidien. 

      Le net est devenu le temple virtuel de l’agora planétaire. Plus on nous empêche de nous réunir pour de vrai plus l’espace virtuel du net prend le relai. Et plus les Grands Contrôleurs du Net contrôleront, plus le génie humain de la débrouille, du faufilement et du trou dans le filet augementeront aussi... et c’est tant mieux !


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 juillet 10:13

      @Djam

      La mort s’infiltre partout autant qu’elle peut dans les interstices de la vie.

      Mais la vie aussi se développe partout autant qu’elle peut dans les interstices de la mort.

      Il en va de même de l’oppression et de la liberté. 

      https://www.youtube.com/watch?v=RryqEYkPQ9k


  • Zero9 Zero9 25 juillet 08:13

    Ce n’est bientôt plus le vaccin le problème mais ces mesures débiles :

    https://www.20min.ch/fr/story/un-virus-menace-les-bronches-des-tout-petits-205284004446

    La raison de cette flambée de cas est attribuée à l’isolement que les enfants ont subi à cause de la pandémie. Ils n’ont pas pu développer des anticorps en se mélangeant avec d’autres personnes, lesquelles étaient souvent masquées.


  • Bernard Mitjavile 25 juillet 08:56

    Si Clémentine, au lieu de dire "un tel a dit que...", commençait par nous dire ce qu’est une thérapie génique et ce qu’est un vaccin en remontant par exemple à Jenner en Angleterre et aux Turcs et autres peuples qui employaient des types de vaccins depuis très longtemps, on pourrait avoir un échange utile mais j’ai peur qu’ une telle présentation dépasse de loin les capacités intellectuelles de Clémentine.


  • JMBerniolles 25 juillet 10:00

    Il me semble que le Professeur Perronne a exactement dit : s’apparente à une thérapie génétique Des dangers potentiels ont été cités notamment avec le fait que l’Arn peut se transformer en ADN avec des catalyseurs. Pour l’instant il n’y a aucun indice inquiétant sur ce sujet. Incontestablement il n’y a pas d’études sérieuses sur ces danger, on s’est précipité pour vacciner et il s’avère que cela ne résout pas tout le problème Je voudrais ajouter que pour le moment il existe très peu de véritables experts sur le sujet. Déjà la plupart des auto proclamés ne reconnaîssent pas que ce virus a été fabriqué en Laboratoire ce qui est quasi officiel aux USA. Cela le rend très particulier, il a une grande capacité d’infection de cellules humaines.


    • jjwaDal 25 juillet 17:32

      @JMBerniolles
      Ce n’est pas une thérapie génique, qui nécessite un malade d’une part et une volonté d’insertion d’un correctif dans le génome, qui est absente.
      M. Raoult ne peut l’ignorer et on ferait bien de le savoir tous.
      Néanmoins, il existe au moins trois voies par lesquelles notre organisme peut convertir de l’ARNm en ADN et éventuellement l’intégrer relativement aléatoirement dans notre génome et le soucis potentiel vient de là.
      Il a été démontré, contrairement aux assertions de Pfizer (notamment) via une étude de biodistribution dans l’organisme, peut médiatisée (on le comprend) que le produit de l’injection ne reste pas dans le deltoïde mais migre dans l’organisme et sans explication s’accumule dans deux sites préoccupants, à savoir la moelle osseuse et les ovaires. On ignore encore la raison et les conséquences, mais R. Malonne (un des pères des vaccins ARNm) souligne l’impérieuse nécessité de surveiller la survenue d’ici quelques années de leucémies, maladies auto-immunes, cancers.
      La protéine "spike" étant toxique, la fabriquer via un code génétique (qui n’est pas le nôtre mais qui peut le devenir éventuellement) est une étape pour laquelle nous avons zéro recul sur les effets à moyen et long terme.
      Dans ces conditions vacciner en masse des jeunes et des moins jeunes courant un risque marginal face au virus et à échelle de centaines de millions de cobayes est jouer à l’apprenti-sorcier.
      Dès lors que les vaccins à protéine recombinante ("Vanovax" par ex) ou à virus atténué ("Sinopharm" par ex) arrivent, on devrait privilégier la sécurité relative offerte par ces vaccins sur les vaccins à ARN et par ailleurs si les personnes à risque sont protégées de la contamination (ce qui est à tort affirmé) et protégés de l’hospitalisation ( à tort affirmé) et des formes graves (semble avéré par contre), alors pourquoi faire courir un risque à l’ensemble de la population ?
      On aurait dû interdire les vaccins à ARNm aux femmes non ménopausées par précaution élémentaire. Si on manque de chance, on pourrait aboutir au plus grand scandale sanitaire de tous les temps.


    • JMBerniolles 25 juillet 19:38

      @jjwadal Merci pour ces précisions. Personnellement je pense que les choix de vaccin à virus désactivé ou à adenovirus comme Sputnik et même AstraZeneca sont plus raisonnables. J’ai du mal à voir un avantage aux vaccins à Arnmessager. Maintenant il ne faut pas non plus s’imaginer qu’il n’y a pas eu d’études depuis assez longtemps sur ces manipulations génétiques dans le corps humain

      L’argument en faveur d’un vaccin est que si celui-ci n’empêche pas qu’un vacciné puisse transmettre le virus c’est pendant moins longtemps et avec une charge virale moindre. Donc cela a de bonnes chances d’éteindre l’épidémie.

      A ce niveau l’élément clé est la capacité hospitalière. Il fallait impérativement l’augmenter fortement.


  • louis 25 juillet 12:07

    L’avatar avec la cigarette au bec montre a quel point la femme se rabaisse pour ressembler a l’homme .


    • Hijack ... Hijack ... 25 juillet 17:20

      @louis

      Depuis que la femme se rabaisse en se masculinisant, l’homme s’est à la suite autant rabaissé, féminisé ... et plus rien ne va plus.


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 juillet 17:26

      Comment Edward Bernays a fait fumer les femmes

      « En 1929, George Hill, président de l’American Tobbacco Corporation, contacte Bernays. Il est confronté au problème suivant : il est tabou pour les femmes de fumer en public. Ceci fait potentiellement perdre à Hill la moitié de sa clientèle ! Bernays consulte alors un psychanalyste, qui lui explique que la cigarette est le symbole du pénis, du pouvoir masculin. Pour être acceptée parmi les femmes, elle doit être vue comme un défi au pouvoir masculin. Si Bernays parvient à donner aux cigarettes l’image d’un objet subversif de libération de la femme, et non celui de leur domination, alors elles fumeront. Si la cigarette est associée au pénis de l’homme, il faut que les femmes, en fumant, se disent qu’elles auront leur propre pénis.

      Lors d’un défilé organisé tous les ans à l’occasion du printemps à New-York, Bernays embaucha des jeunes femmes, à qui il demanda, à un signal donné, de sortir des cigarettes en public et de les fumer. Il avait aussi prévenu les journalistes que des féministes (les "suffragettes", militantes pour que les femmes acquièrent le droit de vote) feraient un coup d’éclat, un "geste fort de protestation". Elles allumèrent alors les cigarettes en public, fait qui fit la une de tous les journaux et l’objet de toutes les conversations. Lorsqu’elles furent interrogées par les journalistes, les jeunes femmes expliquèrent qu’elles avaient allumé "les torches de la liberté". Ce slogan avait été préparé à l’avance par Bernays.

      Il faisait évidemment référence implicitement à la statue de la liberté. Puisque c’est de liberté dont il s’agissait, on ne pouvait pas être contre. Au fait de fumer pour une femmes avait été implicitement associé la cause féministe : quiconque soutenait les libertés de la femme se sentait obligé de défendre leur "droit de fumer en public". Le tabou fut ainsi levé car assimilé à un machisme réactionnaire. De leur coté, les femmes pensèrent être puissantes et indépendantes en fumant : elles faisaient enfin comme font les hommes. L’association du fait de fumer et de la cause des femmes est totalement irrationnelle, mais elle permit de voir le fait de fumer non comme une aliénation mais comme une libération : cela les fait se sentir et être vues comme indépendantes. »

      https://www.levidepoches.fr/echange/2009/01/comment-edward-bernays-a-fait-fumer-les-femmes.html


    • Hijack ... Hijack ... 25 juillet 18:26

      @Gaspard Delanuit

      Oui, ça c’est le côté commercial ou plus exactement ayant un rapport direct avec l’intérêt financier, car ça commence toujours comme ainsi :
      -le travail des femmes, puis la pilule et tant d’autres choses.

      Mais, même en étant presque ignare en ce domaine (il y en a de très bons), il semble clair que c’est la franc maçonnerie qui a abruti les sociétés, franc maçonnerie qui a donc des origines cabalistes qui remontent à très loin, pour faire court. Le but : la guerre contre Dieu, en pervertissant les hommes ... je sais, c’est bizarre comme projet (plus sérieusement que celui de Macron) , mais c’est ainsi. Toutes le manipulations des sociétés comme la fausse révolution française etc ... voire mai 68, tout ça fait partie des ingrédients de leur recette.
      Juste un petit aperçu.
      Mais les femmes devenues presque des mauvais hommes et des hommes devenus presque de grotesques femmes (avec différents degrés, ça va de soi) + avec toutes les dérives que l’on connaît actuellement, il faut faire exprès pour ne rien remarquer qu’il y a comme un truc diabolique, le Covid étant venu comme une épice dans cette cuisine maléfique. Je me trompe peut-être, mais je ne vois pas d’autre solution.


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 juillet 18:33

      @Hijack ...

      Concernant la Franc-Maçonnerie il y a une confusion. Ce sont les Jésuites qui les premiers ont lancé des rumeurs diabolisantes sur ces associations philosophiques et politiques qui leur faisaient concurrence. Ensuite, il a toujours existé, mais plus encore au XIX siècle, des "clubs" au sein desquels diverses intrigues se tissaient en faveurs de certains intérêts et aux détriment du plus grand nombre. 


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 juillet 18:36

      @Hijack ...

      Le marxisme et le freudisme ont joué un rôle bien plus important que la FM dans la la perte des repères traditionnels. 


    • Hijack ... Hijack ... 25 juillet 18:37

      ... mais je ne vois pas d’autre explication. 


    • Hijack ... Hijack ... 25 juillet 18:38

      @Gaspard Delanuit

      Tu n’y es pas du tout, ça remonte à bien plus loin ...


    • Hijack ... Hijack ... 25 juillet 18:40

      @Gaspard Delanuit

      Le marxisme et le freudisme (rares ceux qui incluent Freud dans le lot, alors qu’il est en plein dedans), font partie du projet dont j’ai parlé précédemment.


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 juillet 18:48

      @Hijack ...

      "Tu n’y es pas du tout, ça remonte à bien plus loin ..."

      Tu te trompes aussi : ça remonte à encore plus loin que tout ce que tu peux imaginer. 
       smiley
      On peut toujours trouver que ça remonte plus loin. 

      Mais ce qui est intéressant, c’est de voir la dernière édition, celle qui nous concerne. 


    • Hijack ... Hijack ... 25 juillet 19:43

      @Gaspard Delanuit

      Peut-être, mais la dernière édition est plus proche de nous, entre autres : Vatican 2, la Pilule, le travail de femmes un peu avant etc ... . J’ai pas eu le temps de tout analyser, j’ai essayé d’aller à l’origine, en me basant sur le travail et l’expérience d’historiens libres, car ils ne le sont pas tous, comme ne le sont pas tous nos livres d’histoires aussi faux que notre actualité. Et, les francs macs dont je parle, ce ne sont pas ceux dont on entend parler (qui ne sont que des faire valoir ou pour détourner l’attention), mais bien de très puissants dont tu ne sais rien, à part leur existence.
      La franc maçonnerie la vraie, pas celle pour le cinoche ... plus on en sait, et plus c’est crade, aussi difficile à comprendre qu’à expliquer, voilà pourquoi, je vois ça de très loin, en prenant des raccourcis, faisant confiance à ceux qui ont sacrifié leur existence pour comprendre, bref, juste une information dont il faut tenir compte.


  • Hijack ... Hijack ... 25 juillet 12:15

    Hier, sur je ne sais plus quelle chaîne ... ils donnaient la liste de tous les vaccins anti Covid, dont celui produit par Pasteur : Sanofi et en même temps citaient les autres plus connus. Pas un mot sur le très prometteur vaccin bien français VALNEVA ... (vous comprendrez l’arnaque et à quel point on nous prend pour des buses). Quelques instants plus tard, sur une chaîne d’info concurrente ... tiens, il y a un reportage (presque à charge du vaccin français Valneva ... mais ce reportage avait été réalisé il y a plusieurs mois, au début de la fantastique aventure de ce vaccin, traditionnel, c’est à dire tout à fait classique à l’instar du vaccin chinois, mais dans de meilleures conditions, incluant donc le Delta. Dans ce second reportage, tout était négatif, y compris en citant les dates de sorties prévues pour ce vaccin, en s’embrouillant pour dire la vérité telle quel.

    Vaccins à mode d’action > Classique atténué ou inactivé > Sinovac, Sinopharm + Valneva.
    Le virus est inactivé au moyen d’un traitement chimique et injecté dans l’organisme pour faire réagir l’organisme et produire des anticorps capables de reconnaître le coronavirus.

    Je disais (le 19 et le 22/07) sur des articles non parus  : Il y a peu, en cherchant des informations je suis tombé sur l’incroyable histoire du vaccin prometteur et bien français, j’ai nommé le Valneva et, tenez-vous bien : Aucun grand laboratoire français n’a encore réussi à produire un vaccin contre le Covid. Valnéva, une petite entreprise d’origine nantaise développe un vaccin qui serait très
    efficace contre le Covid et faire face aux nouveaux variants.

    Le président de Valneva, Franck Grimaud et son équipe, ont été contraints de proposer leur vrai vaccin en Angleterre et il semble bien (à vérifier) que c’est même l’Angleterre qui a fait appel aux créateurs de ce vaccin, vu que l’U.E n’avait pas donné d’autorisation au labo français de produire ce vaccin en France. Labo de production finalement monté en Écosse où l’entrepreneur nantais a engagé pour ce projet + de 500 employés. Ce vaccin, (Valneva) prévu à la fin de l’automne, mais d’abord en GB qui a investi pas mal d’argent, impossible donc en France avant 2022, mais espérons qu’il soit disponible plus tôt. J’ajoute que ce vaccin inclut la protection contre le Delta et, j’insiste sur le fait que c’est un vaccin tout à fait classique, contrairement à ceux proposés qui posent différents problèmes aussi bien dans la méconnaissance de leurs effets bons ou mauvais, que sur la communication faite autour.

    Voilà donc à quoi a servi l’U.E, pour le bien de tous, quoi !

    J’ai su aussi que le président de Valneva avait sans cesse tenté de démontrer l’efficacité de son vaccin à toutes les instances de santé, gouvernementales, financières ... en vain !

    Après on nous dit dictatorialement qu’il faut se faire non pas vacciner, mais inoculer un truc qu’ils appellent vaccin dont nous connaissons tous les processus douteux de fabrication dans l’extrême urgence et les intérêts autre que de santé qui lui sont liés.


  • Djam Djam 1er août 21:00

    En effet, ce n’est pas une thérapie génique, mais c’est une grosse MERDE !

    Faites-donc piquer vos gosses, surtout avec la 2ème dose... vous savez, "dose", comme pour les camés smiley


Réagir