lundi 17 février - par Hieronymus

Affaire Griveaux suite : interview explosive de Juan Branco, avocat de Piotr Pavlenski, dans "Bourdin Direct"

L'affaire Benjamin Griveaux était devenue ce week-end l'affaire Piotr Pavlenski, l'activiste russe accusé d'être à l'origine de la publication sur les réseaux sociaux des vidéos à caractère sexuel mettant en cause le candidat LREM à la mairie de Paris, en écoutant l'interview de ce matin sur BFM-Tv de l'avocat du Russe actuellement en garde à vue, c'est à se demander si l'affaire Griveaux puis Pavlenski n'est pas en train de devenir l'affaire Juan Branco ;

C'est une Apolline de Malherbe très remontée et partisane qui recevait Juan Branco, avocat et supposé proche de Piotr Pavlenski, dans l'émission "Bourdin Direct" sur BFM ce lundi 17 février 2020. En fait d'interview le ton fait davantage penser à un réquisitoire en direct contre l'ex-avocat de Jean Luc Mélenchon, de Julien Assange et des Gilets jaunes pour ne citer que ceux-là..

 

 



156 réactions


  • Hieronymus Hieronymus 17 février 13:41

    bonjour à Tous

    c’est tout frais, ça date juste de ce matin

    Branco n’a pas du très bien dormir car sa voix est enrouée, c’est fâcheux car il a fort à faire aujourd’hui et cette interview n’a pas été des plus reposantes 

    c’est face à une Apolline très agressive et qui l’interrompt sans cesse que Juan peine à s’exprimer et simplement énoncer les faits, on pourrait s’amuser à compter le nombre de fois où elle lui coupe la parole ou parle en même temps que lui, ce n’est plus du journalisme mais du matraquage verbal, dommage car il était crucial que Branco puisse exposer les ressorts de cette affaire, enfin de son point de vue

    De Malherbe je ne la connaissais pas trop jusqu’à présent, désormais c’est fait, c’est une véritable chienne de garde du pouvoir, toujours ou presque du côté du manche, JJ Bourdin aurait été moins agressif, plus fair-play, Apolline tenait absolument à démontrer l’implication de Juan dans cette "horrible machination" contre un réprésentant de la République (Ripoublique ?) en témoigne sa conclusion :

    20’48 plus on vous entend et plus on se demande si Piotr Pavlenski n’est pas que l’exécutant et vous le manipulateur !

    un grand moment de journalisme, nos médias sont vraiment neutres, jamais partisans smiley


    • knail 17 février 14:29

      @Hieronymus

      Ceci dit lorsque j’ai appris que Branco était l’avocat de Pavlenski, je me suis posé immédiatement la question de son implication.

      Il y a chez Branco, pour qui j’ai de la sympathie, trop souvent un état d’esprit agressif et revanchard un peu puéril voir inquiétant qui le dessert, du moins à mes yeux. Je lui conserve toute ma sympathie parce qu’il est jeune et passionné et qu’il défend courageusement des causes qui me sont chères.

      J’espère qu’il est hors de cause, ou du moins qu’il parviendra à se défendre correctement et/ou honorablement dans cette histoire cocasse. Il pourrait y perdre beaucoup de plumes...

      Il est bien évident que le pouvoir en place l’attend au tournant. J’espère pour lui que son emportement ne lui a pas fait prendre des risques inconsidérés...

      ( Je parle d’histoire cocasse, parce que je trouve assez stupéfiant de faire un tel fromage pour un Monsieur qui aime filmer son zizi et l’envoyer à ses copines. C’est grotesque, mais ce n’est pas interdit. La classe politique et médiatique française serait sortie grandie de régler tout cela dans un grand éclat de rire et Griveaux d’aller se rhabiller...
      D’autre part, je préfère encore être informé des moeurs de ceux qui sont sensés nous représenter. Je ne trouve pas cela inutile. Merci donc Pavlenski et/ou Branco.

      Tradition française oblige nous sommes donc en plein Molière. Tartuffe et les faux-dévots refont leur apparition. On perçoit à quel point ce petit monde du pouvoir et de ses représentants médiatiques est aujourd’hui comme hier, en "démocratie" comme sous l’Ancien Régime, hypocrite, confus, et coincé... C’est tout l’intérêt de cette petite performance "artistique", révéler, comme il se doit, le réel )


    • pegase pegase 17 février 16:50

      @Hieronymus
      -
      Il a une bonne tête de vainqueur !

      La meilleure chose à faire c’est de le renvoyer en Russie ...


    • Hieronymus Hieronymus 17 février 16:53

      @knail
      oui j’ai aussi bcp de sympathie pour Branco, courageux et qui prend des risques, même s’il tend à pêcher par naïveté

      J’espère qu’il est hors de cause

      je ne crois pas vraiment, il a du creuser cette affaire depuis un bout de temps et avoir de sérieux griefs envers Griveaux qu’il déteste à n’en pas douter, d’ailleurs il le dit lui même dans une interview : "parce qu’il n’y a pas que ça" !

      https://www.agoravox.tv/commentaire13265042

      Il est bien évident que le pouvoir en place l’attend au tournant

      effectivement le pouvoir sent le danger, d’où cette offensive très violente contre Pavlenski, en garde à vue (sera sans doute inculpé) sous un prétexte mineur (une bagarre lors des fêtes de fin d’année) et en second lieu contre Branco, qu’on soupçonne non sans raison, de s’apprêter à porter d’autres coups contre l’establishment
      dans tout ce psychodrame politique qui est en train de se dérouler sous nos yeux ces jours-ci, il importe, il est absolument capital de se montrer solidaire de Juan Branco car ce sont toutes nos libertés politiques et d’opinion qui en dépendent
      une attitude contraire serait lâche et faire le jeu de l’oligarchie prédatrice
      j’entends les critiques, que Branco serait lié à LFI, aurait travaillé avec Attali, m’enfin si ds cette affaire il faisait le jeu du pouvoir en place, les médias ne lui seraient pas aussi hostiles comme cette journaliste servile qui ne fait qu’aboyer après lui comme envers un renégat qu’il convient de faire taire et d’humilier !


    • gaijin gaijin 17 février 16:53

      @knail
      " C’est grotesque, mais ce n’est pas interdit"
      oui mais en politique il est interdit d’être grotesque ...le mec il veut être maire de la plus belle ville du monde ...on fait quoi on affiche la vidéo de sa teub au louvre ?
      "de régler tout cela dans un grand éclat de rire"
      ça les fait pas rire car ce pourrait bien être le premier acte d’une offensive ou beaucoup risquent de perdre des plumes ...et puis c’est une question de conscience de classe : pas touche . si c’était une attaque venue du sérail ça serait passé mais là ça vient d’en bas ...


    • jmdest62 17 février 17:06

      @Hieronymus
      Salut
      même s’il tend à pêcher par naïveté

      pour info : pas si naif que ça
      @+


    • jmdest62 17 février 17:17

      @gaijin
      Il est interdit d’être grotesque
      et l’hypocrisie passe de plus en plus mal .
      @+


    • Hieronymus Hieronymus 17 février 18:31

      @jmdest62
      on se demande au vu des reportages qui le représentent comme un père modèle, un mari fidèle, un politique et entrepreneur surbooké, comment il pouvait encore trouver le temps de "s’astiquer la paluche" ?
       smiley


    • Super Cochon 17 février 18:53

      Apolline de Mal-herbe a toujours été une manipulatrice au service du Gouvernement Macron , grâce à la chaine israélienne BFM de l’oligarque Drahi ! 


    • Norman Bates Norman Bates 17 février 18:55

      @pee-gaz

      "Il a une bonne tête de vainqueur !

      La meilleure chose à faire c’est de le renvoyer en Russie ..."

      Dans cette histoire où personne n’est encore en mesure de se forger quelque certitude que ce soit, gros nigaud a déjà tranché...il faut virer, bannir le "russe"...un tenace réflexe conditionné chez cette chiffe molle de concours...

      Une bonne tête de con... smiley


    • Norman Bates Norman Bates 17 février 19:02

      @Super Cochon

      J’ai retrouvé son entretien d’embauche :

      https://www.youtube.com/watch?v=-I4rzrLPeiM


    • Et Hop ! 17 février 19:57

      @knail : " je me suis posé immédiatement la question de son implication "

      Implication dans quoi ? Pour le moment il n’y a pas eu de délit, ou alors je ne vois pas quel chef d’inculpation il peut y avoir.

      Usage d’un téléphone et d’une ligne de l’admininistration pour produire et diffuser des images pornographique ?


    • TotoRhino TotoRhino 18 février 09:33

      @Hieronymus
      "... il importe, il est absolument capital de se montrer solidaire de Juan Branco car ce sont toutes nos libertés politiques et d’opinion qui en dépendent
      une attitude contraire serait lâche et faire le jeu de l’oligarchie prédatrice
      j’entends les critiques, que Branco serait lié à LFI, aurait travaillé avec Attali, m’enfin si ds cette affaire il faisait le jeu du pouvoir en place, les médias ne lui seraient pas aussi hostiles comme cette journaliste servile qui ne fait qu’aboyer après lui comme envers un renégat qu’il convient de faire taire et d’humilier !
      "
      Voilà qui est bien dit !
      Dans la vie, il faut choisir son camp (comme dirait l’autre), et ne pas le faire, c’est forcément faire le jeu de l’un d’eux. En plus clair, ne rien faire, c’est laisser faire.


    • TotoRhino TotoRhino 18 février 09:38

      @jmdest62
      Excellent !
      Et ne pas oublier que l’on peut faire de même :
      https://www.facebook.com/groups/113011902965556/permalink/368757794057631/


    • Hieronymus Hieronymus 18 février 11:39

      @TotoRhino
      merci de votre message car c’était à souligner
      je regrette d’ailleurs que E&R se réjouisse des déboires de Branco
      https://youtu.be/XIAXf_js9N0
      entendu ce matin, affaire Griveaux à partir de 1"25’
      en même temps j’apprécie Soral pour ces prises de position courageuses sur nombre de sujets et même s’il a un sale caractère, ce serait une grave erreur de ne pas le soutenir face à tous ceux qui tentent de le faire taire définitivement, qui veulent sa mort sociale


    • TotoRhino TotoRhino 18 février 14:12

      @Hieronymus
      Je viens d’écouter le traitement de cette actualité sur E&R et je trouve que ça ne vole pas haut, une taillage de short sans aucun argumentaire.
      Mais plus généralement, s’il y a bien une chose à retenir des informations procurées par Juan Branco, c’est celle-ci : nous avons en face de nous, des gens qui sont unis, qui font bloc et qui mettront de côté toutes leurs rivalités, quelles qu’elles soient, si leur caste est mise en danger.
      Quant à nous, nous sommes dispersés au possible, bien incapable de garder l’essentiel et toujours prêt à se focaliser sur le détail, communautaristes au possible, voire individualiste, nous n’avons toujours pas compris que l’union fait la force ; et quand je dis ça, je ne parle pas des manifestants/GJ, ceux-là l’ont bien compris. 


    • bratnix 18 février 16:51

      @jmdest62
      Merci pour le lien.


  • egos 17 février 14:35

    Affaire Griveaux : "Soit elle est inconsciente, soit elle s’est fait manipuler",

    France Info.

    Tout ce beau monde est sur le pont à ce qu’il semble.

    En fguisz de manipulations -scabreuses BG détient le pompon.


  • Serge ULESKI Serge ULESKI 17 février 15:16

    Branco doit ou peut continuer à s’investir totalement contre la macronie, en revanche, face aux médias qui sont hostiles envers tous ceux qui veulent fragiliser la présidence de Macron, Branco doit se montrer beaucoup plus "malin"... 

    Il va sur un terrain qui est celui des médias dominants d’où il ne peut ressortir que fragilisé ; à chacune de ses interventions dans les médias de nos milliardaires, il est assuré d’être considéré comme un militant "hystérique" contre Macron, leur candidat à tous ; ce que les médias chercheront à imposer comme image auprès de l’opinion public. 

    Les médias, c’est le terrain hostile par excellence pour tous ceux qui sont impliqués dans un activisme politique contre l’Elysée ; s’y comporter comme si l’on était sur un terrain favorable est une erreur à ne jamais commettre ; sur BFM et ailleurs, l’audience est celle d’une opinion propre à ce qu’on appelle "la majorité silencieuse... " qui n’a pour seule capacité d’analyse celle que les médias lui donneront à digérer. 

    Se croire, s’afficher comme étant au centre de la contestation anti-bande-à-macron, est le pire des dangers qui guette Branco car plus on a de pouvoir ou d’influence ou de rayonnement, plus on doit le cacher pour prendre à contre pied les médias et l’opinion publique que ces médias façonnent à leur guise. 

    Manifestement, cette journaliste est en mission : discréditer Branco en attendant de pouvoir l’abattre dans l’opinion public, lui et tous ceux qui l’entourent et ceux dont il soutient les luttes, d’une pierre deux coups. 

    Avec les médias, jamais de face, toujours de biais ; idéalement à revers. 


    • Hieronymus Hieronymus 17 février 16:22

      @Serge ULESKI
      Se croire, s’afficher comme étant au centre de la contestation anti-bande-à-macron, est le pire des dangers qui guette Branco

      effectivement Branco pêche par idéalisme, il se croit en croisade contre la Macronie mais a-t-il compté ses troupes, évalué les rapports de force ?
      cette interview doit lui montrer qu’il est ds le collimateur du pouvoir et qu’il risque gros, très gros et à court terme de se retrouver être un proscrit .. tout jeune et brillant avocat qu’il est ..
      voici 2 jours il expliquait
      https://www.agoravox.tv/commentaire13265042

      dans la 3ème vidéo tout à la fin, interview de Juan Branco :

      "comment ça peut être plus violent qu’une vidéo masturbatoire sur les réseaux sociaux ?"

      Branco : "parce qu’il n’y a pas que ça" !

      https://www.agoravox.tv/actualites/international/article/affaire-griveaux-macron-repond-a-84876

      le petit Juan déclare face aux médias : "J’ai des munitions !"
      fais gaffe, Robert Boulin s’est fait buter pour moins que ça à l’époque smiley


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 17 février 17:01

      @Hieronymus

      Dans les faits,  Branco et ceux qui luttent n’ont pas besoin de BFM ; en revanche, BFM et tous les médias du système ont besoin de faire venir dans "leurs abattoirs" tous ceux qui refusent de se soumettre à cette existence précaire qui leur est promise dans un environnement dépourvu de justice, pour les exposer à un parti-pris médiatique destiné à les marginaliser en tant que "extrémistes et fauteurs de guerre civile".


    • furax 17 février 17:17

      @Serge ULESKI
      Je crois de plus en plus à un coup fourré d’un autre "trio", coup fourré bien décrit par "républicain" aujourd’hui dans

      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/qui-a-debranche-griveaux-221573
      Doués comme ils sont , avec ces pieds nickelés, ils vont se prendre les pieds dans le tapis !


  • filo... 17 février 15:20

    "La journaliste" est très agressive !

    Est vraiment le rôle des journaliste de se comporter ainsi ?

    Décidément c’est de plus en plus évident que ça ne tourne pas rond dans ce paradis sur terre nommé "Macaroni" ?


  • Serge ULESKI Serge ULESKI 17 février 15:24

    On sent tout de même que Branco peine dans cet entretien face à une journaliste en mission ; une raison à cette difficulté qu’il rencontre : il ne tient pas compte du fait que son interlocutrice a pour objectif de l’abattre ou du moins, de l’affaiblir et de le discréditer ; face à cette attitude, il n’y a pas deux solutions (Mélenchon sait très bien faire ça !) : remettre en cause les motivations réelles qui se cachent derrière chaque question, chaque intervention de cette "journaliste" qui lui est hostile car elle est payée pour ça... contre Branco et tous les autres. 

    N’oublions jamais que ces hommes et ces femmes des médias, s’ils sont serviles, ils sont surtout lâches ; .démasqués, ils ont tôt fait de battre en retraite. 


    • Hieronymus Hieronymus 17 février 16:05

      @Serge ULESKI
      d’accord avec votre analyse
      Mélenchon est un vieux briscard, très lucide sur le genre humain, à côté Branco est un puceau, encore assez peu conscient de la violence de ces milieux, et puis ça se voit, il n’est pas méchant
      face à ces loups, il lui manque un cuir épais et des dents aiguisées, même s’il apprend vite car il est très intelligent, il peine à saisir l’ampleur de la méchanceté de ses adversaires car c’est un combat à mort, pas obligatoirement mort physique, ce peut être une mort économique ou une mort médiatique
      il a du souci à se faire, je crois, malheureusement smiley


    • Laconicus Laconicus 17 février 17:44

      @Hieronymus
      "il peine à saisir l’ampleur de la méchanceté de ses adversaires."

      Non, je ne crois pas qu’il soit naïf. Il a bien vu ce qui est arrivé à Julian Assange au niveau mondial. En France, il connaît ses adversaires et il sait de quoi ils sont capables. 


    • wendigo wendigo 17 février 18:47

      @Hieronymus

       Il y a plus dangereux que le loup, c’est le loup déguisé en mouton.
      Dans cette vidéo vous y voyez quoi ? une teigneuse qui s’en prend à quelqu’un qu’elle ne laisse pas répondre et qui passe de journaleuse à inquisitrice. Il suffit d’arpenter les réseaux sociaux pour voir qu’en fait c’est elle qui est discrédité en fin de compte.
      Est-ce la méthode qu’a adopté branco, mais parfois, face a des gens agressifs le mieux est de se laisser faire, de les titiller juste ce qu’il faut en douceur, pour que la crédibilité de la harpie s’effondre d’elle même sous sa propre rage.
      Perso j’appelle ceci le "principe de la citadelle chinoise" ; principe militaire chinois qui veut de ne pas d’interdire l’accès au château, mais au contraire de le laisser se faire pénétrer pour s’en servir de nasse. Faire en sorte que l’adversaire se piège lui même et si c’est cela l’angle d’attaque de branco, alors je dis chapeau, car il a poussé madame dans les bras du CSA, qui a été saisi tant par branco que par des internautes.


    • Hieronymus Hieronymus 17 février 19:16

      @wendigo & Laconicus
      je souhaite que vous ayez raison et que Branco ne finisse pas broyé par le système
      j’ai tt de mm un peu de mal à me le représenter en Loup déguisé en agneau, je le crois sincère et poursuivant un but qu’il considère noble à ses yeux
      quelqu’un de sincère est forcément plus fragile qu’un requin de la politique, car sans foi ni loi et survivant à ts les régimes, se glissant ds chacun d’eux tel un caméléon
      aussi je me souviens de la façon dont Juan avait été choqué, vraiment chamboulé par les attaques très fortes (et assez malhonnêtes) du site E&R suite à ses premières prestations très médiatisées (surtout son interview sur Thinkerview)
       smiley en tout cas bon courage Branco, passe queue ça va secouer et secouer fort, avis de tempête force 10..


    • Dr. Bonobo Dr. Bonobo 17 février 20:05

      @Serge ULESKI
      Je pense que la méthode Mélenchon , la meilleure défense c’est l’attaque ne lui a pas réussi sur le long terme


    • kéké02360 17 février 20:39

      @wendigo
      << Faire en sorte que l’adversaire se piège lui même et si c’est cela l’angle d’attaque de branco, alors je dis chapeau, car il a poussé madame dans les bras du CSA, 

      >>

      assez d’accord avec ton analyse , je crois qu’il sort vainqueur de cette tentative de lynchage , plus il était calme plus elle crisait jusqu’à son vomi final !!!

      Il a réussi un exercice difficile face à cette violence et cette haine !!!!

      Le pouvoir vacille , les tensions dans le pays sont extrêmes , çà ne peut que finir mal ......


    • wendigo wendigo 17 février 21:03

      @kéké02360
      Le pouvoir vacille , les tensions dans le pays sont extrêmes , çà ne peut que finir mal
      **/**
      Il semble que cela ne soit malheureusement plus évitable, qui plus est, que c’est exactement ce que souhaite la classe dominante.
      Tout est fait et mis en oeuvre pour énerver le chaland. Leur système est arrivé en bout de course et ils pensent faire comme à leur habitude de semer le chaos et de se faire discret, sauf que cette fois ci ils n’ont pas compris que la discretion avec internet c’est mort ; car il est incontournable que c’est un matériel qu’ils appréhendent mal voir pas du tout, pour preuve leurs propositions de lois à répétition pour tenter museler la bête. Oui en effet cela va mal finir et de façon surprenante.


    • kéké02360 17 février 21:40

      @wendigo
      << Oui en effet cela va mal finir et de façon surprenante. 

      >>

      Surprenante pas vraiment car nous vivons la fin d’une époque , avec le chaos inhérent à la fin d’un système .
      Tout s’est accéléré , le monde est devenu fou , les rapports de force et la géopolitique ont changé , les USA sont sous perfusion l’europe agonise et la ripoublique est en mort cérébral .......... Nous vivons donc une époque formidable , une révolution où tout est possible , un moment propice pour réinventer le monde .........., mais çà pourrait quand même saigner grave !!!!


  • Nicosan 17 février 15:28

    C’est très difficile de comprendre quoi que ce soit avec la pseudo journaliste qui passe sont tps à couper branco tous les trois mots. Elle est insupportable !


  • hase hase 17 février 15:45

    merci aux censeurs de me protéger d’une police efficace et respectée !


    • Hieronymus Hieronymus 17 février 15:58

      @hase
      oui j’ai vu que votre post avait sauté
      désolé je n’y suis bien sûr pour rien, faut dire qu’il était assez violent envers la journaliste, je pense que c’est la raison
       smiley


    • hase hase 17 février 18:56

      @Hieronymus
      oui ! teigneux même ; bien contente si on lui remonte les bretelles, comblée si on la vire !


    • jeanpiètre jeanpiètre 17 février 18:58

      @Hieronymus
      je vous trouve très indulgeant avec la harpie, elle n’est pas plus journaliste que ma bouchère, c’est une propagandiste , comme la plupart des intervenants moisis de ce groupe de media. effectivement depuis quelques mois , ce groupe a compris que si macron tombait ils étaient dans la cordée, d’où un certain zèle , qui commence à ressembler à l’energie du désespoir


    • kéké02360 17 février 20:47

      @jeanpiètre
      Oui c’est la panique à bord de la galère LREM !!!


  • Joe Chip Joe Chip 17 février 16:01

    Il est encore difficile de se faire une opinion, mais j’ai l’impression dans cette histoire que certains acteurs (Branco et la "copine") ont été manipulés par Pavlenski, qui est décrit comme une personnalité charismatique et séductrice, connu pour monter des "happenings" élaborés.

    Vu le milieu culturo-mondain et les adressés fréquentés par ce dernier (5ème, 16ème) je pense que Pavlenski a pu jouer de la naïveté de ces "bourgeois gauchistes" :


    "C’est une jeune femme issue d’une famille friquée qui découvre le monde de la gauche, tendance ’faisons sauter la République’", a confié un proche du dossier 

    Apparemment elle aurait expliqué n’avoir rien à voir dans la divulgation des vidéos et serait "dépassée par l’ampleur des faits". Au passage, puisqu’on a beaucoup remis en question la moralité de Griveau, et même si cela reste anecdotique, il est pour le moins amusant qu’une étudiante en droit fréquentant les milieux protestataires gauchistes parisiens ait été parallèlement la maîtresse d’un des principaux lieutenants de Macron... comme quoi, le monde est toujours plus petit qu’on ne croit, et que l’on peut vouloir faire "sauter la République" tout en reconnaissant bien son milieu social.

    On peut donc supposer que Pavlenski, mis au courant de sa relation avec Griveau, aurait décidé d’utiliser les vidéos après avoir manipulé cette étudiante fascinée par la Russie. Reste à savoir qui est derrière le site et la rédaction des articles, puisqu’il n’aurait aucune compétence technique et ne maîtriserait pas le français.


    Branco a sensiblement le même profil, bourgeois de gauche, surdiplômé... et il ne donne pas l’impression de gérer grand-chose dans cette histoire en dépit de cette intonation grave et sérieuse qu’il s’efforce de maintenir. 

    J’espère sincèrement que ces deux-là qui pensaient sans doute avoir un avenir brillant devant eux n’ont pas prêté la main à leur insu à une mise en scène ou à une opération politique, car cela pourrait leur coûter chaud, et discréditer au passage leur cause. 


    • Laconicus Laconicus 17 février 17:54

      @Joe Chip
      "mais j’ai l’impression dans cette histoire que certains acteurs (Branco et la "copine") ont été manipulés par Pavlenski"

      Non, c’est Pavlenski le fusible. Celui qui se retrouve en tôle et au secret n’est pas celui qui tire les ficelles. Mais bien entendu, derrière cette ridicule affaire de zizi, il peut y avoir des adversaires de Macron souhaitant limiter sa sphère d’influence. 


    • Joe Chip Joe Chip 17 février 18:23

      @Laconicus

      On en sait rien pour le moment. Il est juste en garde à vue. Je n’ai pas dit qu’il avait tiré les ficelles mais sans doute manipulé son entourage de gauchistes naïfs, soit dans le cadre d’une mise en scène artistique ou d’une affaire politique dont les ramifications resteraient à déterminer (Macron a hier évoqué des ingérences ruses à la conférence de Munich, peut-être pas de manière innocente). Les parents de la jeune femme pensent aussi qu’elle a été manipulée.

      L’éditrice qui a travaillé avec lui ne le décrit absolument pas comme un artiste fantasque mais comme un type déterminé qui sait comment obtenir ce qu’il veut, et expert dans la communication. 

      Enfin je sais pas il est quand même troublant de voir une fille présentée comme gauchiste radicale, russophile, soutenant Julien Assange qui aurait eu en même temps une relation avec un des proches collaborateurs de Macron, ça fait quand même une drôle d’accumulations pour une banale histoire de fesse. 


    • Hieronymus Hieronymus 17 février 18:27

      @Laconicus
      Non, c’est Pavlenski le fusible.
      effectivement simple question de bon sens
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Piotr_Pavlenski

      Pavlenski manipulateur ? je n’y crois pas, ce mec est un fêlé grave, violent et relativement incontrolable, il est "utile" à certains comme homme de main, car très courageux (ou inconscient) en tout cas il "mouille la maillot"
      mais ce n’est pas un intellectuel ni même sans doute qqu’un de très intelligent, en France depuis plus de 2 ans, il parle toujours très mal notre langue


    • Joe Chip Joe Chip 17 février 19:12

      @Hieronymus

      Il y a une mise en scène et une réflexion systématique autour de ses "performances". Les gens qui ont travaillé avec lui et qui le côtoient ne le décrivent pas comme un malade mental.

      Pour moi la thèse de la manipulation est confortée par la manière dont il décrit Taddeo selon cet article du parisien citant une interview pour le new york times :

      http://www.leparisien.fr/faits-divers/affaire-griveaux-ce-que-l-on-sait-des-trois-annees-passees-par-pavlenski-en-france-17-02-2020-8261325.php

      En juillet 2019, dans le New York Times, Piotr Pavlenski disait d’elle qu’elle était son « antithèse », « une icône de la délicate bourgeoisie » avec « un grand appartement dans le chic 16e arrondissement ».

      Donc ce type sait très bien où il avait mis les pieds. Au passage, on apprend que cette fille qui soutient Assange et déteste la macronie non seulement a eu une liaison avec Griveaux mais en plus vivait dans le 16ème. 
       
      Mais pour moi la principale info de cette histoire est que tous les protagonistes qui se font la guerre dans les médias évoluent dans le même petit milieu élitaire homogène parisien, se connaissent, se fréquentent, etc. 


    • Laconicus Laconicus 17 février 19:37

      @Joe Chip
      "(Macron a hier évoqué des ingérences ruses à la conférence de Munich, peut-être pas de manière innocente)."

      Evidemment pas de manière innocente car la Russie a bon dos et fait malgré elle de la publicité à ceux qui prétendent être visés par ses supposées manigances. Mais la mairie de Paris est une baronnie assez convoitée dans des enjeux franco-français pour ne pas avoir besoin d’imaginer un complot international, surtout pour éliminer de la course une jeune poulain sachant à peine tenir debout dès qu’il y a un peu de vent. Je ne crois même pas que les organisateurs de cette divulgation ait misé sur le fait que le mec se dégonflerait aussi vite, montrant par là même qu’il n’était qu’un pion sans consistance personnelle remplaçable par n’importe quel autre pion de la même couleur. A moins... que la victime de l’indiscrétion sache qu’il y a bien d’autres pièces en réserve dans l’armurerie de ses ennemis. 


    • Joe Chip Joe Chip 17 février 20:15

      @Laconicus

      Je n’ai imaginé aucun complot mais seulement laisser les choses ouvertes à ce stade de l’affaire et de ce que nous en savons, à moins que tu sois au courant de choses que j’ignore.
      On a dans cette affaire un artiste russe au profil un peu trouble, des bourgeois gauchistes ou pro-russe (auteure d’un mémoire sur la politique russe en Arctique) jouant les opposants à la Macronie et la République, c’est donc une possibilité parmi d’autres, sans doute pas la plus probable, mais pas inimaginable non plus vu les ambiguïtés actuelles entre les deux pays (entre tensions, notamment en Afrique, et rapprochement). Il me semble que l’analyse de Macron était plutôt objective et je ne vois pas de raison d’imaginer un subterfuge complexe visant à faire porter le chapeau à la Russie. Les gentils russes toujours injustement accusés de se livrer à des opérations de déstabilisation ou d’intimidation, bah voyons... c’est vrai, il n’y a pas de spécificité russe dans ce domaine, c’est rigoureusement impensable. 

      Pour le moment, je ne vois aucune raison qui laisserait penser que ce type a été instrumentalisé par des adversaires de Griveau dans le cadre de la campagne municipale parisienne, alors que comme tu le soulignes, Griveau, de notoriété publique, était grillé et n’avait aucune chance de l’emporter. C’est Macron qui est évidemment visé, la campagne de la municipale ayant juste été choisie comme une fenêtre de tir.  

      Mais je le répète, à ce stade pour moi l’hypothèse la plus probable est qu’il n’y a en l’occurrence aucun complot (ni russe, ni mairie de paris), mais simplement un artiste déterminé et cynique qui a exploité la naïveté de son entourage de bourgeois gauchistes pour arriver à ses fins et mettre tout le monde dans l’embarras. Une sorte de trolling en fin de compte assez génial de ce théâtre qu’est devenu la politique en France, avec ses "libéraux" et ses "révolutionnaires" qui proviennent du même milieu, des mêmes écoles, etc. 

      La seule chose qu’il avait sans doute mal anticipé, c’est la réaction du public français, qui est en fin de compte plus sensible à la violation de la vie privée qu’aux turpitudes morales d’un ministre. 


    • Laconicus Laconicus 17 février 20:29

      @Joe Chip
      "et je ne vois pas de raison d’imaginer un subterfuge complexe visant à faire porter le chapeau à la Russie."

      Moi j’en vois une très claire : il est moins piteux pour son poulain de suggérer qu’il a pu être victime de la roublardise légendaire d’un réseau d’agents secrets russes que d’avoir plus connement simplement envoyé une photo de sa bite en érection à sa maîtresse pendant une course à la mairie de Paris. 

      "Mais je le répète, à ce stade pour moi l’hypothèse la plus probable est qu’il n’y a en l’occurrence aucun complot (ni russe, ni mairie de paris), mais simplement un artiste déterminé et cynique qui a exploité la naïveté de son entourage de bourgeois gauchistes pour arriver à ses fins et mettre tout le monde dans l’embarras."

      Oui, cette hypothèse est crédible, c’est la moins fantastique. Elle n’est pas incompatible avec le fait que le Russe ait pu bénéficié d’un soutien opportuniste d’une personne intéressée par la chute du pion macronien. 


    • Laconicus Laconicus 17 février 20:31

      Désolé, la syntaxe de ma première phrase est imparfaite. 


    • Laconicus Laconicus 17 février 20:33

      @Joe Chip
      "La seule chose qu’il avait sans doute mal anticipé, c’est la réaction du public français, qui est en fin de compte plus sensible à la violation de la vie privée qu’aux turpitudes morales d’un ministre." 

      Vrai aussi. 


    • kéké02360 17 février 20:55

      @Hieronymus
      << homme de main, car très courageux (ou inconscient) en tout cas il "mouille la maillot" 

      >>

      même profil que Benjamin en somme  smiley


    • Joe Chip Joe Chip 17 février 21:56

      @Laconicus

      Vers 10’20 Branco les présente comme un "jeune couple d’anarchistes fauchés" alors que c’est une jeune bourgeoise surdiplômée qui vit dans un appart dans le 16ème, non mais là, faut arrêter... 


    • Joe Chip Joe Chip 18 février 10:47

      Trouvé dans le monde :

      Cette affaire, distincte de celle portant sur l’atteinte à la vie privée de Benjamin Griveaux, concerne une bagarre à l’arme blanche le 31 décembre 2019. Ce soir-là, Piotr Pavlenski et Alexandra de Taddeo étaient invités à passer le réveillon chez une amie de Juan Branco, dont les parents habitent un vaste appartement du boulevard Saint-Germain, dans le 6e arrondissement de Paris.

      Ca confirme mon impression que cette histoire se déroule dans un microcosme parisien élitaire où des jeunes bourgeois jouent à la révolution 2.0 et à "faire sauter la République" en conjuguant engagement politique, actionnisme, sexualité et réseaux de connaissance.

      Reste à savoir si certains d’entre eux ont été manipulés et s’il y a une dimension politique derrière cette affaire, mais j’en doute. C’est juste une classique histoire de cul bourgeoise et d’entre-soi saupoudrée de politique et de confettis révolutionnaires.

      Voilà c’est ça la France républicaine de 2020, un politicien arriviste queutard proche du pouvoir et imprudent tout content de montrer sa teub à une "étudiante" de 30 ans collectionnant les diplômes, et qui pour sa part ne voit aucune forme de contradiction à "militer" parallèlement à l’extrême-gauche, soutenir Julien Assange et être "pro-russe", tandis que Juan Branco lui-même en lutte contre la macronie et pro gilets jaunes cherche à faire passer ces gens pour de "jeunes anarchistes fauchés" et harcelés par le pouvoir.

      Et tout ce beau monde fait la fête sur la rive gauche dans l’appart des parents thunés qui doivent bosser dans une banque, une grosse entreprise privée ou être haut-fonctionnaires smiley

      C’est tellement caricatural et grotesque que j’en viens à espérer que Piotr Pavlenski est une sorte de troll génial qui a compris l’hypocrisie généralisée de ce petit milieu et qui s’est mis en tête de dévoiler l’imposture des uns et des autres, mais je suis sans doute trop optimiste.


    • Mr.Kout 18 février 17:50

      @Joe Chip

      Très optimiste, idéaliste même.
      Moi j’aimerais en savoir plus sur la classe sociale des parents de cet activiste russe qui a fait deux école d’art, des fils de bourgeois activistes qui se disent le contraire j’en ais croisé un paquet.

      Et puis rien d’étonnant qu’une bobo du 16 eme est fricoté avec un cadre parisien du PS.


    • Mr.Kout 18 février 17:55

      Et puis cette affaire d’agression sexuelle monté par le pouvoir russe s’avère plus trouble que ça, l’actrice qui a porté plainte contre lui étant elle même dans la mouvance anti pouvoir en Russie. 
      Ce mec est vraiment louche.


    • Laconicus Laconicus 18 février 18:06

      @Joe Chip
      "Vers 10’20 Branco les présente comme un "jeune couple d’anarchistes fauchés" alors que c’est une jeune bourgeoise surdiplômée qui vit dans un appart dans le 16ème, non mais là, faut arrêter..." 

      En tant qu’avocat, il se doit de les présenter sous l’angle qui leur sera le plus favorable. De plus, il ne parle pas de l’origine sociale de la jeune femme mais de sa situation présente. On peut venir d’un milieu aisé de province et se retrouver personnellement "fauché" à Paris à la fin de ses études (c’est en fait très courant). 


    • Joe Chip Joe Chip 19 février 12:25

      @Laconicus

      Il n’est pas leur avocat et elle n’est objectivement pas fauchée, sinon citez-moi des exemples d’étudiants de 30 ans vivant dans des grands appartements du 16ème, de plus Pavlenski la décrit lui-même dans l’interview que j’ai citée comme une "bourgeoise délicate" vivant dans un luxueux appartement.


  • l'argentin l’argentin 17 février 16:18

    Pavlenski (soutien des pussy riot) est clairement une marionnette de Soros et on voit donc ici, même si on commencait à sérieusement s’en douter, pour qui roule branco loco. Le mec insulte tout le monde, appelle à la violence pendant des semaines, participe aux revenge porn et pour le récompenser on lui offre 25 minutes sur BFM plus toutes les émissions du réseau (sud radio, grandes gueules, hanouna, zemmour et paulo) ... Bref un bon petit agitateur made in Soros qui par l’affaire Griveaux a du mettre un petit coup de pression à macron qui traine un peu dans les mesures structurelles qu’il doit réaliser pour la France et surtout pour les intérêts du patron qui se cache dans l’arrière cour Bruxelloise .


    • Laconicus Laconicus 17 février 17:37

      @l’argentin
      "et pour le récompenser on lui offre 25 minutes sur BFM"

      Vous avez vraiment l’impression en visionnant la vidéo que c’est une récompense ?  smiley


    • l'argentin l’argentin 17 février 19:17

      @Laconicus
      Oui le temps médiatique est une récompense oligarchique qu’on ne donne pas à n’importe qui et n’importe comment . Que la journaliste soit agressive ça fait pari du story telling afin que les fans de branco y trouvent leur compte et à contrario ceux qui ne l’aiment pas aussi. Après en fonction des circonstances on peut échanger les rôles ; la seule chose qui importe c’est votre temps d’exposition afin de toucher la clientèle à laquelle on vous a affecté. Voir le spectacle capitaliste autrement c’est comme croire en un match de catch....


    • Laconicus Laconicus 17 février 20:01

      @l’argentin

      Non, votre description est une abstraction théorique, ça ne se passe pas comme ça en réalité. Il y a réellement des clans opposés qui ne se feront pas de cadeaux, c’est un affrontement sanglant. 


    • l'argentin l’argentin 17 février 21:26

      @Laconicus
      un affrontement sanglant entre un fils de l’oligarchie et une serpillère de l’ oligarchie ; chacun sa vision du sanglant. D’ailleurs en général tout est fait pour éviter de vrais face à face sanglants. Ils ont essayé vite fait sur sud radio en embauchant chouard mais ils lui avaient quand même refourguer Elizabeth Levy et Enthoven pour le surveiller ... Mais même avec cette surveillance ils ont été obligé de le larguer vite fait bien fait. Hormi Taddei je ne vois pas trop d’espace non scénarisé dans nos merdias...


    • Laconicus Laconicus 17 février 21:31

      @l’argentin

      Voir des mises en scène partout est un symptôme de paranoïa. Je suis sérieux quand je dis ça. Il y a un juste milieu entre la naïveté du mouton et l’interprétation parano systématique. 


    • kéké02360 17 février 22:56

      @l’argentin
      << chacun sa vision du sanglant 

      >>

       la vidéo prouve le contraire !


    • Mr.Kout 18 février 18:00

      Si ça c’est sanglant alors c’est quoi le mot pour un vrai affrontement où le sang coule ?
      Les mots ont un sens et le tordre n’est jamais bon, même si on est persuadé d’être dans le juste.


    • Laconicus Laconicus 18 février 18:14

      @Mr.Kout
      "Les mots ont un sens et le tordre n’est jamais bon"

      Oui mais les mots ont aussi un sens métaphorique qui se comprend selon le contexte : sinon "le soleil se lève" est faux astronomiquement, "il pleut des cordes" est surréaliste, etc. Et quand vous dites qu’il ne faut pas "tordre" le sens des mots, c’est aussi un peu une métaphore, il me semble.  smiley 


    • Laconicus Laconicus 18 février 18:18

      @Mr.Kout

      De plus, je ne parlais pas de l’émission à propos de "l’affrontement sanglant", mais de tout ce qu’il y a derrière, dans cette lutte pour le pouvoir politique qui implique des puissances d’argent considérables. Et là ça peut parfois être sanglant au sens propre... si on peut appeler ça "propre".


  • Serge ULESKI Serge ULESKI 17 février 16:26

    Si Branco doit continuer à s’investir totalement contre la macronie, en revanche, face aux médias qui sont hostiles envers tous ceux qui veulent fragiliser la présidence de Macron ( et toute autre présidence à venir), Branco doit se montrer beaucoup plus "malin"... 

     

    Dans les médias du « système », un activiste comme Branco ne peut ressortir que fragilisé s’il s’aventure sur leur terrain ; à chacune de ses interventions dans les médias de nos milliardaires, il est assuré d’être considéré comme un militant "hystérique" contre Macron, leur candidat à tous ; ce que les médias chercheront à imposer comme image auprès de l’opinion public. 

     

    Les médias, c’est le terrain hostile par excellence pour tous ceux qui sont impliqués dans un activisme politique contre l’Elysée et quel que soit le locataire du moment qui ne peut, bien évidemment, n’être que le locataire du système qui nourrit les médias et distribuent les salaires et les carrières ; s’y comporter comme si l’on était sur un terrain favorable est une erreur ; sur BFM et ailleurs, l’audience est celle d’une opinion propre à ce qu’on appelle "la majorité silencieuse... " qui n’a pour seule grille d’analyse que celle qui lui est donnée par les médias l Se croire, s’afficher comme étant au centre de la contestation anti-bande-à-macron ou de toute autre contestation, est le pire des dangers qui guette tout activiste, performant qui plus est, car plus on a de pouvoir ou d’influence ou de rayonnement, plus on doit le cacher pour prendre à contre-pied les médias et l’opinion publique que ces médias façonnent à leur guise. 

     

    Ce matin-là, chez BFM, manifestement, cette salariée était en mission : discréditer Branco, lui et tous ceux qui l’entourent dont il soutient les luttes, d’une pierre deux coups. 

     

    Avec les médias, jamais de face, toujours de biais ; idéalement à revers car on sent tout de même que Branco peine face à cette salariée ; or, il n’y a pas d’enjeu pour Branco qui ne devrait ressentir aucune pression, d’autant plus qu’il est avocat ; il n’a aucune raison de se sentir acculé ; l’enjeu ( la pression, l’urgence) se trouve chez les médias qui ont besoin d’exposer Branco, de le faire venir chez eux et de le faire asseoir face à une salariée payée pour le discréditer. 

     

    Une raison à cette difficulté que Branco rencontre : il ne se protège pas, il se met en avant ( je suis au centre de tout !) ce qui l’empêche de tenir compte du fait que son interlocutrice a pour objectif de l’abattre ou du moins, de l’affaiblir et de le discréditer ; face à cette attitude, confronté à un environnement franchement accusatoire digne d’un procureur, il n’y a pourtant pas deux solutions ; une seule s’impose : mettre en cause les motivations réelles qui se cachent derrière chaque question, chaque intervention de cette "journaliste". Mélenchon sait très bien manœuvrer dans ce type de situation, de contexte, d’environnement : il oublie qu’il est Mélenchon et opte pour un positionnement moral ou qui relèverait de l’éthique, ou bien encore, de la déontologie professionnelle.

     

    N’oublions jamais que ces hommes et ces femmes des médias, s’ils sont serviles, ils sont surtout lâches ; face au risque d’être démasqués, ils ont tôt fait de battre en retraite. 

     

     

     

     

     

     


    • Eric_F 17 février 18:53

      @Serge ULESKI
      Le problème est qu’il est arrivé à l’émission avec une double casquette, celle de militant proche de l’activiste et approbateur de ses actions, et celle de juriste (conseiller, avocat). Cette ambiguïté transparait dans ses explications, il était donc d’emblée en position délicate dans sa communication.

      Et il est aussi en position délicate au niveau professionnel, est-il habilitable pour assurer la défense d’une personne dont il apparait être comparse ? (enquète en cours)


  • thierry3468 17 février 16:53

    Macron peut s’inquiéter car la machine chargée de l’éjecter est en marche .Branco est talentueux ,pugnace et charismatique.Mais,il bosse pour des intérêts qui veulent la chute de notre mignon président.La "journaliste" fait son sale boulot de chienne de garde mais ne parvient pas à destabiliser Branco qui jubile en contrant habilement les attaques.Macron est à la ramasse depuis des mois.Ses"parrains"l’ont lâché et cherchent à le lyncher pour mettre à sa place un autre pantin plus efficace .Branco est chargé du travail de démolition de la Macronie .Il y met de l’énergie et du talent mais il est en mission pour des commanditaires qui n’obéissent pas qu’à leur philanthropie.Branco n’est pas un joueur de 3 ème division.Il est excellent mais cela se paie très cher.Je ne suis pas certain que le peuple de France gagne beaucoup à la chute de Rantanplan président.Son successeur continuera la destruction de notre pays et le pillage de ses richesses.


  • wendigo wendigo 17 février 17:50

     Jer me demande pourquoi cette inquisitrice invite t’elle des personnes si c’est pour ne pas leur laisser la parole et dire ce qu’ils ont a dire ?
    Il y a encore beaucoup de gens pour regarder ce genre d’immondice ? (si oui, alors il faut que j’oriente ma boite sur les produits sado-maso, il y a un réel débouché dans ce pays, aux vues des résultats d’élection je savais que le martinet était en vogue, mais vu l’état de la télé le sextoy en barbelés devrait faire un carnage !)


  • Laconicus Laconicus 17 février 18:03

    Quelle affaire ridicule sur le fond ! Par solidarité avec leur ami injustement moqué, tous les "marcheurs" et autres joyeux compagnons de la Macronie devraient publier une photo de leur zizi ou de leur foufoune avec l’inscription : "Nous sommes tous Benjamin". 


    • Hieronymus Hieronymus 17 février 22:02

      @Laconicus
      voir une foufoune de nos jours c’est de plus en plus improbable car une femme normalement civilisée sexuellement se doit d’opter pour l’épilation totale
      le "virage" date du début des années 2000, en effet le film Eyes Wide Shut marque à peu près la fin des foufounes, elles ont ensuite disparu du cinéma
      je n’ai pas de nostalgie particulière à ce niveau smiley


    • Laconicus Laconicus 17 février 22:32

      @Hieronymus

      "Foufoune" est un terme consacré par Pierre Desproges. Il n’est pas uniquement employé pour désigner un sexe féminin garnie de sa fourrure naturelle. Le terme a une signification beaucoup plus générale en francophonie : "fesses", "sexe de petite fille" (équivalent de zizi pour les garçons, donc pas poilu). On s’instruit grâce à Benjamin, hein. https://dicocitations.lemonde.fr/dico-mot-definition/63698/foufoune.php


    • Hieronymus Hieronymus 17 février 23:56

      @Laconicus
      merci pour ces précisions mais pour moi l’idée de foufoune reste associée à celle de pilosité (foufoune = fourrure)
      il faudrait faire un article détaillé sur ces questions passionantes et passionées, le seul hic, c’est que les vidéos risquent de ne pas passer la modération


  • Eric_F 17 février 18:26

    "supposé proche de Piotr Pavlenski"

    Il n’est pas "supposé proche", puisqu’il se revendique comme tel. Il indique avoir été consulté préalablement par celui-ci pour l’informer sur les risques juridiques de la publication d’images privées compromettantes. Mais ayant été informé de l’intention d’un délit avant qu’il soit commis et ayant laissé celui-ci se commettre [il n’a pas indiqué avoir tenté de dissuader Piotr, bien au contraire semble-t-il il a proposé d’avance de la défendre], n’est-il pas complice aux yeux de la loi ? Où s’arrête le secret professionnel préalable à un délit ?

    En outre, certes Apolline de Malherbe "instruit à charge" contre Branco, mais celui-ci n’a pas réfuté qu’il focalise une hostilité particulière contre Griveaux. Or le fait que ce soit justement celui-ci qui fait l’objet de l’opération (probablement provoquée, car personne ne peut croire une seconde que ce soit par hasard que la destinatrice de la vidéo de 2018 soit depuis 2019 compagne du dissident) laisse présumer qu’il en soit sinon l’instigateur, du moins un catalyseur.

    Bref, on le sent embarrassé, avec des explications emberlificotées qui contrastent avec sa clarté d’expression habituelle ; Ce sympathique jeune homme (même si on ne partage pas forcément ses positions) a-t-il commis -tout comme Griveaux- une imprudence en se considérant iconique et intouchable ?


  • Julot_Fr 17 février 18:35

    Ces histoires de cours de recree sont completement creuses, pourquoi on nous gave avec ces conneries ?


    • Laconicus Laconicus 17 février 19:55

      @Julot_Fr
      "Ces histoires de cours de recree sont completement creuses, pourquoi on nous gave avec ces conneries ?"

      Parce que les Français sont devenus des Zuniens puritains, donc attendez-vous à pire, on va avoir droit chaque année à des dizaines d’affaires de branlettes et de pipettes, les coucheries réelles ou virtuelles des élus et candidats vont constituer la principale substance du débat politique. 


  • Hieronymus Hieronymus 17 février 18:43

    ça part ds ts les sens (faut dire qu’il y a de quoi) et on voit s’affronter 2 théories principales ;

    celle d’un Juan Branco manipulateur

    et celle d’un Juan Branco manipulé

    c’est une partie de billards à tellement de bandes qu’il serait hasardeux d’oser affirmer quoique que ce soit de formel

    je serais tenté de dire que l’un n’exclut pas l’autre, en effet on peut être à la fois et manipulateur et manipulé, tout dépend de quel point de vue on se place

    aussi il y a 2 personnages qui méritent notre attention dans cette affaire, un qu’on connaît déjà bien et un autre relativement nouveau, je veux parler des sires Benalla et Son-Forget ;

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Joachim_Son-Forget

    ils ont l’air de bien s’entendre ;

    https://images.app.goo.gl/pspZdH2HeV5x3HKn9

    apparemment Benalla n’a pas trop digéré sa mise à l’écart et souhaite revenir sur le devant de la scène, aussi il doit se sentir blindé grâce aux dossiers du fameux coffre-fort depuis introuvable

    y a encore pas mal de sport de prévu  smiley


Réagir