mardi 31 décembre 2019 - par Gokani

Aurore Lalucq : « Cette réforme c’est une boucherie d’un point de vue social »

« Ce gouvernement est en train de faire une stratégie de pourrissement et de division. C'est-à-dire qu'il est en train de pointer le cheminot comme le nanti, comme le privilégié, alors que c'est tout le système de retraite, et à travers ça toute la protection sociale à la française, qu'il est en train d'exploser. Cette réforme c'est une boucherie d'un point de vue social. Il faut quand même s'en rendre compte à un moment...
Qu'on enlève cette réforme. Et qu'on reparte sur une base de négociation. Là, on est en train de créer un faux problème, alors qu'on a de vrais problèmes. » (Aurore Lalucq, économiste et députée européenne Place Publique)

 

France Inter - Aurore Lalucq : "Il n'y a pas qu'un loup dans cette réforme, il y en a plein" - 30 déc. 2019 - 8:32

 

Si on résume les propos d'Aurore Lalucq, cette réforme, soi-disant indispensable, est une arnaque enrobée de fake news (autrement dit, une escroquerie en bande organisée au profit des premiers de cordée les plus pervers) :

Loi PACTE et Réforme des retraites : Macron sème, BlackRock récolte

La Macronie, ce régime très spécial... Réforme des retraites : l’arnaque à 72 milliards  !

[ZAP] Réforme des retraites : une arnaque qui tourne mal...

Comment Macron engraisse les ultra riches - Le ruissellement en marche arrière

 



3 réactions


  • CLOJAC CLOJAC 31 décembre 2019 23:02

    Le freluquet est un immature totalement irresponsable.

    Il veut avoir le dernier mot dans ce qui n’est qu’un jeu pervers pour lui, quitte à laisser un champ de ruines, des services publics disloqués et une économie déglinguée.

    Ses maîtres banksters vont le virer parce que ce n’est pas ce qu’ils veulent : Pour tondre le peuple, il faut lui laisser un peu de laine sur le dos !


    • louis 1er janvier 08:20

      @CLOJAC
      Vous avez raison , ce kapo de la finance est très dangereux pour la protection sociale des salariés


  • Scalpa Scalpa 1er janvier 01:01

    jupit le charcutier renonce a sa retraite saignante cuite a point.


Réagir