mercredi 30 octobre 2019 - par Hieronymus

Papacito sur SudRadio : "On va vers une guerre civile !"

Papacito, blogueur, écrivain, vidéaste, acteur et scénariste de bande dessinée français, auteur de "Le crépuscule des Titans" était l'invité d'André Bercoff sur SudRadio ce mardi 29 ocotbre !

Papacito de son vrai nom Ugo Jimenez explique être catholique et souhaite que la France retourne à ses racines civilisationnelles en réaffirmant son identité, selon lui il est impératif que nos dirigeants politiques soient plus "virils" si nous ne voulons pas complètement disparaître..

Entretien vif et pétillant même si les questions des auditeurs manquent parfois de pertinence.

http://www.la-philosophie.fr/2019/01/fachosphere/papacito.html



21 réactions


  • Hieronymus Hieronymus 30 octobre 2019 17:05

    bonjour à Tous

    y a une petite gâterie dans l’interview, à un moment Papacito tape sur Soral, vers 19’11 : "Alain Soral a fait beaucoup de mal à la jeunesse"

    plus tard il soupçonne un auditeur d’être un "soralien"

    il semblerait qu’ils n’ont pas vraiment enterré la hache de guerre smiley


    • beo111 beo111 30 octobre 2019 18:53

      Et Papacito n’est pas un cas isolé, comme on le voit dans cette vidéo du militant raciste Conversano.


    • Hieronymus Hieronymus 30 octobre 2019 19:49

      @beo111
      Soral a beaucoup d’ennemis, pas étonnant
      Soral a voulu se payer Conversano, mis par haine et mépris envers un concurrent de la réacosphère, mis par narcissisme et désir de frimer, le résultat c’est que la césure dans le camp nationaliste s’en trouve renforcée, c’est ballot
      le hic c’est que cette division ne fait que profiter à l’oligarchie en place, le principal motif de discorde concerne Israël, les pro-Israël, les anti-Israël, les rien à foutre de Israël, le tragique est que l’affrontement entre ces différents groupes nationaux (ou souverainistes en tout cas se prétendant anti-oligarchiques) est encore bien plus violent qu’entre ces micro-factions d’avec les partis traditionnels
      s’il faut renverser les cosmopolites, franchement c’est mal barré, alors que Soral a un immense talent d’orateur et de débatteur, dommage, très dommage


    • Sutter Kane Sutter Kane 30 octobre 2019 22:33

      @Hieronymus
      Du très lourd dans la dernière vidéo de Conversano. Il raconte son agression à Marseille par (selon lui) deux sbires d’Alain Soral. L’objectif aurait été de lui faire très peur. Conversano, qui a cru un instant qu’on allait le tuer, a porté plainte. Les deux Maghrébins l’ont frappé, lui et un ami, en pleine nuit, avec de grosses pierres dans les mains. L’un des agresseurs a cité le nom de Salim Laïbi, comme pour tenter de faire croire que c’était lui le commanditaire. Mais Conversano n’en croit rien (n’ayant aucune inimitié avec LLP). Une phrase lâchée maladroitement par l’un des types (qu’il croit en plus avoir reconnu) relierait sans le moindre doute ce commando au maître du Logos. La phrase en question (qui aurait trahi l’identité du commanditaire de cette agression) : "alors, maintenant, c’est qui le pédé ?" Conversano a, en effet, dans une vidéo récente, rappelé le passé homosexuel (passif et actif) d’Alain Soral... ce que ce dernier n’aurait pas trop apprécié.
      Voilà, c’était les dernières nouvelles de la dissidence... pardon, de la chiassidence.


    • Hieronymus Hieronymus 30 octobre 2019 23:54

      @Sutter Kane
      oui la vidéo est un peu longue (+5h)
      mais ça rejoint ce qu’exprime Béo plus haut
      le tragique est que tous ces contestataires de la réacosphère passent leur temps à se bouffer le nez, entre eux ils sont 3 fois plus méchants qu’ils ne le seraient avec les sbires de l’oligarchie prédatrice, c’est un épouvantable panier de crabes


    • mat-hac mat-hac 31 octobre 2019 23:46

      Je ne pense pas qu’il y aura une guerre civile en France. Il faudrait déjà que les gens sortent de chez eux pour cela.


  • Hijack ... Hijack ... 30 octobre 2019 17:46

    Hum ! ... La vache ! Actuellement en France, l’objectif est : descente de corones ... toutes, sans entrer dans les détails.

    Mais à choisir entre Zemmour et Papacito ... il n’y a pas photo, le dernier cité ne représente même pas une descente, mais une des pires glissade ...Dit autrement, mieux vaut écouter et suivre Zemmour, plutôt qu’un truc pareil.

    Même pas à en discuter ... juste en rigoler.


    • Hieronymus Hieronymus 30 octobre 2019 19:37

      @Hijack ...
      y a du positif chez Papacito, j’ai bien aimé l’entretien quand il pointe l’absence de vraie virilité du président, c’est un problème pour tous
      nous vivons une époque d’inversion des valeurs ce qu’exprime assez bien Papacito, qui est plutôt drôle à écouter.. aussi il explique bien pourquoi les seuls dirigeants populaires de par le monde sont justement ceux qui font montre de force et d’esprit de décision, en gros ce sont tous ceux que nos médias vendus fustigent


    • Hijack ... Hijack ... 30 octobre 2019 20:05

      @Hieronymus

      Là, je rigole ... il pointe le manque de virilité du président (visible, même par ma tortue), simplement pour essayer de faire croire par contraste que lui l’est ... viril !
      Il joue au viril ... mais respire le contraire. Pour le reste, il sonne tellement faux, que je me garderai bien de l’écouter. Je préfère J.Robin ... plus sympa et plus rigolo.


  • Buk100 30 octobre 2019 19:48

    La notice de son bouquin est des plus comiques : 

    https://livre.fnac.com/a13662158/Papacito-Crepuscule-des-Titans

    " Il n’était pas acceptable que le Français métrosexuel moderne fasse résonner le souvenir trop lourd et puissant de l’homme absolu qu’il a été à la bataille de Bouvines (...), blablabla,  alors qu’il a repoussé le puissant Attila aux champs Catalauniques, etc,..."

    Sous couvert de démonter l’Histoire "officielle", le gars fait dans l’anachronisme (sérieux, des Français aux Champs Catalauniques ?), dans l’a peu-près ( à Bouvines, on trouve des seigneurs "français" dans les deux camps). 

    Bref, de l’Histoire abordée sous le prisme des "grands" hommes et des batailles, "des bastides, des cathédrales ou des blasons" qui auraient fait rêver l’homme du Moyen-Age (on se demande bien qui, hormis la noblesse et le clergé). Du roman national dans ce qu’il a de pire, à première vue.




    • Hijack ... Hijack ... 30 octobre 2019 20:14

      @Buk100

      En lisant ce que tu dis ... c’est encore plus risible que je ne pouvais imaginer.
      Il joue au savant en faisant dire aux mots ce qu’il veut ... espérant par là que bcp le prennent pour ce qu’il n’est pas. Un jeune lambda un peu trop naïf ... va avoir l’impression que Papacito est un maître.


  • Clocel Clocel 30 octobre 2019 20:13

    Question : Qui lit les bouquins écrits par des QI de 60 ?

    Bon, OK, ça rend Bercoff humide, mais ce mec aura réussi le prodige d’être "ass-been" à toutes les époques !?

    Alors ? Chier sur Soral c’est pas un fond de commerce durable !

    Ne pas vouloir bouffer de steaks hachés avec l’accent de Spanghero, on comprend aussi ! Alors !?


  • sls0 sls0 30 octobre 2019 21:23

    Je ne connaissais pas ce type, c’était pas plus mal.

    Une analyse superficielle avec beaucoup d’à priori ça donne des résultats de merde.

    Un manque de virilité ça donne du PD ou du macho, ici on a un macho avec une grande gueule avec pas grand chose dans le slip, du héros de comptoir.

    Un discours qui doit plaire à ceux qui sentent une absence dans le slip.


    • gaijin gaijin 31 octobre 2019 08:47

      @sls0
      " Je ne connaissais pas ce type, c’était pas plus mal."
      je cherchais une bonne formule pour résumer mon sentiment mais là je ferais pas mieux ....


  • Hijack ... Hijack ... 30 octobre 2019 23:34

    Lol ! Commentaire parlant que je viens de lire sur E&R ... c’est à peu près ce que je pensais, sans les détails ...

    .

    "Un détail est significatif chez cet individu : son écharpe en soie. Cet accessoire était un signe de reconnaissance chez les vieux homosexuels des années 70. Tout particulièrement chez les seconds rôles au théâtre de boulevard. Les bougres, souvent munis d’un porte-cigarette, surjouaient la virilité mais l’écharpe en soie annonçait le sodomite. Et même le soupeur. C’est à dire le monstre qui déjeunait dans les pissotières publiques des tartines qu’il avait laissées mariner dans l’urine stagnante.
    Les lunettes de cet homme renvoient également à cet univers provincial du siècle précédent, celui des cadres giscardiens dotés d’un fort accent du terroir, en goguette à Paris et à la recherche d’un danseur du Moulin Rouge...
    Souvent ces invertis se prenaient comme "couverture", pour masquer leur vice, une compagne congolaise."

    .
    Un vrai de vrai quoi !


    • Hieronymus Hieronymus 30 octobre 2019 23:58

      @Hijack ...
      l’article de E&R est assez féroce sur Rapacito
      https://www.egaliteetreconciliation.fr/Papacito-attaque-Alain-Soral-C-est-quelqu-un-qui-est-mourant-son-combat-est-mourant-56855.html
      moi je suis moyennement fan mais je lui trouve des qualités, une certaine drôlerie
      et puis il faut bien prendre la température de ce milieu là, voir quel type de créatures y vivotent, c’est toujours instructif


    • Hijack ... Hijack ... 31 octobre 2019 01:20

      @Hieronymus

      MamaClito serait plus ressemblant. Je n’ai pas lu, l’article, comme pas écouté la vidéo ... mais j’ai lu les commentaires chez E&R, dont certains sont marrants, voire même instructifs.
      En gros, il joue les durs de salon pour gogos tendance bobos ... se rêvant dissidents durant leurs seuls moments excitation après un p’tit verre ... et par ici la monnaie. Les ingrédients sont incompatibles_ je doute, comme pour Conversano, que la sauce prenne ! 

      C’est une mode, MamaClito ... va finir gros cochon/ne ... et, si par hasard son business fonctionne, ça voudrait dire qu’il ne reste plus aucune valeur chez les jeunes en France_ Ce serait vraiment inquiétant. Ce qu’il cherche actuellement, c’est faire le buzz et passer à la télé avec ses tenues ridicules. Je l’ai écouté quelques mn une seule fois, ça m’a suffit. Soral n’aurait même pas dû lui répondre ... 


    • Conférençovore 31 octobre 2019 13:51

      Une critique sur les fringues... Pas étonnant que ça plaise au mahométan demeuré... C’est de son niveau.

      Papacito est amusant et assez politiquement incorrect. Mais ça s’arrête là.

      Celui qui se rêve en roi des Wisigoths (donc avec une reine Congolaise... tout un programme...) et qui écrit à peine mieux le français qu’un gosse de 8 ans (cf. ses tweets bourrés de fautes) est un divertisseur de droite mais qui n’a aucune colonne vertébrale idéologique. Il avait un temps parlé de remigrer 60% des types de banlieue (époque où il sévissait avec Ismaël Ouslimani) mais tout cela est bien loin : il faut vendre et une bonne partie de son public sont les assimilés qui veulent refermer la porte derrière eux.
      Une fois de plus on se retrouve dans la situation où seuls des personnes issues de la diversité peuvent se permettre de dire deux trois vérités. Un Blanc qui aurait osé le 1/4 du 1/8ième de cela aurait sans aucun doute terminé à la 17ième chambre...
      S’il était nécessaire de démontrer que le seul ennemi des autorités françaises, des loges, juges politisés, coteries en tout genre et deux lobbys qu’il est interdit de nommer était le Français autochtone, Papacito aurait au moins cette fonction mais... même pas. Quiconque un tant soit peu honnête aura compris en voyant le traitement réservé aux GJ (et avant à la manif anti-mariage gay, aux gens classés à l’extrême-droite dont Soral sur lequel il est idiot de cogner...) cette réalité. 

      Papacito, lui, ne fait que fustiger les autochtones en les traitant de "fiottes" en oubliant au passage que le moindre pet de travers (cf. le cas de GI, de Cassen, de Tasin, des cathos trainés dans la boue depuis des décennies, etc.), le moindre doute émis quant à la réalité de l’enrichissement par ces derniers valent les pires persécutions du système. 
      Conversano est par exemple fiché S. Non pas que j’ai une administration débordante pour le gars, mais il convient de bien saisir que certains doivent s’exiler et sont ultras contrôlés sur leur propre continent quand des clandestins demeurent libres de circuler et restent impunis, même quand ils sont multi-recidivistes.
       
      Cette manière de systématiquement rejettera la faute sur l’autochtone est assez minable : oui, certains méritent de se faire enrichir de par l’inconséquence de leurs choix électoraux mais le peuple de France subit aussi un matraquage vivre-ensembliste et culpabilisateur, accusatoire même... absolument permanent, que ce soit de la part de l’éduc anti-nationale, des médias cosmopolites qui, pour la plupart, continuent de nous vanter les joies de l’immigration de masse afro-muz, et de la plupart des artistes bien-pensants et politocards clientélistes. Il est difficile pour l’autochtone de passer entre les gouttes de cette énorme machine à broyer son identité (la sienne uniquement... les autres sont une richesse bien entendu). Difficile de penser autrement quand durant des années on nous répète que nous serions d’ignobles collabos colons esclavagistes racistes. 
      Cette répression des autochtones se poursuit d’ailleurs sur les réseaux sociaux avec censure systématique, délation, etc. mais de cela, Papacito ne pipe mot. Il a des BD à vendre...
      Il devrait prendre garde le boxeur... Un jour, quand les censeurs le décideront, ils le feront taire lui-aussi. Tirer sur l’ambulance Soral démontre l’intelligence politique quasi nulle de ce personnage.

      Bercoff, dans tous ses états ? Non, surtout béat, gaga comme Lady ou une pucelle devant son idole. 


  • Hijack ... Hijack ... 31 octobre 2019 19:05

    Mon imagination se bloque sur ce sujet ... mais le rire est tjrs salutaire ... donc, encore une petite perle lue ... chez ... heu ... l’ennemi :

    .

    Ben moi Incapacito il me fait penser à Maya l’ Abeille version précieuse ridicule du bled qui de manière éminemment suspecte nous en fait des caisses sur sa " virilité " et sa paire de boules du moyen âge ( MDR ) prêt à nous donner des cours de chevalerie maniérée ( à bagouzes ) ...devant un Bercoff bedonnant et bon public ...

    +++

    Le mec parle que c’est la France qui l’intéresse mais il est sapé comme un sapologue Zaïrois. Tout dans le klaxon.

    /// Il est avec une Zaïroise(congolaise) ce n’est pas une blague.


  • dubcek 3 novembre 2019 15:25

    J’ai connu Soral et E&R en en entendant parler tout le temps en mal et sans que je ne puisse jamais les entendre répliquer. Alors j’ai lu plusieurs des livres de Soral et écouté nombre de ses exposés sur youtube. Ainsi quand j’entend Papacito dire ce qu’il dit là et Bercoff aller dans son sens, je n’en reviens pas. Qu’est-ce que c’est que cette mauvaise foi pleine de merde. Soral est trop brillant et subtile pour cette volaille ? Alors invitez le svp Soral à donner son point de vue, il ne refuse pas le débat... Je ne vois que ça dans les merdias français, accuser sans permettre de se défendre. Soral est un des intellectuels les plus lucide de notre temps. Je connais ses petits défauts, mais il n’en reste pas moins. Papacito a fondamentalement un bon point de vue anti-flaquisation de la France et je l’ai trouvé sympathique. Mais sa jalousie de Soral, je crois que c’est ça, lui fait perdre le bon sens. Il a beaucoup de maturité à prendre...


    • Hieronymus Hieronymus 4 novembre 2019 11:05

      @dubcek
      Soral est un des intellectuels les plus lucide de notre temps. Je connais ses petits défauts

      oui Soral est brillant, seulement il a d’énormes défauts, il est hyperorgueilleux, extrêmement conflictuel et violent, il en veut à mort à un tas de gens pour des petites choses souvent bénignes, il y a chez lui comme une forme de "délire des grandeurs"
      et puis du fait de ses outrances et de son arrogance, il est complètement crâmé dans le système politico-médiatique ou pourrito-merdiatique si vous préférez..


Réagir