mercredi 6 mai - par mat-hac

Vincent Lindon : « Comment ce pays si riche… »

Le comédien a confié à Mediapart une longue réflexion, lue face caméra chez lui, sur ce que la pandémie révèle du pays qui est le nôtre, la France, sixième puissance mondiale empêtrée dans le dénuement (sanitaire), puis le mensonge (gouvernemental) et désormais la colère (citoyenne). Un texte puissamment politique, avec un objectif : ne pas en rester là.



107 réactions


    • maQiavel maQiavel 12 mai 12:50

      @yoananda2

      J’estime que c’est à la famille de transmettre des valeurs aux enfants, ma vision n’est donc pas celle de Peillon derrière laquelle je vois aussi des risques de totalitarisme d’Etat, c’est une vision très particulière qui me semble relever d’un contexte qui n’est plus le nôtre. Cela dit, je n’élève pas mes enfants pour qu’une fois adultes, ils se mettent à suivre comme des robots les principes et les valeurs que je leur ai transmis ( je ne dis pas que c’est ce que tu dis mais je précise), j’espère pouvoir leur donner des outils pour qu’ils en aient une approche critique et qu’ils puissent les remettre en question, tout le reste dépendra de leurs propres choix. Et c’est aussi pourquoi de mon point de vue, cette histoire de valeurs qui se transmettent par les gènes n’a aucun sens, je ne donne pas aux gènes l’importance que tu leur donne, ils constituent une ossature mais là-dessus vont se surajouter énormément d’éléments culturels qui ne dépendent pas d’eux mais qui vont pourtant donner chair à l’individu et les systèmes de valeurs en font partie. 

      Je vais reformuler car ma phrase "c’est sa vie" ne reflète pas le fond de ma pensée. Ce que je veux dire, c’est qu’il est responsable de sa vie. On peut effectivement se lancer dans des spéculations interminables dans les hautes sphères de la métaphysique pour justifier et légitimer ses propres croyances sur la « propriété » de la vie, mais la notion de responsabilité nous ramène au ras des pâquerettes des relations sociales et le fait est que dans cet univers terre à terre, chaque adulte est responsable de ses propres choix de vie. Donc mon descendant peut considérer comme toi qu’il appartient à une lignée et à ce qu’il considère être une race, il peut aussi considérer que sa vie appartient à Dieu dans le sens chrétien du terme ou alors il peut considérer qu’il est propriétaire de sa propre vie, ce ne sont pas les conceptions qui manquent, mais dans tous les cas, c’est lui qui est responsable de ce choix. Et moi j’estime ne rien avoir à redire, c’est ça le sens de mon "c’est sa vie". Pour ce qui est de ton exemple sur le transhumanisme, moi je sais que je ne ferais pas ce choix mais mon descendant n’est pas moi, il est responsable de ses choix.


    • yoananda2 12 mai 13:04

      @maQiavel
      Tu peux reformuler mais ça ne change pas grand chose au final de mon point de vue (je précises bien de mon point de vue). "Ce que je veux dire, c’est qu’il est responsable de sa vie.", dans l’absolu c’est une conception comme une autre, certes, mais ça revient au même que "c’est sa vie", c’est basé sur un paradigme individualiste. Comme tu le sais, je ne partage plus ce point de vue, et ça inclus la notion de responsabilité, bien évidemment.
      Bref, on va pas épiloguer, ce sont des points de vues irreconciliables. Tu as répondu a ma question initiale et je t’en remercie.


    • medialter medialter 12 mai 13:27

      @maQiavel
      Excellent échange, merci. Rare que je sois d’accord avec toi presque mot pour mot, donc je tiens à le souligner quand ça arrive smiley


    • medialter medialter 12 mai 13:29

      @maQiavel
      Ceci étant, je comprend aussi la position du quantique, car elle est basée sur l’idée de la famille antique, telle que rapportée par Fustel de Coulanges. Sauf qu’il y a un bug dans ce concept


    • maQiavel maQiavel 12 mai 15:01

      @yoananda2

      Quoi qu’il en soit, tes enfants feront ( ou font déjà) leurs choix. Et ils n’iront ( ou ne vont déjà ) pas forcément dans ton sens. Et si ça arrive, tu n’auras pas d’autres choix que de râler dans ton coin. 

       @medialter

      J’ai la même conception que toi sur la terrible servitude que peut représenter une communauté pour l’individu ( même si tu la pousses à l’extrême en construisant tout un système métaphysique dessus) donc ça ne m’étonne pas que nous ayons des vues similaires spécifiquement là dessus. 

      Sinon, c’est quoi ce bug ?

      PS : Au passage, il est à noter que Fustel de Coulanges s’est pas mal gourré sur la conception communautaire qu’il avait d’Athènes, ses thèses là dessus reflètent plus ses propres fantasmes que la réalité historique


    • medialter medialter 12 mai 18:13

      @maQiavel
      "Sinon, c’est quoi ce bug ?"
      *
      Pas ici, Y2 ne pourrait pas comprendre smiley smiley Je reprendrai cette discusse avec toi plus tard


    • Guepe maçonne Saxons 13 mai 17:53

      @maQiavel

      Tiens, tiens ,on ne voit pas les bugs de la matrice ? Quelle surprise smiley


Réagir