mercredi 14 août - par Gokani

[ZAP] Étienne Chouard : L’imposture démocratique ! (Bégaudeau, Onfray, Houellebecq, Desproges...)

Travail d'utilité publique par Le Pixel Mort : les multiples facettes de l'imposture démocratique exposées par Étienne Chouard, François Bégaudeau, Michel Houellebecq, Castoriadis, Dupuis-Déri, Onfray, Desproges, et bien d'autres... 

(si vous les avez ratés, les 2 premiers ZAP consacrés à Étienne Chouard sont aussi inclus dans cet article)

 

Le Pixel Mort[ZAP] ÉTIENNE CHOUARD : L'IMPOSTURE DÉMOCRATIQUE 3/3 (UnderZap #33) - 13 août 2019

 

Sources : 

ETIENNE CHOUARD - Point de vue d'Etienne Chouard sur la polémique Onfray Mélenchon et Robespierre - Johnny Fandango https://www.youtube.com/watch?v=bKs3K...

C'est quoi la démocratie ? - 1 jour, 1 question https://www.youtube.com/watch?v=fw8lA...

Définition de la démocratie - neodigital https://www.youtube.com/watch?v=Y5-IU...

Actu plus - La démocratie : qu'est-ce que c'est ? https://www.youtube.com/watch?v=X4gxf...

Ce soir ou jamais - Chouard (vs Attali) La rentrée la plus catastrophique de la Vème République ? (3/4) - CSOJ - 5/09/2014 https://www.youtube.com/watch?v=qxSA0...

jordanix - Sommes-nous en démocratie ? https://www.youtube.com/watch?v=UmEjB...

Demos Kratos - L'élection est-elle démocratique ? https://www.youtube.com/watch?v=JkqVH...

How to pronounce Arbeit macht frei - Pronounce Say https://www.youtube.com/watch?v=jT4F_...

Élection des délégués de classe 2018 : édition spéciale du "12.14", le JT du collège - Collège Simone Veil PONTOISE https://www.youtube.com/watch?v=4rQpu...

Thinkerview - Démocratie : Marketing politique pour les pauvres ? Francis Dupuis-Déri [EN DIRECT] https://www.youtube.com/watch?v=1wF5F...

France 24 - Référendum d'initiative citoyenne (RIC), vote blanc, tirage au sort : Les réponses d'E. Macron https://www.youtube.com/watch?v=PwHGF...

La chaîne qui libère - Houellebecq "Je suis vraiment contre la démocratie représentative, c'est un régime qui doit cesser" https://www.youtube.com/watch?v=FXBAO...

En intégralité, le discours d’Emmanuel Macron au Louvre - BFMtv https://www.youtube.com/watch?v=J81Ti...

Histoire De France - La Commune (partie 1) - Situation - Conférence vidéo Henri Guillemin https://www.youtube.com/watch?v=kCOno...

E&R Champagne Ardenne - Henri Guillemin sur le mythe du suffrage universel et de la "volonté nationale" https://www.youtube.com/watch?v=dg_rJ...

Attentat démocratique - CauseToujours https://www.youtube.com/watch?v=zjq4y...

Chez Moix - 27 mars 2019 [Bégaudeau/Porcher/Comte-Sponville] HD - Neurone https://www.youtube.com/watch?v=7lnvE...

Démocratie Desproges - Sylvain Mirouf https://www.youtube.com/watch?v=VHhMF...

Cornelius Castoriadis https://www.youtube.com/watch?v=j1iHK...

La chaine qui libère - Michel Onfray contre les élections et pour la démocratie et une nouvelle constitution https://www.youtube.com/watch?v=Q6wu-...

Le retour de la lutte des classes ? - C à Vous - 29/01/2019 https://www.youtube.com/watch?v=EduR-...

 

 

Le Pixel Mort - [ZAP] ÉTIENNE CHOUARD : LA POLÉMIQUE - 1/3 (UnderZap #31) - 9 juillet 2019

 

Le Pixel Mort - [ZAP] ÉTIENNE CHOUARD : INFRÉQUENTABLE ? - 2/3 (UnderZap #32) - 12 juillet 2019

 

Réseaux Sociaux (Le Pixel Mort) :

Discord : https://discord.gg/EsVAySu

Twitter : https://twitter.com/Data_pixelmort

Facebook : https://www.facebook.com/DataPixelMort/

 



34 réactions


  • Hijack ... Hijack ... 14 août 15:30

    Comme le dit si bien Luigi dans la 1ère vidéo, il est évident que l’on a piègé et condamné Chouard pour condamner les G.J, dont il est l’image la plus reconnue.

    .
    Cela étant ... il est désolant de constater que la majorité des G.J n’ont pas encore compris la stratégie de la condamnation via proxys, stratégie par laquelle ils ont été visés et sont tombés la tête la première dans le piège.

    .

    En effet, peu de G.J ont soutenus publiquement Étienne Chouard. Non pas par trahison ou peur, mais parce qu’ils sont loin de comprendre de quoi il s’agit.


  • ged252 15 août 09:20

    Il a raison chouard, grâce à lui tout le monde a compris, les hommes politiques se font élire par les médias, et une fois élus se servent des lois pour nous baiser.

    .

    Mais la démocratie représentative est une partie du problème, si les médias, qui sont des spécialistes en communication, continuent à convaincre, persuader, 24/24h, les français que l’immigration c’est merveilleux, que ça va améliorer nos conditions de vie, que ce sera la paix universelle sur la terre, la fin des guerres et des querelles, .... il y aura toujours des idiots pour le croire, la majorité, et ceux qui seront choisis, comme dit chouard, seront sous l’influence de la doxa, de l’opinion majoritaire des gens autour d’eux, opinion qui sera comme aujourd’hui imposée par les journalistes.


    • ged252 15 août 09:31

      @ged252
      Il faudra légiférer sur les médias et les journalistes.
      .
      Il faudra une vraie police des médias, qui ne soit ni soumise au pouvoir politique, ni a celui de l’argent ; Il faut que cette police soit indépendante, mais par dessus tout HONNETTE, et alors là ?
      Qui va décider de l’honnettete ou de la malhonnetteté ?


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 15 août 12:39
      ged252 15 août 09:20

      "Il a raison chouard, grâce à lui tout le monde a compris, les hommes politiques se font élire par les médias, et une fois élus se servent des lois pour nous baiser."

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @ged252
      Que dit la Chanson à ce propos ?

      Il a dit la Vérité ; il doit-être Exécuté !

      Au nom du bien commun ! Pardi !

      CQFD


  • maQiavel maQiavel 15 août 13:01

    Le mec à 9 :18 est fabuleux, la télé est une véritable machine à injection de virus mentaux, content de m’en être débarrassé il y’a 10 ans. Le mot »démocratie« , plus que tout autre concept, est ce qui permet aux oligarchies occidentalistes de commettre des forfaitures à travers le monde et parfois même au sein des pays qu’ils dominent, il leur confère une immunité totale. Lorsque d’autres oligarchies, celles qui n’ont pas le tampon »démocratie« commettent ne serait-ce que le tiers de ces forfaitures, tous les oligarques occidentalistes et leurs laquais leur tombent dessus en les traitant de méchants très vilains.

    On peut en penser ce qu’on veut mais c’est là la vraie raison du rejet viscéral de ces gens-là pour EC : en déconstruisant le mot »démocratie« et en lui redonnant un sens concret, le discours de Chouard les met à nu.


    • maQiavel maQiavel 15 août 13:15

      Sinon, très bon zapping même si certaines séquences sont très irritantes. 


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 15 août 13:49

    Qui peut nous dire ce que sont devenus les Gentils Virus & les Constituants, une fois que le guru les a laissé tomber* ?

    Pas un seul sous-fifre à Chouard, qui pointe son museau à l’horizon ?

    C’est quelque part Surréaliste comme événement dans son genre ; il faut bien le reconnaître !

    INCROYABLE MAIS VRAI !

    CQFD


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 15 août 14:29

      @Mao-Tsé-Toung
      Et ces gugusses prétendent nous préparer -en tchatchant SEULEMENT— la

      Révolution rêvée avec une Démocratie sans ABUS du Pouvoir en Place... la der des der... ! DU JAMAIS VU ! NULLE PART !

      INCROYABLE MAIS VRAI !

      CQFD


    • simplesanstete 16 août 14:09

      @Mao-Tsé-Toung
      Utilise la phrase de Dommergue, Roger pour les intimes
      "au delà de l’entendement " Chouard c’est fait fatalement gazé et là...........y a plus personne à part Reynouard en GB ! Tous les gourés s’y cognent.
      CGFD Cà Gaze Faut le Démontrer 


  • Étirév 15 août 16:19

    Il n’y a pas de « vraie » démocratie.
    Il ne doit y avoir qu’une « élite » intègre et savante, véritable guide de l’humanité.
    Rappelons rapidement les principe de la démocratie pour comprendre pourquoi, sous ce régime, les masses et l’opinion sont plus facilement manipulables.
    La démocratie avilit en abaissant les bons, c’est une tyrannie qui s’exerce par un mouvement de traction morale, de bas en haut ; elle fait descendre, elle empêche les meilleurs de s’élever, elle abat les têtes qui dépassent le niveau des médiocres, empêchant ainsi l’éclosion des types supérieurs, elle supprime le respect et rend les petits insolents.
    À propos de la démocratie, René Guénon écrivait : « il nous faut encore insister sur une conséquence immédiate de l’idée « démocratique » qui est la négation de l’élite entendue dans sa seule acception légitime ; ce n’est pas pour rien que « démocratie » s’oppose à « aristocratie », ce dernier mot désignant précisément, du moins lorsqu’il est pris dans son sens étymologique, le pouvoir de l’élite. Celle-ci, par définition en quelque sorte, ne peut être que le petit nombre, et son pouvoir, son autorité plutôt, qui ne vient que de sa supériorité intellectuelle, n’a rien de commun avec la force numérique sur laquelle repose la « démocratie », dont le caractère essentiel est de sacrifier la minorité à la majorité, et aussi, par là même, comme nous le disions plus haut, la qualité à la quantité, donc l’élite à la masse. Ainsi, le rôle directeur d’une véritable élite et son existence même, car elle joue forcément ce rôle dès lors qu’elle existe, sont radicalement incompatibles avec la « démocratie », qui est intimement liée à la conception « égalitaire », c’est-à-dire à la négation de toute hiérarchie : le fond même de l’idée « démocratique » c’est qu’un individu quelconque en vaut un autre, parce qu’ils sont égaux numériquement, et bien qu’ils ne puissent jamais l’être que numériquement. Une élite véritable, nous l’avons déjà dit, ne peut être qu’intellectuelle ; c’est pourquoi la « démocratie » ne peut s’instaurer que là où la pure intellectualité n’existe plus, ce qui est effectivement le cas du monde moderne. Seulement, comme l’égalité est impossible en fait, et comme on ne peut supprimer pratiquement toute différence entre les hommes, en dépit de tous les efforts de nivellement, on en arrive, par un curieux illogisme, à inventer de fausses élites, d’ailleurs multiples, qui prétendent se substituer à la seule élite réelle ; et ces fausses élites sont basées sur la considération de supériorités quelconques, éminemment relatives et contingentes, et toujours d’ordre purement matériel. On peut s’en apercevoir aisément en remarquant que la distinction sociale qui compte le plus, dans le présent état de choses, est celle qui se fonde sur la fortune, c’est-à-dire sur une supériorité tout extérieure et d’ordre exclusivement quantitatif, la seule en somme qui soit conciliable avec la « démocratie », parce qu’elle procède du même point de vue. » (La crise du monde moderne).
    L’égalité c’est la fin d’une race, « tous dégénérés », « tous fous », tous égaux dans la bêtise ou dans la bassesse.
    Envisageons un instant l’histoire des Cathares dont on peut facilement faire un parallèle avec les Gilets Jaunes.
    Alors que la persécution, se déchaîna contre eux, certains furent arrêtés à Vézelay. Le représentant du ministère public, l’abbé Guillaume, se tournant vers le peuple, lui demanda ce qu’on devait faire d’eux : « Qu’on les brûle ! », répondit en chœur cette foule stupide. Après cela, qu’on nous parle de la « vox populi, vox Dei », à moins que ce ne soit du bien et du mal qu’il s’agisse !


    • Lucadeparis Lucadeparis 15 août 19:16

      @Étirév
      Il y a plusieurs sophismes dans votre diatribe.
      La démocratie n’est pas une dictature d’une majorité dictant à une minorité ou la sacrifiant, c’est la souveraineté de la population dans son ensemble, mettant en priorité ce qui est le plus unanime (si 60% voulaient massacrer les 40 autres %, cela contreviendrait à la volonté unanime de 100% de ne pas être massacrés).
      L’aristocratie est la souveraineté des meilleurs (qui pourraient être une majorité d’ailleurs). Ce sont les meilleurs à des compétitions, comme Ulysse gagnant au tir à l’arc pour redevenir roi d’Ithaque, Oedipe résolvant le premier l’énigme du Sphinx pour devenir roi de Thèbes, ou les politiciens gagnant les concours de boniments que sont les élection.
      C’est l’oligarchie qui est la souveraineté d’un petit nombre, pas l’aristocratie.
      L’élite est l’ensemble des personnes qui exercent le pouvoir sur les autres, qui sont le peuple.
      Vous parlez de monde moderne, mais les temps où c’est une élite intellectuelle qui était souveraine n’ont jamais existé. Il y eut une élite militaire, guerrière (qui zigouillait les intellectuels contestataires), et l’élite actuelle est essentielle ploutocratique.
      Vous ne proposez aucun critère pour établir votre élite intellectuelle (le QI ? les résultats aux grandes écoles ?), ni comment vous l’établiriez.
      La démocratie, c’est respecter chacun, et empêcher que certains n’accumulent le pouvoir, car le pouvoir va au pouvoir, et chacun est tenté d’en abuser.


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 15 août 22:16
      Lucadeparis 15 août 19:16

      @Étirév

      "Vous parlez de monde moderne, mais les temps où c’est une élite intellectuelle qui était souveraine n’ont jamais existé. Il y eut une élite militaire, guerrière (qui zigouillait les intellectuels contestataires), et l’élite actuelle est essentielle ploutocratique.
      Vous ne proposez aucun critère pour établir votre élite intellectuelle (le QI ? les résultats aux grandes écoles ?), ni comment vous l’établiriez.

      "
      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @Lucadeparis
      BONSOIR,
      Primo : Étirév

      cite de René Guenon un texte très connu !

      Secondo : j’ai publié plusieurs articles sur René Guenon

      dont un où il défend péremptoire , très clairement, le système de castes hindou !
      Je ne suis pas un fan de René Guenon

      & ai particulièrement étudié ce système des castes antique qui repose sur le SvaDharma, mis en exergue dans la Baghavad Gitta, morceau choisi de la grande épopée du Mahabarata indien !

      Je suis clair : la lecture qu’en fait René Guenon

      n’est pas la mienne !

      Nonobstant, les interprétations peuvent se chevaucher : aussi je tiens à préciser d’entrée que l’esprit noble des castes que je défends est très ancien ; c’est là que je diverge totalement avec René Guenon

       !

      J’ai écrit récemment, pour en venir au monde moderne, que la démocratie exige un peuple d’élite, cad noble, qui fait corps avec une aristocratie dont la fonction première est sacrificielle, comme dans les temps antiques (les lois humaines restent strictes & immuables pour un manvantara*tout entier)

      qui remontent à des millénaires : tout cela dans le respect le plus strict possible du SvaDharma**

      Pour aller vite, et me faire comprendre : l’arrivée du Bouddha, me dit déjà clairement -sans ânonner personne que de son temps, les castes sont déjà très dégénérées ; alors n’en parlons pas aujourd’hui !

      *un manvantara

       : une humanité

      **SvaDharma de Sva

       : propre & Dharma : loi (traduction "rapide")

      J’ai développé tout ça dans mes nombreux articles & commentaires sur le sujet


    • ged252 16 août 06:29

      Les définitions sont données par Aristote dans la politique :
      Une république est un terme générique qui recoupe plusieurs constitutions dont le point commun est d’être des "gouvernements avec l’assentiment de la majorité"
      .
      SI la majorité veut être gouverné par les riches on est en ploutocratie, par les meilleurs en aristocratie, par le peuple / la majorité en démocratie, ou par une minorité quelconque, par exemple religieuse, on est en oligarchie.
      .
      Les deux autre système sont la tyrannie : gouvernement d’un seul dans son intérêt et royauté : gouvernement d’un seul dans l’intérêt du peuple.
      .
      En temps de guerre les Grecs nommaient un tyran pour une durée déterminée.


    • ged252 16 août 06:33

      Bon en France le peuple ne "veut rien", il subit, tout lui est imposé


    • ged252 16 août 07:46

      Admettons que des gens aient commis un crime de la pensée très grave, le pouvoir se rend dans cette famille, qui a 9 enfants, et leur dit :
      .
      Voilà nous avons un problème ave vos parents qui ont commis un crime très grave, nous devons les punir ; Mais comme nous sommes de grands démocrates, nous respectons la volonté du peuple, et pour le montrer, ici aussi, nous allons appliquer la démocratie.
      .
      Nous avons décidé que l’un de vos parents, votre père ou votre mère, sera fouétté. Mais comme nous sommes démocrate, c’est à vous : les enfants, de décider, en votant, lequel des deux sera fouétté.
      .
      Par votre vote vous exprimerez une décision démocratique, Elle sera donc juste et bonne ; en exprimant votre choix et votre volonté..
      .
      .Maintenant votez !


    • ged252 16 août 07:47

      Voilà il y a un choix et un vote, on est donc en démocratie


    • Lucadeparis Lucadeparis 16 août 09:10

      @ged252
      Ce n’est pas la volonté de la majorité qui fait que nous sommes en ploutocratie, mais celle des fondateurs de ce système de réserves fractionnaires pour la création monétaire, créé avant les révolutions anglaise, états-unienne et française qui furent leur intronisation, et en toute ignorance du peuple.


    • ged252 16 août 11:52

      @Lucadeparis
      Le lien entre une france ploutocratique et les reserves fractionnaires ?
      .
      ça part de loin ....


    • Daruma 22 août 13:07

      @Étirév 

      Raisonnement qui se tient, en apparence, mais cette belle structure – belle en apparence par sa simplicité au doux parfum totalitaire – repose sur des fondements qui sont faux. Je n’ai pas envie de réfuter tes paralogismes et tes affirmations péremptoires galité réduite à l’absence de différences, démocratie qui ne peut s’instaurer que là où la pure intellectualité n’existe plus, une élite qui ne peut être qu’intellectuelle, l’exemple des cathares, le parallèle avec les gilets jaunes plus que douteux, etc). Mon message serait trop long. On est d’accord sur un point : les fausses élites. Mais pour le reste, je me demande si tu mesures la portée de tes propos. Visiblement, tu viens de lire René Guénon et tu fais un effet d’ancrage. Ton but était de trouver une caution intellectuelle à ton anti-démocratisme (pour rester poli). De plus, je ne trouve pas très honnête de ta part de ne pas clarifier la notion d’intellect chez Guénon, qui n’est pas intellectuelle au sens courant du terme mais spirituelle. La confusion te permet sans doute de te convaincre toi-même.

      Puisque tu n’as pas clarifié ce terme, je vais partir de son acception courante pour écarter rapidement l’hypothèse d’une élite de savants et d’intelligents, et me pencher sur la notion d’élite en tant que telle. Nous n’avons pas affaire à un déficit d’intelligence ou de compétence mais à un déficit de sagesse, d’honnêteté et d’altruisme. Un Luc Ferry est très intelligent et très savant, pourtant il voulait faire donner l’armée contre les gilets jaunes. N’oublions pas la phrase de Rabelais « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme. » Une élite intellectuelle n’est pas la solution, c’est même dangereux. Je ne vais pas m’attarder sur ce point tant cela me semble évident. Ce qui m’intéresse c’est de critiquer la notion d’élitisme, même dans le cas d’une élite idéale. Imaginons donc une élite non pas intellectuelle mais spirituelle, dotée de plus de conscience que de science. Une élite, donc, composée d’individus d’un haut niveau d’évolution spirituelle. Je ne parle pas de religion en tant qu’institution, je parle de spiritualité et donc d’individus, qu’ils soient adeptes d’une religion ou pas. Cela me fait penser à un roman de Frédéric Lenoir, dont j’ai oublié le titre. Imaginons une élite de sages authentiques, qui ne sont attirés ni par l’argent ni par le pouvoir, des sages qu’aucun désir terrestre ne saurait détourner du bien commun. Une telle société serait probablement harmonieuse et globalement vertueuse au moins dans les grandes orientations politiques, ce qui serait déjà, je te l’accorde, un immense progrès, une immense évolution par rapport à ce que nous avons aujourd’hui. Eh bien malgré ça je pense que ce ne serait pas la meilleure société possible. Pourquoi ? Parce que l’évolution spirituelle ne se décrète pas. Je pense que si les grands sages ont toujours choisi de ne pas prendre part aux affaires du monde ni à la chose publique, ce n’est pas seulement parce qu’ils pensent que le pouvoir temporel corrompt et qu’il les éloignerait de leur voie. C’est surtout parce qu’ils savent que l’humanité n’est pas prête à faire un tel saut qualitatif d’évolution, et parce qu’ils savent qu’il est inutile et même néfaste de vouloir provoquer par la contrainte ce saut qualitatif. Que serait, en effet, une société dans laquelle les individus seraient pris en charge, tels des enfants, par des sages qui savent ce qui est bon pour eux ? Il n’y aurait pas d’évolution individuelle, et le Bien (pour faire court) trahirait sa vocation qui est d’être atteint non pas par la contrainte, ni par une adhésion de confiance infantilisante, mais par une transformation de la personne. Je pense donc que la démocratie est le seul moyen de responsabiliser les individus et de les faire progresser à partir de là où ils sont et en respectant leur liberté de choix (chose absolument fondamentale dans toute véritable spiritualité), mais aussi qu’elle est le seul moyen de mobiliser l’intelligence collective. Je crois davantage en l’intelligence collective et participative qu’en l’intelligence d’une poignée d’individus – aussi intelligents et experts soient-ils – gouvernant du haut de leur tour d’ivoire. Je crois aussi en une évolution faite d’erreurs, d’expérimentations et d’affrontements de points de vue qui seront surmontés par la discussion et le débat et validés ou invalidés par l’expérience. Le progrès vers une société meilleure sera peut-être plus lent, moins linéaire, mais il sera plus authentique, moins factice.


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 15 août 17:17

    16640 visites 14 aoû. 2019 | 16 réactions | Gokani

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Qui sont ces "16640 visites" ?



    Qui sait ?!


    Peut-être nos Gentils Constituants, qui comme leur maître (d’école), sont courageux, mais non téméraires !

    That is the problem !


    Peut-on faire la Révolution la Grande sans Témérité quand on a une peur panique des pelles des ANTIFAS (dixit Chouard lui-même) ?


    Merci



  • Lucadeparis Lucadeparis 15 août 19:00

    A deux occasions au moins, Etienne Chouard a donné le baton pour se faire battre.

    1. D’abord, lorsqu’il a dit à Elisabeth Lévy à Sud Radio, qu’on a le droit d’être antisémite. Chouard entendait par là la haine du judaïsme et Elisabeth entendait par là la haine des juifs (ou peut-être des Juifs, considérés comme ethnie ou race).

    Là, je pense qu’Elisabeth Lévy avait sémantiquement raison, et Chouard aurait dû utiliser un autre mot, je pense à "judéophobie", "islamophobie" et "christianophobie", ou "antijudaisme" et "antichristianisme".

    2. Puis, lorsque Denis Robert a interrogé Chouard sur son intime conviction concernant les chambres à gaz nazies, Chouard aurait dû déjouer le piège en lui disant que c’était un piège car toute expression d’un doute est un délit, et qu’il a autre chose à s’occuper que de ce qui est advenu il y a 75 ans. 

    Un ami proche de Chouard (Wikicrate) m’a dit que Chouard était averti des questions par Denis Robert (que j’aurais dû interroger là-dessus lorsque je l’ai vu à un samedi GIlets Jaunes). Ce serait encore pire pour Chouard.

    L’argutio ad hitlerum est le piège le plus courant. François Ruffin l’a déjoué lorsqu’on lui a parlé de la banque Rothschild derrière Macron, en invoquant sa lutte contre Bernard Arnaud, patron "catholique", le plus riche français.


    • mmbbb 16 août 11:21

      @Lucadeparis Denis Robert est pernicieux lui qui se plaint d avoir été malmene .

      Il est un peu pute . 

      Quant a ce rappel incessant de ce passe , et cette contrainte à penser selon la loi, devient insupportable . 

      Moi j aurais repondu , que la crise de 1929 ; qui naquit au US par l effondrement des banques notamment Golman Sachs a entraine la chute des banques allemande puisque celle ci avaient des avoirs etrangers a hauteur de 60 % .

      J aurais dit que l Allemagne nazi a ete finance entre autres par Ford antisémite comme tant d autres .

      Les allemands connaissaient la famine et la guerre civile .

      Les historiens et c est une evidence , l affirment , cette crise a ete la catalyseur de l avénènement d Hitler .

      J aurais insisté sur les causes en mettant en évidence , la speculation des banques des boursicoteurs qui ont apporte le chaos Et qui jouait a ce jeu délétère ? 

      Il est Prof Chouard ? 


  • mmbbb 16 août 10:52

    Desproges a bien resume , Chouard s échine a vouloir donner absolument des vertus aux peuples .

    Il fait référence a la Grece , ok mais désormais les decisions sont beaucoup plus complexes , les dossiers a etudier demandent une certaine expertise.

    Certaines maires delaissent leur fonction , trop de contraintes , Les personnes desormais n hesistent pas a porter plainte , une judiciarisation excessive de la societe francaise Le bon peuple que defend Chouard n hesite pas.

    Il suffit de regarder les faits divers dont certains aboutissent a des drames .

    Je conseille a Chouard soit de monter une boite en France, soit d avoir une fonction élective . . 

    Ces intellos sont trop dans leur bulle , ils devraient morde la poussiere .


    • simplesanstete 16 août 14:18

      @mmbbb
      Et les enfumés , cocus du marxisme hein faut le savoir, ils sont prêts encore à défendre la VEROLUTION , c’est beau , c’est ado éternel, remember le Rouillan toujours aussi con & rageur...le kali yuga , l’âge des ténèbres de l’engeance qui ne grandit jamais mais ....qui croit au lieu de s’élever.


  • ddacoudre 26 août 17:15

    Bonjour Je crois que ce n’est pas l’essein de guêpe le problème et ce n’est pas la démocratie qui changera cela me fait que depuisv5000 ans les asservie s font le miel. http://ddacoudre.over-blog.com/2019/08/supprimer-l-impot-sur-les-societes-que-paient-les-salaries.html Cordialement ddacoudre OverBlog


Réagir