vendredi 21 septembre 2018 - par Clémentine

Hapsatou Sy, Yassine Belattar, Jean-Michel Aphatie : ils veulent la censure de Zemmour

Premier invité de la nouvelle saison des Terriens Dimanche, Eric Zemmour a critiqué le prénom de la chroniqueuse de C8, suggérant que sa mère aurait mieux fait de l'appeler Corinne. "La sanction exemplaire que mérite Éric Zemmour, c'est d'être interdit de plateau de télévision", demande désormais Hapsatou Sy.

Dans une pétition, elle en appelle même au chef de l'État :

"Cette pétition doit permettre à tous les français souhaitant exprimer leur indignation de faire entendre leur voix.

Elle a aussi pour objectif d'interpeller le représentant de la France, Emmanuel Macron et la Garde des Sceaux Nicole Belloubet pour condamner publiquement les propos d'Eric Zemmour et effectuer un rappel à l'ordre national entre ce qui relève de la liberté d'expression et ce qui relève du délit."

Invité de l'émission "C à vous" sur France 5, Jean-Michel Aphatie s'est insurgé à propos du dernier livre de Zemmour, réclamant implicitement sa censure : « Comment peut-on éditer chez Albin Michel une merde comme ça ? » Il a, au passage, traité Zemmour de "fou".

Yassine Belattar, connu pour sa grande proximité avec Emmanuel Macron, "emmerde" Eric Zemmour, qu'il qualifie de "sénile", appelle à ce qu'on "pollue sa vie", et souhaite que le service public cesse de l'inviter :

Selon Pascal Praud, Eric Zemmour serait déjà interdit d’antenne sur le service public :

Hapsatou Sy était l'invitée de "Punchline" sur CNews le 20 septembre pour revenir sur la polémique, en recevant notamment la contradiction de Charlotte d'Ornellas...

... tandis que Zemmour était l'invité de "L'Heure des Pros", toujours sur CNews, dans un débat brouillon où il fut traité de "névrosé" par l'avocate Caroline Mécary, membre d'EELV :



95 réactions


  • Qirotatif Qirotatif 21 septembre 2018 10:08
    Cela mijotait et on sentait bien que la miss allait basculer... on y est : L’exigence de la censure. Cachez cette contradiction que je ne saurais voir... non, tuez-la.
     
    Le monde du rap s’y met aussi... le délinquant Booba bien entendu mais aussi un certain Dosseh : 

    dossehofficiel : 
    "Toujours plus proche des étoiles ce couillon, et « Eric » c’est scandinave donc aussi peu « français » que l’est un « Hapsatou » pour info... ?????????? #TrouDeBalleVie #JusquÀIlMaFaitRire
    Cc @hapsatousy Force ??"


    On imagine que le poète Youssoufa va y aller aussi, lui qui mettais volontiers "un billet sur la tête de celui qui fera[it] taire ce con d’Éric Zemmour.".

    Le maccarthysme des racisés fragiles est en marche. Pour ce qui était des "Blancs de plus de 50 ans" leur éviction était déjà officiellement justifiée sur le service public mais tout patriote doit y passer, fut-il sémite... du moment qu’ils ne pensent pas comme eux, il doit être occis sur l’autel du Dieu progrès, Amon.

    Dans sa pétition, la dame en appelle aux plus hautes autorités : "Elle a aussi pour objectif d’interpeller le représentant de la France, Emmanuel Macron et la Garde des Sceaux Nicole Belloubet pour condamner publiquement les propos d’Eric Zemmour et effectuer un rappel à l’ordre national entre ce qui relève de la liberté d’expression et ce qui relève du délit."

    Rappelons quand même que c’est elle qui a diffusée cette séquence qui a été coupée au montage. Cette dame est décidément pleine de ressources : Partie civile, avocate, proc et juge. smiley
    Ce qui est génial pour EZ et son éditeur c’est que les ventes vont exploser smiley

  • albert123 21 septembre 2018 10:11

    bof rien de neuf, la même chose s’est produite en URSS, annonçant par la même a propre chute.


    ici ce sont les petits collabos du mondialisme pro féministes, pro migrants et pro LGBT dont la déficience mentale est proportionnelle à la nullité des arguments les pousse à médicaliser leurs opposants.

    à défaut d’être en capacité d’argumenter face à des gens, pas forcément d’un niveau extraordinaire qui plus est, ils vont leur trouver des tares psychiatriques (se livrant au passage à une inversion accusatoire car leur chef Macron accumule tous les symptômes du psychopathe héréditaire ce qui en dit déjà très long sur la nature de ses sous fifres et autres groupies).

    Aujourd’hui c’est Zemmour que l’on traite de fou, hier c’était Marine Lepen sommée par un juge rouge collabo de subir une analyse psychiatrique. le but étant de les censurer médiatiquement ou même de leur retirer le droit à l’éligibilité.

    Pas une grosse perte diront certains, tant mieux diront d’autres, sauf qu’il faut voir un peu plus loin que son nombril.

    Aussi, demain a qui le tour ?

    Pour la purge, le jour de la libération, nous auront une liste de nom bien fournie et il sera difficile pour les collabos de devenir des résistants en retournant leur veste au dernier moment.


     



    • CoolDude 21 septembre 2018 14:25

      @albert123

      Il va falloir arrêter avec les conneries PRO machin, ANTI truc et associer tout est n’importe.

      ici ce sont les petits collabos du mondialisme pro féministes, pro migrants et pro LGBT dont la déficience mentale est proportionnelle à la nullité des arguments les pousse à médicaliser leurs opposants.



    • albert123 21 septembre 2018 14:33

      @CoolDude

      Pourquoi vous allez vous jeter par la fenêtre ?

      le portait est surtout tellement juste qu’il vous fait bondir.

      Bisous 


    • CoolDude 21 septembre 2018 14:54

      @albert123

      le portait est surtout tellement juste qu’il vous fait bondir.

      Deuxième rebond...

      Juste !?

      Moi, à ce niveau là, je ne vois plus que les psy pour essayer de comprendre.

      Vous savez condamner les propos de Mr Z n’est pas synonyme d’être des :
      petits collabos du mondialisme pro féministes, pro migrants et pro LGBT dont la déficience mentale est proportionnelle à la nullité des arguments les pousse à médicaliser leurs opposants.

      Sauf dans votre tête et peut-être des 6 qui vous soutiennent.

      En ce qui me concerne :

      Pour la médicalisation... Non !

      L’analyse Psy... Oui !


    • albert123 21 septembre 2018 15:39

      @CoolDude

      "je ne vois plus que les psy pour essayer de comprendre."

      je vais vous économiser de l’argent, une psychanalyse ne vous fournira pas les points de QI qu’il vous manque.


    • CoolDude 21 septembre 2018 16:12

      @albert123

      je vais vous économiser de l’argent, une psychanalyse ne vous fournira pas les points de QI qu’il vous manque.

      Ça commence comme cela...

      On se croit plus intelligent que les autres...

      Puis on donne des "leçons" de justice et de vérité absolu...

      Pour arriver à se prendre pour la France, etc...

      Et on finit chez le psy.


    • Garibaldi2 21 septembre 2018 18:23

      @albert123

      Marine le Pen est avocate. Elle sait très bien que l’expertise demandée est prévue par l’article 706-47 (11°) du code de procédure pénale dans le cadre d’une infraction à l’article Article 227-24 du code pénal. Elle n’est l’objet d’aucun traitement discriminatoire dans cette affaire.

      Jean-Luc Mélenchon a twitté :

      Désaccord total avec la psychiatrisation de la décision politique. Madame Le Pen est politiquement responsable de ses actes politiques. Tous les moyens ne sont ni bons ni acceptables pour la combattre. Ce n’est pas avec des méthodes pareilles qu’on fera reculer l’extrême droite.

      11:49 - 20 sept. 2018


      Mais qu’il soit d’accord ou pas, c’est la procédure, et ne pas la suivre pourrait être considéré comme un vice de procédure permettant à Marine le Pen d’obtenir une cassation si elle était condamnée.

      article 706-47 du CPP :http://urlz.fr/7OgK
      article 227-24 du CP :http://urlz.fr/7OgL

      J’aime bien le :

      ’’Pour la purge, le jour de la libération, nous auront une liste de nom bien fournie et il sera difficile pour les collabos de devenir des résistants en retournant leur veste au dernier moment.’’

      quand on connaît les pedigrees de certains fondateurs du FN, comme par exemple Pierre Bousquet, ancien ancien waffen-SS, ou Léon Gaultier, autre waffen-SS [https://fr.m.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9on_Gaultier] !


    • CoolDude 21 septembre 2018 18:49

      @Garibaldi2

      Merci Garibaldi pour :

      Pour la purge, le jour de la libération, nous auront une liste de nom bien fournie et il sera difficile pour les collabos de devenir des résistants en retournant leur veste au dernier moment.

      Je ne l’avais pas vu celle-là...

      C’est crescendo dit donc !


    • joelim joelim 25 septembre 2018 22:23

      La justice fragilise sa crédibilité avec des procès politiques qui deviennent récurrents, Fillon (ok mais pas le seul et timing démontrant instrumentalisation), Méric (qui est l’agresseur et l’agressé aucune importance lol), Le Pen (et les autres partis ils sont ok avec les assistants parlementaires mais lol). Le dire équivaut à une accusation de parti pris sauf que non, ce serait une inversion de cause, pas d’étonnement ce n’est pas le seul aspect sur lequel les progressistes globalistes font n’imp. Juste, dommage que la république devienne un binz néo-stalinien. Heureusement on peut encore en rire.


    • joelim joelim 25 septembre 2018 22:31

      Quant au procès en psychiatrie de MLP ça évoque un chef de bande qui martyrise
      un de ses affidés pour assoir son pouvoir. Et pas un de très dangereux, c’est important pour que ça fonctionne et en plus c’est moins risqué. Bon ok elle a publié des vidéos non regardables mais est-ce la seule ? On comprend qu’il y a les bons chasseurs et les mauvais chasseurs. Jamais 2 sans 3 pour les présidentielles qui partent en .ouille.


    • nobody_knows 26 septembre 2018 11:59

      @albert123

      ici ce sont les petits collabos du mondialisme pro féministes, pro migrants et pro LGBT dont la déficience mentale est proportionnelle à la nullité des arguments les pousse à médicaliser leurs opposants

      Sans vouloir jeter de l’huile sur le feu, on croit apercevoir quand même deux-trois obsessions là...

       smiley


  • PLACIDE2 21 septembre 2018 10:19

    J’espère que la purge ne va pas tarder, car notre époque pourrait faire un roman de Soljenitsyne ,et cela commence a être vraiment insupportable.


  • bob14 21 septembre 2018 10:21

    Sang sure pour Zemmour..le trublion de la télé invité uniquement pour ses prises de positions d’une autre époque.. smiley


  • Curiosus 21 septembre 2018 11:04
    Une remarque :

    En prenant en compte la forme et non le fond

    J’ai constaté qu’en grande majorité, les détracteurs de EZ , soit ne comprennent pas le Français, soit interprètent selon leurs émotions, le sens des mots et des phrases dits par EZ.

    Ceci est très ennuyeux car ils n’est plus possible d’avoir un débat normal car à chaque fois EZ est obligé de gérer ce défaut d’interprétation et non le sens réel de ses mots : le fond de sa réflexion.

    Le débat surf donc sur des échanges stériles superficiels et non sur le fond.

    J’ai souvent noté aussi que les débats avec des gens moins dans l’émotion et le refus "à priori" étaient bien plus riches et moins sulfureux.
    C’est un problème d’intelligence, de maturité et de raison.

    Je pencherais aussi pour des dérives des médias, dont les acteurs souvent partisans et globalement pas très cultivés sont incapables de mener des débats correctement.


    • Joe Callagan Joe Callagan 21 septembre 2018 15:24

      @Curiosus

      C’est le résultat de la société féminisée où l’émotionnel a pris le pas sur la raison... 


    • nobody_knows 26 septembre 2018 12:05

      @Joe Callagan

      C’est le résultat de la société féminisée où l’émotionnel a pris le pas sur la raison...

      C’est pourtant Zemmour qui hurle contre Polony et tape sur la table au début de leur échange...

      Si vous dîtes à Zemmour qu’il est trop féminisé, il va vous en coller une... Et probablement se péter la main...


    • nobody_knows 26 septembre 2018 12:07

      @Curiosus

      Avez-vous également remarqué que les émissions d’Ardisson (on peut en mettre plein d’autres dans le même panier, que ça penche droitard réac ou gaucho bobo sans exception) n’ont absolument rien d’un débat ?


  • thierry3468 21 septembre 2018 11:32
    Corinne est l’exemple type de la perverse narcissique.....Elle se prend pour qui le demoiselle ?Je suis certain qu’il existe des femmes noires qui s’appellent Corinne.
    La remarque de Zemour ne peut en aucun cas être assimilée à du racisme .Comme beaucoup,elle doit passer son temps à voir du racisme et du sexisme à tous les coins de rue .Ses obsessions alimentent sa paranoia.

  • zzz999 21 septembre 2018 11:48

    Interdisons toute pensée non politiquement correcte et on sera tranquille, mieux tuons tout le monde (sauf les ingénieurs) et remplaçons les par des robots, bénéfices multiples garantis !


    • Qirotatif Qirotatif 21 septembre 2018 12:32

      @zzz999
      C’est ce que souhaite ce Yassine Bellatar. Sa technique rhétorique est à l’instar de ses spectacles, pas originale : l’épouvantail. On fait dire à l’autre ce qu’il ne dit pas pour s’en défendre et glisser son idéologie. Dans la séquence Zemmour-Sy, ce cuistre en a usé une fois de plus et notamment sous son angle de prédilection : celui de la prétendue persécution de la religion musulmane. Outre sa vulgarité apparemment coutumière et qui relève de son droit, il fait 7 autres choses dans cette séquence :

      1/ Il prétend que la « jeunesse » emmerde EZ, comme s’il en était le porte-parole. Une partie de la jeunesse doit aussi emmerder Yassine Bellatar. 

      2/ Il ment en disant « quand on finit par reprocher à quelqu’un sa culture et sa religion, cela rappelle une histoire de France qui est totalement inadmissible ». Sauf que dans cette fameuse séquence du vif échange entre lui et Hapsatou Sy, il n’a pas été question de religion. La religion musulmane c’est le sujet de YB, le seul en vérité quand on analyse son discours, ce que je suis en train de faire (connaissais pas ce type)

      3/ Il prétend qu’EZ « n’est pas Français », que lui le serait plus parce que ces oncles, son père... oui, sans doute, les miens aussi. Et alors ? Alors, c’est simple : c’est une vision tribaliste que défend YB.

      4/ Il affirme dans cette séquence qu’ »il faut lui polluer sa vie » ce qui est une incitation explicite à la persécution, un appel explicite au lynchage public. 

      5/ Quand YB en vin à regretter l’ORTF, on comprend qu’au-delà de sa petite provoc son projet c’est la pensée unique. Est-ce lié à sa foi qui lui impose et qu’il cherche à normaliser à tout prix ? La question reste ouverte.

      6/ Quand il affirme qu’EZ est « ou sénile ou dangereux », inutile d’en dire davantage.

      7/ En appelant lui aussi à la ’responsabilité", il fait comme Sy (qui va encore plus loin en exigeant de l’exécutif de sanctionner... ça ça rappelle vraiment qq chose de peu glorieux... ces jeunes gens feraient bien de retourner à l’école) : il appelle en réalité à la censure. Je ne serais pas étonné de retrouver son nom sur la pétition auquel cas, il serait en tous points assimilables à l’autre.


      La seule chose qui est pertinente dans la critique de YB vis-à-vis du service public c’est, qu’en effet, il ne représente pas les opinions ni la diversité des Français. Des individus tels que Ruquier et Drucker s’arrogent le droit d’interdire d’antenne certains courants politiques sur des médias pourtant financés par l’ensemble des Français. 

      YB croit que le FN est « aussi puissant »... un parti qui est officiellement interdit d’antenne par certains animateurs du service public, conspué dans l’intégralité des médias... Voilà sans doute la meilleure blague de cet homme politique, un vrai comique. YB doit surtout voir les sondages pour les européennes en bon politicard du système qu’il est. Et finalement son propos se précise : son ennemi c’est internet, le « maquis politique »... Alors là, louons cette pertinence dans le nuage de médiocrité de ce personnage : en effet, c’est un espace indéfini qui a la particularité d’être celui où les résistants ou simpement ceux qui ne pensent pas comme les YB (qui ne pense pas du tout mais éructe) doivent se cacher parce que c’est le seul qui leur reste, parce que le pouvoir les persécute. On ne prend jamais le maquis par plaisir. Voilà bien ce qu’il faut retenir de ce type : Le pouvoir oppresseur est entre les mains d’une minorité. YB est juste l’un de leur minables pions qui tirent au passage un petit profit personnel et ça, ça porte un nom.


  • Qamarad Qamarad 21 septembre 2018 13:10

    Orwell serait jaloux que la réalité plagie autant son livre s’il vivait encore parmi nous. Mais ce qui fait plus rire encore, c’est que les protagonistes ne mesurent pas à quel point -coupés du pays réel- ils parviennent à attirer la sympathie sur Zemmour en dépit de ses provocations répétées. Entre la petite africaine boboïsée qui nous fait des caprices et d’autant plus insupportable bobo qu’elle est africaine (madame fraîchement débarquée en France croit pourvoir faire la leçon à un peuple de vieille souche), le comique beurre dont le seul motif d’existence médiatique tient à sa couleur de peau et l’inébranlable vendeur à la sauvette, voitures volées ou propos conformistes (vous choisirez) : l’Adolfo Ramirez de la pleine Saint Denis.


  • Toutatis 21 septembre 2018 13:15
    Excellente nouvelle donc pour Zemmour et la promotion de son livre et de ses idées.
    Excellente nouvelle aussi pour Marine Le Pen et le RN que sa convocation chez un psychiatre.
    La bien-pensance commence à pédaler dans la choucroute.

  • maQiavel maQiavel 21 septembre 2018 13:23

    Lorsque j’ai vu la tronche que tirait Hapsatou Sy dans l’émission "punchline" j’ai éclaté de rire, j’ai eu l’impression qu’elle venait de sortir tout droit d’un camp d’extermination en enjambant des cadavres , incroyable qu’une petite pique lui fasse un effet pareil smiley. Non mais ce n’est pas possible d’être fragile au point d’être affecté à ce niveau de parce qu’un mec vous dit " c’est votre prénom qui est une insulte à la France ". smiley


    Sinon, j’ai trouvé très intéressant le tableau qu’a essayé de dresser Clément Victorovitch ( que j’apprécie beaucoup pour sa capacité à mettre en perspective et à remonter le niveau des débatst et ce malgré le fait que j’ai quelques désaccords avec lui notamment sur les limites à assigner à la liberté d’expression ) de 25 :15 à 27 :55 . Il décrit là en quelques mots deux visions de l’identité nationale dont la confrontation constitue en réalité le fond du débat.
     La question que je me pose, c’est de savoir si ces deux visions sont irréductiblement opposées ou s’il est possible de les concilier en dégageant un consensus. Je suis convaincu qu’il est possible rationnellement parlant de surmonter cette opposition pour construire une voie du milieu raisonnable. Mais par contre en observant les réactions épidermiques des uns et des autres , j’ai le sentiment que cette opposition ne peut pas être surmontée pour des raisons affectives. Et Dieu sait que les questions d’identité sont affectives ...

    • CoolDude 21 septembre 2018 14:09

      @maQiavel

      1 point Godwin !


    • maQiavel maQiavel 21 septembre 2018 14:22

      @CoolDude
      Vous faites sûrement référence à mon évocation de camp d’extermination . Alors premièrement c’était une boutade ( le smiley devrait l’indiquer) et deuxièmement il n’a pas existé dans l’histoire de camps d’extermination que Nazis il me semble. En évoquant les camps d’extermination, on ne tombe donc pas forcément sous le coup de la loi de Godwin ...


    • CoolDude 21 septembre 2018 14:29

      @maQiavel

      C’était une boutade pour moi aussi ! Ne vous offusquez comme cela...


    • maQiavel maQiavel 21 septembre 2018 14:36

      @CoolDude
      Il y’a une différence entre apporter des précisions et s’offusquer.  Par ailleurs, on pourrait faire de moi le petit fils caché d’Hitler ou de Saline que ça ne m’ofusquerait pas ... smiley


    • Belenos Belenos 21 septembre 2018 14:37

      @CoolDude
      @maQiavel


      On ne boutade pas avec la Shoah, bande d’antimites dégénérés ! Je demande votre exclusion d’Agoravox et j’en appelle pour cela aux plus hautes autorités de cette nation (BHL ou Attali, par exemple). 


    • Qamarad Qamarad 21 septembre 2018 14:48

      @maQiavel

      Oh moi tu sais, je connais un certain Robert... Niveau "précisions" il en aurait deux trois je crois sur la question smiley

      Comme ça j’apporte ma pierre au point Godwin smiley


    • Qirotatif Qirotatif 21 septembre 2018 18:56

      @maQiavel
      Grand-papa était tirailleur... enfin le voisin de grand-papa devait l’être. Chaque racisé étant descendant de tirailleur, d’esclave ou d’exterminé, il faut en appeler à la génétique de toute urgence afin qu’elle nous dégote enfin le gène de la souffrance éternelle et son allèle dominant et qu’elle avalise la juste et éternelle réparation conséquente.

       

      "La question que je me pose, c’est de savoir si ces deux visions sont irréductiblement opposées ou s’il est possible de les concilier en dégageant un consensus."

      Le pb, malheureux, c’est que tu te poses des questions et que dégager un consensus n’a plus aucun sens quand on est minoritaire. Le pb c’est que ce matin ils étaient 20K pleureuses et qu’elles sont à 108K à 18h54 et que mon chiffre est déjà faux le temps de cliquer sur "Voir ce...". 


    • maQiavel maQiavel 21 septembre 2018 19:49

      @Qirotatif

      Je ne vois pas de quoi tu parles lorsque tu fais mention de dégager un consensus en étant minoritaire mais de toute évidence nous ne parlons pas de la même chose. En tous cas, l’opposition dont Clément Victorovitch parle dans la partie dont j’ai fais mention n’oppose pas d’un côté les "blancs" et de l’autre les "racisés". 

      Pour ce qui est des allèles de la pleurniche, je ferais aussi remarquer qu’elle n’existe pas seulement du côté des "racisés", il existe aussi un anti-racisme anti blanc tout aussi victimaire. C’est toute la société française qui a un gros problème de pleurniche anti raciste et tout cela part des réseaux communautaires juifs qui ont touché des dividendes politico-mediatique de part leur position d’aristocrates de la souffrance. Tous les autres réseaux communautaires, y compris les identitaires blancs, essaient de les imiter... 


    • Qirotatif Qirotatif 21 septembre 2018 19:56

      @maQiavel

      "Je ne vois pas de quoi tu parles lorsque tu fais mention de dégager un consensus en étant minoritaire"

      Du fait que dans un rapport de force bien compris, il n’existe par déf. jamais de consensus sans majorité, a minima relative et qu’on y vient.



      "mais de toute évidence nous ne parlons pas de la même chose"

      Mais si messie.


    • Qirotatif Qirotatif 21 septembre 2018 20:10

      Je vais le formuler autrement pour que ce soit plus explicite : le consensus c’est justement que la France, fut-elle fantasmée d’EZ (en fait non, elle est réalité anthropologique pourvu que l’on sorte des banlieusardes et relativistes certitudes), doit être achevée sur l’autel du progrès, et que ce progrès passe nécessairement par l’extermination de l’affirmation d’un collectif. C’est un paradoxe : le récit collectif doit se soustraire aux impératifs des souffrances et l’affirmation identitaire n’est tolérable et carnée qu’à la condition qu’elle soit marchandise et totalitaire. 


    • Joe Chip Joe Chip 22 septembre 2018 11:39

      @maqiavel

      Pour ce qui est des allèles de la pleurniche, je ferais aussi remarquer qu’elle n’existe pas seulement du côté des "racisés", il existe aussi un anti-racisme anti blanc tout aussi victimaire. C’est toute la société française qui a un gros problème de pleurniche anti raciste et tout cela part des réseaux communautaires juifs qui ont touché des dividendes politico-mediatique de part leur position d’aristocrates de la souffrance. Tous les autres réseaux communautaires, y compris les identitaires blancs, essaient de les imiter... 

      C’est là que je ne suis plus d’accord avec toi. Je suis le premier à critiquer le victimarisme de "petit blanc" que certains identitaires essaient d’instrumentaliser pour susciter des sentiments communautaristes au sein de la couche "majoritaire" (blancs de la petite classe moyenne pour le dire vite) de la population française.

      Néanmoins on ne peut pas renvoyer les deux phénomènes dos à dos ni les articuler dialectiquement en expliquant que l’un est la cause et constituerait en quelque sorte le reflet déformé de l’autre. La notion de racisme antiblanc existe évidemment dans le débat médiatique, mais elle reste très minoritaire et cantonnée à une petite couche de la population - le petit prolétariat blanc - qui est l’objet de dérision ou au mieux d’apitoiement médiatique. Pas de fiers ancêtres qui se sont sacrifiés pour la France pour ceux-là, pas d’excuse sociologique pour justifier un parcours jalonné d’échecs, ils sont désignés comme des ratés et des inadaptés au modèle économique de la mondialisation, ce qui entraîne un ressentiment très particulier - souvent teinté de jalousie envers la figure positive de l’immigré - au sein de cette population, auquel un très petit nombre de journalistes ou de sociologues se sont intéressés. 

      Je ne suis même pas sûr que ces gens adhèrent au discours identitaire/racialiste, la majorité est sans doute abstentionniste. Les identitaires recrutent essentiellement dans la bourgeoisie réac et depuis quelques temps dans les classes moyennes de certaines villes excédées par l’insécurité. 

      Par ailleurs, le discours très antisocial et le mépris que ces blancs relativement aisés vouent sans trop (se) l’avouer aux "petits blancs" fait qu’il n’existe pas de conscience de continuité culturelle ou ethnique entre ce prolétariat blanc et cette classe moyenne convertie à la pensée identitaire "allégée".  

      Donc oui il y a un certain rapport entre le victimarisme des "racisés" et le misérabilisme des "petits-blancs", mais je crois que cela reste deux phénomènes assez distincts qui suivent leur construction propre. 

      Les Français à la base sont très peu communautaristes, il est très difficile de les rassembler sur des thématiques culturalistes comme le savent d’ailleurs très bien les identitaires qui ne cessent de le déplorer dans leur tentative de "reconquista".  

      Sur la deuxième partie :

       et tout cela part des réseaux communautaires juifs qui ont touché des dividendes politico-mediatique de part leur position d’aristocrates de la souffrance. 

      Oui, ça a clairement joué entre les années 70 et 2000 mais cela n’explique pas tout et puis surtout les élites juives ont bien compris que ce récit d’exclusivité de la souffrance juive par rapport à certains évènements qui auraient élevé le peuple juif au sommet de la martyrologie historique ne passait plus dans une partie de la population et suscitait même au contraire un ressentiment contre la communauté juive.

      Tous les autres réseaux communautaires, y compris les identitaires blancs, essaient de les imiter... 

      Oui, et si on applique à la sociologie la loi des rendements décroissants ils n’en tireront pas les mêmes "bénéfices". C’est une des raisons pour lesquelles je rejette totalement ce victimarisme identitaire, y-compris chez les blancs. 


    • maQiavel maQiavel 22 septembre 2018 16:10

      @Joe Chip & Qiro 

      Je répond dès que possible. 


    • maQiavel maQiavel 28 septembre 2018 15:55

      @Qirotatif

      Désolé de ne pas avoir répondu plus tôt mais j’ai manqué de temps libre ces derniers temps :

      Attention , il y’a une différence entre un avis majoritaire et un consensus. Un avis majoritaire peut être imposé à ceux qui ont un avis minoritaire et qui se retrouvent perdant dans le processus décisionnel. Alors que le consensus nécessite le consentement de toutes les parties qui auront fait des concessions pour pouvoir dégager une décision commune , il ne nécessite pas forcément l’existence d’un avis majoritaire mais quand bien même il y’en a un , il ne constitue pas un frein : la majorité devra aussi faire des concessions pour intégrer les minorités à la décision.

      Je ne dis pas que le consensus vaut mieux que l’avis majoritaire ou inversement , c’est au cas par cas , certaines décisions requièrent un consensus ( par exemple dans les choix constitutionnels , même les royalistes qui sont ultra minoritaires devraient en principe avoir leur mot à dire et il est même possible que les Républicains ultra majoritaires leur fasse quelques concessions  ) , d’autres pas. Il faut de grands hommes d’Etat entouré de collaborateurs brillants pour pouvoir faire la distinction entre les décisions qui relèvent de l’avis majoritaire et celles qui relèvent du consensus et pour pouvoir impulser le consensus quand il est nécessaire , ce n’est pas facile du tout , il faut beaucoup de talents.

      Dans la partie de la vidéo à laquelle je fais référence ( troisième vidéo en partant de la fin de de 25 :15 à 27 :55 ) Clément Victorovitch dresse le tableau de deux visions :

      -La première confond identité culturelle française et identité politique française , les deux ne font qu’un , de sorte que pour pouvoir revendiquer une identité politique française il faut appartenir pleinement et entièrement à une identité culturelle française immémorielle ancrée dans les racines chrétiennes françaises , y compris dans les choix des prénoms ou les choix artistiques.  

      -La seconde établit une distinction entre identité culturelle et identité politique , l’identité politique découle du partage d’un destin commun et du respect des normes politico-juridiques communes. L’identité culturelle quant à elle , n’est pas statique mais dynamique , elle évolue et  peut être plurielle mais elle relève surtout de la vie privée et des choix individuels.

      Ce que j’essayais d’expliquer sans prendre parti entre ces deux visions ( même si à force de discussion , il est facile de déduire à laquelle des deux j’adhère )  , c’est que le tableau est très bien dressé en quelques phrases mais surtout qu’il était possible de dégager un consensus entre ces deux visions à priori antagonistes. Pour être plus précis , j’ai l’impression que c’est ce que Jacques Sapir a réussi à faire en théorie dans son livre « Souveraineté , Démocratie , Laïcité ». Mais je me dis qu’en pratique , au regard des réactions épidermiques des uns et des autres , ça risque de ne pas être possible.

      Sinon , pour avoir lu mélancolie française ( très bon livre au passage) , je peux dire qu’EZ a clairement une vision de la France , ce qu’il décrit à longueur de chronique c’est SA vision de la France ( et non LA France ). Il a une lecture très idéologique de l’histoire de France qu’il assume parfaitement tout en se réclamant de « LA réalité » alors qu’on peut en avoir une lecture très différente ( pour avoir écouté l’histoire de France de FA par exemple , il en a lui aussi une lecture idéologique mais qui est très différente de celle de Zemmour ).  

      Quand on dit que le consensus actuel est que la France devrait être achevée sur l’autel du progrès , je ne peux être d’accord sans précision : de quelle France on parle ? Parce qu’il ne me semble pas qu’en dehors des banlieues , tous les Français partagent la même vision de la France , même parmi les plus érudits ( sans parler du fait qu’il me semble qu’on est incapable de produire un quelconque consensus aujourd’hui ).  



    • maQiavel maQiavel 28 septembre 2018 15:59

      @Joe Chip

      Sur le victimarisme identitaire , nous en avons effectivement une vision différente ( surtout sur son expression médiatique et ses origines , sur le reste je suis plutôt d’accord ).

      Ce victimarisme identitaire est un phénomène qui existe depuis des millénaires dans les sociétés dans lesquelles des catégories ethno-culturelles dominées cherchent à renverser la tendance en produisant du commun en construisant entre autre des discours sur l’oppression historique prétendument subie. 

      Mais le génocide juif et le culte de la shoah qui a suivie lui ont donné une forme moderne particulière , il me semble que le victimarisme identitaire tel qu’il existe aujourd’hui est un dérivé direct de la religion shoatique. En effet , tous les réseaux communautaires ont bien remarqué les énormes dividendes politiques , médiatiques ,culturelles  qu’en ont tirés les réseaux communautaires juifs. Certes , il existe des juifs qui constatent que constituer une aristocratie de la souffrance a aussi des désavantages notamment parce que cela suscite une certaine exaspération , cependant cela ne change rien au fait que cette victimisation communautaire constitue un véritable modèle de réussite.

      Aujourdurd’hui , il y’a clairement un nouveau modèle communautaire victimaire blanc qui s’en est inspiré , pour contrer d’une part le communautarisme victimaire noir , musulman et dans une moindre mesure juif , et d’autre part pour faire du blanc le nouveau damné de la terre cible de racisme judiciaire , de  ratonnades et de génocides permanents. Il n’est pas si minoritaire que tu sembles le penser , les temps changent et la polémique médiatique du rap « Pendez les blancs » en est l’illustration. On est plus du tout à une époque ou le racisme antiblanc était un objet de dérision médiatique , ceux qui sont moqués aujourd’hui sont au contraire ces gauchistes qui affirment qu’il n’existe pas ( à raison à mon humble avis). Cet antiracisme antiblanc a ses relais politiques au sein des partis dit de droite , a des relais idéologiques dans les médias , notamment par la médiation de ces journalistes , éditorialistes , chroniqueurs droitards qui sont de plus en plus nombreux. Je ne parle même pas des réseaux sociaux.

      Je ne dis pas que c’est bien ou que c’est mal , à chacun de s’en faire une opinion ,  je constate simplement le phénomène.



  • CoolDude 21 septembre 2018 14:17
    Tout ceux qui soutiennent Zemour sont plus que des insultes à la France, c’est des insultes à l’univers. Je plains leurs éducations que leurs donnaient leurs parents... Et je plains leurs parents qui ne doivent pas etre beaucoup mieux qu’eux !

    #LibertéDExpresSION !

    • CoolDude 21 septembre 2018 14:36

      @CoolDude

      Et vous remarquerez dans ces propos qu’il n’y a aucun racisme primaire là dedans...


    • Belenos Belenos 21 septembre 2018 14:41

      @CoolDude
      Tout ceux qui soutiennent Zemmour sont une insulte à la Connerie (Anagramme presque parfait de Corinne). Il est logique que la Connerie se sente insultée par l’Intelligence. C’est son destin. 


    • CoolDude 21 septembre 2018 14:56

      @Belenos

      Anagramme presque parfait de Corinne...

      Vous l’avez remarqué vous aussi.


  • Heimskringla Heimskringla 21 septembre 2018 14:23

    Cela va finir comme en URSS cette histoire de censure. Cela en devient étouffant. 

    https://www.youtube.com/watch?v=PW-1MgShYJM


     

  • DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 21 septembre 2018 15:43

    Adolphe Zemmour,
    voilà le beau prénom que Maman Zemmour aurait dû donner à son rejetons !


    • Toutatis 21 septembre 2018 18:31

      @DJL 93VIDEO
      je me demandais où elles étaient passées les heures les plus sombres


    • Belenos Belenos 21 septembre 2018 20:50

      @DJL 93VIDEO

      Ah, vous dites sans doute ça à cause d’Adolphe Pinard : médecin français qui s’occupait aussi beaucoup des bébés et contribua au développement de la puériculture et de la législation familiale (1844-1934). https://fr.wikipedia.org/wiki/Adolphe_Pinard


  • Pierre Régnier 21 septembre 2018 16:31

    On ne doit plus laisser passer à la télévision que les ignorants volontaires, les tricheurs et les lâches actuellement aux pouvoirs - politiques et médiatiques - qui conduisent le pays à sa perte.

    Ce qui serait grave c’est qu’on ne soit pas tous unis dans le naufrage pour chanter joyeusement :

    Vive la démocratie, le pluralisme et la liberté d’expression !


  • Heimskringla Heimskringla 21 septembre 2018 18:33

    Candace Owens c’est quand même autre chose... 


  • Hijack ... Hijack ... 21 septembre 2018 19:30
    Elle demande à Zemmouri de s’excuser ! Il ne le fera pas ... et s’il le faisait, s’auto-détruirait face à son du public laïcard, voire robinien ...
    .
    Comme l’universitaire ... il ne faut pas interdire Zemmour ! Mais j’ajoute, autoriser certaines personnes à lui donner la bonne réplique ... qu’il fuit à chaque fois. 
    .
    Je trouve que P. Praud (CNews), manque de franchise ... essaie de jouer sur tous les tableaux.
    .
    Bref, comme le dit la black dont j’oublie le nom, si une blonde bretonne se serait prénommée Hapsatou ... le Zemmour, n’aurait pas osé ...
    .
    Bien que n’aimant pas du tout la Dati ... le fait que le prénom "Zohra" donnée à sa fille, était en souvenir du prénom de sa mère ou grand mère ... que Zemmour le conteste et le méprise, est effectivement insultant. Si la France c’est Zemmour ... elle serait mal barrée ...
    .


  • Belenos Belenos 21 septembre 2018 22:42

    • Zatara Zatara 21 septembre 2018 23:38

      @Belenos
      Zemmour excellent ici (malgré un début d’émission un peu roboratif), merci pour le lien


    • CoolDude 21 septembre 2018 23:51

      @Zatara

      malgré un début d’émission un peu roboratif...

      Roboratif = Fortifiant

       ???

      Mais effectivement en début d’émission le Zemmour à la larme à l’œil ! Bouhhh, c’est elle qui m’a attaqué en premier. Et moi aussi, j’ai des problèmes mais je ne me victimise pas. Ma grand mère !

      Et l’autre Gilles-William Goldnadel : C’est pas ça l’histoire de France ! La France, ces catholiques sont les pires Antisémite, etc..

      A eux deux, ils font la pair.

      Sinon, je comprends maintenant pourquoi Benelos aime tant Zemmour... Direction le moyen age et au delà !

      Vive l’empire Gaulois et sa Lumière éternelle.


    • Zatara Zatara 21 septembre 2018 23:56

      @Belenos
      d’ailleurs... la seule question véritablement intéressante dans cette hystérie médiatique politiquement correct (ce terme m’exècre de par son propre côté politiquement correct....j’attends toujours que quelqu’un trouve un nom pour cette version larvé de fascisme intellectuel qui ne dit pas son nom) est accouché par Goldnadel, à savoir, qu’il s’agit bien du débat entre l’assimilation et l’intégration...

      Il en met du temps, ce droit d’inventaire de l’assimilation fr...surement que la caste politique est trop occupé à traire les gros Cheikh en échange d’un droit de domestication Hallal (avec dérogation ripoublicaine bien entendu)...


    • Hijack ... Hijack ... 21 septembre 2018 23:58

      @Belenos

      Lol ! Merci ... Tu as écouté le ton que Zemmour emploie pour dire : "vous savez comment elle a appelé sa fille ... moi ze le saissss ... elle s’appelle Abbie ... " .

      Abbie ... je n’en connais pas l’origine ... mais ça ne ressemble pas à de l’africain. Et, en l’entendant, on pourrait penser à Abby ... qui est d’origine juive.


    • Zatara Zatara 22 septembre 2018 00:02

      @CoolDude

      Roboratif = Fortifiant

      ah bah ça alors....

      c’est exactement l’inverse que je pensais vouloir dire... autant pour moi...


    • Zatara Zatara 22 septembre 2018 00:08

      @Belenos
      c’est "anémique" ou "fatiguant" que je voulais dire...

      Le chauve (on peut être ethnologue et foutrement con, ce qui n’empêche pas de se répandre en sénilité gauchiste en tant qu’expert sur un plateau tv) m’a épuisé


    • Zatara Zatara 22 septembre 2018 00:10

      @CoolDude

      Sinon, je comprends maintenant pourquoi Benelos aime tant Zemmour... Direction le moyen age et au delà !

      Vive l’empire Gaulois et sa Lumière éternelle.

      z’avez rien de plus cortiqué dans cette vaine tentative de persiflage ?


    • Belenos Belenos 22 septembre 2018 00:12

      @Zatara
      " ... à savoir, qu’il s’agit bien du débat entre l’assimilation et l’intégration."

      Je me suis fait la même réflexion. C’est le seul vrai débat qu’à ouvert Zemmour, Tout le reste, c’est de la diversion émotionnelle et de l’hystérie antiraciste hors-sujet, même quand c’est porté par des "hommes"  smiley de 60 ans et plus. Et ces professionnels de l’information  smiley l’évoquent seulement 10 secondes avant la fin de l’émission (sans vraiment l’aborder, bien entendu). 


    • CoolDude 22 septembre 2018 00:13

      @Zatara

      autant pour moi...

      Tss tss tss...

       smiley

      Au temps pour moi !

      http://bescherelletamere.fr/autant-pour-moi-ou-au-temps-pour-moi/

      Vous n’êtes pas en grande forme ce soir.


    • Belenos Belenos 22 septembre 2018 00:16

      @CoolDude
      "Vive l’empire Gaulois et sa Lumière éternelle."

      Vous avez tout compris, par Toutatis et par moi-même !! Je suis la réincarnation de Vercingétorix. 


    • Belenos Belenos 22 septembre 2018 00:20

      @Zatara
      Mince, je croyais que vous parliez de la seconde vidéo (avec l’animateur barbu blanc) concernant le débat sur l’assimilation. 


    • Belenos Belenos 22 septembre 2018 00:26

      @Zatara
      "Le chauve (on peut être ethnologue et foutrement con, ce qui n’empêche pas de se répandre en sénilité gauchiste en tant qu’expert sur un plateau tv) m’a épuisé"

      Oui, on croirait que ce mec s’est fait greffer un cerveau de limace. Il ne comprend nada au sujet et aux enjeux. 


    • Zatara Zatara 22 septembre 2018 00:46

      @Belenos

      tout à la fin ... caramba, encore raté...

      https://www.youtube.com/watch?v=ecQUMywTsnQ&feature=youtu.be&t=990


    • Zatara Zatara 22 septembre 2018 01:01

      @Belenos
      Maurice Szafran.... pffffff... le mec est littéralement possédé... devrait faire du théatre


    • nobody_knows 25 septembre 2018 17:31

      @Zatara

      il s’agit bien du débat entre l’assimilation et l’intégration

      Si on avait appliqué la règle Zemmour depuis "le début de l’histoire de France selon Zemmour" (date non arrêtée, à définir...), on serait des cancres en cuisine, en littérature, en médecine, et j’en passe.

      Au moins sur le plan culinaire et culturel, si on avait passé toutes les influences extérieures (importées par les immigrés) à la blanchisseuse, on n’aurait pas autant de variété dans notre culture.


    • Zatara Zatara 25 septembre 2018 18:13

      @nobody_knows
      voilà typiquement un mensonge qui pisse littéralement sur le trésor culturel français qui n’a besoin eu de personne pour exister, au point que la France était LE pays de la culture et de la bouffe, pris comme modèle dans la totalité des pays européens... Le français était d’ailleurs la langue la plus parlé dans toutes les cours d’Europe...

      Si vous voulez mentir, ayez la courtoisie d’avoir un minimum de bagage culturel vous même au lieu de m’emmerder avec vos sabots idéologique d’inculte enfermer dans un savoir tellement étriqué qu’il lui est impossible de se rendre compte de sa bêtise crasse


    • nobody_knows 26 septembre 2018 10:38

      @Zatara

      Ok, ok, vous énervez pas, la cuisine française est sortie de la cuisse de Jupiter...
      Ça vous va, comme ça ?
      Le riz pousse en France, les pâtes et les nouilles sont françaises, le croissant est français et la choucroute ne se mange que du côté français de la frontière.
      Le couscous, la paëlla, aucun plat étranger n’a jamais influencé la cuisine française...
      Vous devriez redescendre de la montagne un peu, ça manque d’air là-haut.
      Je dois décidément trop fréquenter les français, car je trouve de plus en plus que les anglais ont raison : nous sommes des cons arrogants et prétentieux qui intellectualisent tout. Mais pas que, j’en conviens !

      Si vous voulez mentir, ayez la courtoisie d’avoir un minimum de bagage culturel vous même au lieu de m’emmerder avec vos sabots idéologique d’inculte enfermer dans un savoir tellement étriqué qu’il lui est impossible de se rendre compte de sa bêtise crasse

      "C’est l’histoire d’un analphabète qui dit à un inculte..."


    • Zatara Zatara 26 septembre 2018 11:13

      @nobody_knows

      Ok, ok, vous énervez pas, la cuisine française est sortie de la cuisse de Jupiter...
      Ça vous va, comme ça ?
       
      qu’est ce que vous cherchez à dire ? incompréhensible... faites des phrases et soyez direct, je n’ai ni le temps ni la patience pour décoder.

      Le riz pousse en France, les pâtes et les nouilles sont françaises, le croissant est français et la choucroute ne se mange que du côté français de la frontière.
      Le couscous, la paëlla, aucun plat étranger n’a jamais influencé la cuisine française...

      P.tain mais tapez vous l’historique de chacun de ces produits si ça vous chante. Il est évident que les frontières n’arrêtent pas les spécialités régionales, bravo, grande découverte...

      Maintenant, puisqu’il faut en passé par des truismes, l’origine du couscous et de la paella ne sont pas françaises. Mais en quoi ils ont influencé la cuisine française ?? Parce qu’il suffit d’en manger en France pour que l’on puisse dire que ça a influencé la cuisine française ?? C’est aussi débile que de dire que le boeuf bourguignon, le foie gras et la tartiflette ont influencé la cuisine et les spécialités marocaine, tunisienne, espagnole et anglaise. Vous êtes vraiment atteint....

      Je dois décidément trop fréquenter les français, car je trouve de plus en plus que les anglais ont raison : nous sommes des cons arrogants et prétentieux qui intellectualisent tout. Mais pas que, j’en conviens !

      D’un côté "je dois trop fréquenter les français" sous entendu, vous n’en êtes pas un... De l’autre "nous sommes des cons arrogants et prétentieux qui intellectualisent tout"...
      Je serais curieux de connaitre votre nationalité, histoire de comprendre à qui fait référence ce "nous"...
      ça sent le DJL93 smiley....

      "C’est l’histoire d’un analphabète qui dit à un inculte..."
      qui dit qu’il préfère partir plutôt que d’entendre ça plutôt que d’être sourd...



    • Joe Chip Joe Chip 26 septembre 2018 11:31

      voilà typiquement un mensonge qui pisse littéralement sur le trésor culturel français qui n’a besoin eu de personne pour exister, au point que la France était LE pays de la culture et de la bouffe, pris comme modèle dans la totalité des pays européens... Le français était d’ailleurs la langue la plus parlé dans toutes les cours d’Europe... 

      En formulant les choses de manière aussi caricaturale, tu donnes raison à ceux qui estiment que les Français se complaisent dans une nostalgie étriquée pour mieux fuir les difficultés des temps présents. D’ailleurs est-ce une gloire de se définir comme "LE pays de la culture et de la bouffe", je n’en suis pas sûr et j’y vois au contraire une conception rétrograde du pays correspondant à la nostalgie d’Ancien Régime d’un Talleyrand et à la carte d’Europe du congrès de Vienne, où la France n’est plus grand chose sur le plan politique, militaire et démographique. Bref une vision idéalisée du passé pour fuir les difficultés des temps présents. 

      Pays de la bouffe, oui, pour une minorité d’aristocrates qui pouvaient se goberger sur le dos du peuple. Après la révolution, les cuisiniers des familles nobles se sont retrouvés oisifs et ont fondé les premiers restaurants pour servir à la nouvelle bourgeoisie cette cuisine aristocratique, riche et raffinée qui est devenue peu à peu la "haute cuisine". 

      Quant à la culture, il faut quand même rappeler que ce prestige est beaucoup lié à la base à l’assimilation du "trésor culturel italien". Le caractère spécifique de la culture française ne se situe pas tant dans son originalité ou son caractère "exceptionnel" que dans la volonté de faire de cette culture une arme politique et un outil de puissance et de rayonnement à l’extérieur. Pour le dire avec des mots modernes, la France a inventé le "soft power". Quand on commence à envisager cette culture en tant que telle, "en soi" pour reprendre du vocabulaire sartrien, elle redevient une culture comme une autre. 

      Donc chérir pour de pures raisons narcissiques et passéistes ce "trésor culturel" comme si on était assis sur un tas d’or inaltérable, sans s’interroger sur sa pertinence actuelle et les conditions de son renouvellement, c’est une vision quand même très limitée de la culture française. 

      Quant à la langue, soit, mais il me semble plus urgent à l’heure actuelle de penser à l’avenir du français plutôt qu’à se rappeler sa gloire passée.... De plus si le fait d’être ou d’avoir été la langue "la plus parlée" est une qualité en soi, il n’y a rien à reprocher à l’anglais qui s’est simplement substitué au français comme lingua franca. 


    • nobody_knows 26 septembre 2018 11:48

      @Zatara

      D’un côté "je dois trop fréquenter les français" sous entendu, vous n’en êtes pas un...

      Damned ! L’inspecteur Gadget m’a démasqué (en fait, on le sait tous, c’est sa nièce et son chien qui font tout...) !
      Je dois probablement lire trop de forums de gaulois sur agoravox, c’est ça qui doit me taper sur les nerfs... Voir mes concitoyens se branler sur le fait d’être français m’irritait déjà avant, maintenant on est à la limite du supportable.
      Vous avez jamais eu cette impression, quand on vous révèle une chose anodine sur une personne, vous ne voyez plus que ça après ? Je pense que ça doit être un truc dans ce genre.

      De l’autre "nous sommes des cons arrogants et prétentieux qui intellectualisent tout"... Je serais curieux de connaitre votre nationalité, histoire de comprendre à qui fait référence ce "nous"...

      Vous seriez "curieux" de connaître ma nationalité ?
      C’est pour une enquête de satisfaction ?
      Et bien, attachez-vous bien !
      Ma nationalité est...................... Roulements de tambour......... Française !
      Merde alors, encore un bobo gaucho islamo dans la haine de soi...
      Allez, j’ai un peu de chorizo dans les gênes (ça vous plaît ce genre d’expression, pô vrai ?) si ça peut vous consoler, de mon grand-père.
      Mais à part ça, promis, je suis pur porc-cassoulet-saucisse-boeuf bourguignon, abatage non kasher, non halal.

      En tout cas, ce qui est bien, c’est qu’on peut parler de manière sereine avec des gens comme vous... Y a pas de tabou et on sent une réelle convivialité dans le dialogue... Une envie d’aller vers l’autre en somme !
       smiley

    • Zatara Zatara 26 septembre 2018 12:32

      @nobody_knows
      rien chez vous ne m’a incité à dialoguer, j’ai du faire un effort (sous le coup de l’énervement) vu le niveau de réflexion de départ... et comme le reste de votre logorrhée pseudo ironique n’apporte strictement rien (puisque vous ne donnez pas suite à la discussion de fond), je vous laisse patauger en solo


    • Zatara Zatara 26 septembre 2018 13:17

      @Joe Chip
      En formulant les choses de manière aussi caricaturale, tu donnes raison à ceux qui estiment que les Français se complaisent dans une nostalgie étriquée pour mieux fuir les difficultés des temps présents.

      je ne donne raison qu’à ceux qui cherche un prétexte... j’ai déjà expliquer en quoi sa phrase est stupide si on la retourne. La discussion s’arrête là sur le fond ... sauf pour l’anti-france idéologique qui s’en délecte.

      D’ailleurs est-ce une gloire de se définir comme "LE pays de la culture et de la bouffe", je n’en suis pas sûr et j’y vois au contraire une conception rétrograde du pays correspondant à la nostalgie d’Ancien Régime d’un Talleyrand et à la carte d’Europe du congrès de Vienne, où la France n’est plus grand chose sur le plan politique, militaire et démographique. Bref une vision idéalisée du passé pour fuir les difficultés des temps présents.

      Ou as tu lu que je définissais la France seulement à travers cela ? Et c’est moi qui caricature ?? La discussion portait sur la culture et la bouffe, en tant qu’ils existeraient seulement par l’apport à la culture et la bouffe d’origine étrangère, rien d’autre.

      Pays de la bouffe, oui, pour une minorité d’aristocrates qui pouvaient se goberger sur le dos du peuple. Après la révolution, les cuisiniers des familles nobles se sont retrouvés oisifs et ont fondé les premiers restaurants pour servir à la nouvelle bourgeoisie cette cuisine aristocratique, riche et raffinée qui est devenue peu à peu la "haute cuisine".

      Que voilà un beau cliché encore ! la bouffe paysanne typique est à l’origine des meilleurs plats français, jusqu’à les retrouver sous une forme évoluer dans les restaurants gastronomique... faut il vraiment que je te sorte une liste de plats franco français dont les origines sont modestes, voir très modestes ??

      Quant à la culture, il faut quand même rappeler que ce prestige est beaucoup lié à la base à l’assimilation du "trésor culturel italien". Le caractère spécifique de la culture française ne se situe pas tant dans son originalité ou son caractère "exceptionnel" que dans la volonté de faire de cette culture une arme politique et un outil de puissance et de rayonnement à l’extérieur.

      Voilà, donc non content de prendre historiquement les gens des autres pays qui aiment des aspects de la culture fr, d’après toi, l’architecture, les arts et la littérature française, trouvent tous leurs origines dans la seule renaissance italienne... merci Joe, je viens de rattraper 5 siècle de culture française en 1 seule explication "conspi"... Pour info, même avec la meilleur propagande, quand tu produits de la merde, ne t’attends pas à rester dans les annales....

      Pour le dire avec des mots modernes, la France a inventé le "soft power". Quand on commence à envisager cette culture en tant que telle, "en soi" pour reprendre du vocabulaire sartrien, elle redevient une culture comme une autre.

      Là,je comprends... le délire paranoïaque antifa se découvre dans toute sa splendeur : que toute forme de reconnaissance envers la spécificité de la culture française, est prise comme une affreuse proposition politique de nationalisme fasciste... elle ne peut exister, et s’être créer originalement, elle n’est que le fruit d’un assemblage d’éléments de cultures étrangères, exclusivement, bien entendu. Toute forme soulignant un génie inhérent à la culture et à la langue française doit être vu comme du pur fascisme, impliquant de fait une forme de supériorité sur toutes les autres cultures (c’est sûr que les français ont toujours eu ce complexe de supériorité, d’ailleurs la France, c’est l’origine du nazisme)... j’ai pas le temps pour ce binairisme débile, tu m’excuseras. Je ne parle absolument pas de supériorité, je ne parle que de spécificité. Et sous des couverts d’antifascisme, on "négationne" toute la spécificité de la culture proprement française. Et on fini par sortir des conneries du calibre du Jupitérien sous une autre forme.

      Donc chérir pour de pures raisons narcissiques et passéistes ce "trésor culturel" comme si on était assis sur un tas d’or inaltérable, sans s’interroger sur sa pertinence actuelle et les conditions de son renouvellement, c’est une vision quand même très limitée de la culture française.

      mille excuses, je dois avoir des gènes nazi qui m’empêche de me comporter en bon citoyen ultra individualiste décérébré du monde... Pour me faire pardonner, je ne cracherais que sur mon pays, sa sous culture de voleurs, de copieurs, d’exploiteurs, de violeurs, de blancs, de mâle, d’hétéro smiley

      Je ne chérie rien, il ne s’agit pas de fanatisme ou d’une naïveté franco centré comme tu voudrais tant le voir...

      Du reste je n’ai jamais dit non plus que la culture française n’absorbait pas des éléments de cultures étrangères. C’est incroyable d’en arriver à lire ce genre de raccourcis de la part d’une personne qui me dit que je caricature...

      Quant à la langue, soit, mais il me semble plus urgent à l’heure actuelle de penser à l’avenir du français plutôt qu’à se rappeler sa gloire passée.... De plus si le fait d’être ou d’avoir été la langue "la plus parlée" est une qualité en soi, il n’y a rien à reprocher à l’anglais qui s’est simplement substitué au français comme lingua franca.

      On parle de culture et de bouffe, je donne un exemple historique pour permettre d’évaluer la portée de la culture franaçaise, et sa spécificité (et jamais dans un cadre politique suggérant une supériorité quelconque qui plus est, bien que je pourrais aussi en parler) et tu me chie un pavé en tant que je serais passéiste ? bon... c’est dommage, j’ai beaucoup aimé dernièrement tes posts de par la nuance intellectuelle qu’ils apportaient, mais je vois que cet aspect là te met en transe. antifa, avec tous les raccourcis débiles mainstream habituels... qu’il en soit ainsi. Et que l’on rajoute zemmouriste à mon pseudo sur le champ smiley


    • nobody_knows 26 septembre 2018 14:07

      @Zatara

      rien chez vous ne m’a incité à dialoguer, j’ai du faire un effort (sous le coup de l’énervement) vu le niveau de réflexion de départ

      Pourtant avec tout ce que j’ai fait pour coopérer, j’ai répondu sincèrement à votre contrôle d’identité (qui n’apportaient pas grand chose non plus, soyons honnêtes) dans votre précédente charge. Et je crois plutôt que rien chez vous ne vous incite au dialogue. Vous avez simplement la science infuse, et les autres sont des cons, vous représentez donc fort bien notre pays. Merci !

      Désolé si mon niveau intellectuel ne convient pas, je devrais peut-être me livrer aux autorités pour une déchéance de la citoyenneté...

      Cela dit, on peut être fort cultivé mais cet indicateur peut être faussé, ça n’a jamais empêché d’être un gros con, regardez Zemmour, Moix, Onfray, Val, ...


    • nobody_knows 26 septembre 2018 14:16

      @Zatara

      elle ne peut exister, et s’être créer originalement, elle n’est que le fruit d’un assemblage d’éléments de cultures étrangères, exclusivement, bien entendu

      Mais exactement comme toutes les autres cultures du monde bordel ! Elles sont nourries par l’influence d’un empire, d’une époque faste exportée, des populations qui la composent, ... au fil des siècles.

      Vous êtes les premiers avec votre clique de gros bras à reconnaître l’influence judéo-chrétienne ("gréco-romaine christianisée d’origine latine ou grecque" comme j’ai pu lire sur Agoravox... sic) sur notre culture mais d’après vous, elle serait apparue d’un coup comme ça, estampillée "Made in France" à la Montebourg ? Il va falloir faire qqchose au sujet de ce paradoxe.


    • nobody_knows 26 septembre 2018 14:23

      @Zatara

      Je ne chérie rien, il ne s’agit pas de fanatisme

      Pourtant, on dirait qu’il faut pas trop vous lancer sur le sujet.


    • Zatara Zatara 26 septembre 2018 16:33

      @nobody_knows
      Pourtant avec tout ce que j’ai fait pour coopérer...

      Marrant de le voir ainsi... il ne s’agit pas tant de coopération (cf petit Larousse) que d’idéologie sous jacente derrière l’expression d’une position consistant à dénier la spécificité historique et culturel d’un pays. En conséquence de quoi, le sujet est beaucoup plus nuancé et compliqué et large qu’une simple pseudo rhétorique visant à expliquer que la spécificité française (et dans le cas qui nous intéresse ici, la culture et la sainte boustifaille) s’est faite grâce à l’apport des autres cultures. Par exemple, il n’y a pas eu besoin de l’Angleterre ou de l’Allemagne ou de la Tunisie ou de l’Espagne pour faire du vin français, ni pour faire la blanquette de veau. Cet exemple est dérivable à un tout un ensemble beaucoup plus vaste qui va de la politique à la religion, en passant par la culture et aux mœurs d’un pays. A contrario, et puisque (pour me répéter) il faut en passer par des truismes, il est évident que les cultures (géographiquement voisines) se confrontent, se mélangent et s’accordent, tout comme elles se polarisent sur certains aspects. La question est d’ailleurs primordiales pour comprendre de quoi il retourne : qu’est ce qui fait que 2 cultures voisines ont des oppositions d’ordre culturel ??

      j’ai répondu sincèrement à votre contrôle d’identité (qui n’apportaient pas grand chose non plus, soyons honnêtes)

      preuve que vous êtes à mille lieu de comprendre de quoi il retourne vraiment, tant sur ce qui fait nation, que l’histoire, que les cultures millénaires.... il est de coutume pour ce type de discours de ne l’appliquer qu’à la France et à aucun autre pays sans que les "perroquets" ne s’en émeuvent outre mesure, ce qui en dit long sur le degré de conditionnement mortifère que leurs "auteurs" (pour éviter de dire fanatiques bloqué) adorent afficher, comme la vertu des vertus. Vous sentez cette supériorité morale, à peine cachez dans le masochisme dont il se pare.

      Et je crois plutôt que rien chez vous ne vous incite au dialogue.

      Pourquoi pas, si ça vous rassure...

      Désolé si mon niveau intellectuel ne convient pas, je devrais peut-être me livrer aux autorités pour une déchéance de la citoyenneté...

      ne cachez pas votre rêve ainsi smiley

      Du reste, répéter une idéologie dont vous ne comprenez pas les tenants et aboutissants ne nécessite aucun "niveau" intellectuel.

      Cela dit, on peut être fort cultivé mais cet indicateur peut être faussé, ça n’a jamais empêché d’être un gros con, regardez Zemmour, Moix, Onfray, Val, ...

      La culture (d’une personne) n’a jamais été un indicateur d’intelligence. C’est souvent le problème de les confondre, en effet.... Mais, pour rentrer, pour la première fois dans ce fil, dans la comparaison de culture, il est évident que toute ne se valent pas. Et prétendre le contraire serait de l’ordre d’un dogme égalitaire hors sol...

      cultivez vous un peu, avec beaucoup d’intelligence ici : https://www.youtube.com/watch?v=jqIDQiL8OJw


    • Zatara Zatara 26 septembre 2018 16:47

      @nobody_knows
      Mais exactement comme toutes les autres cultures du monde bordel ! Elles sont nourries par l’influence d’un empire, d’une époque faste exportée, des populations qui la composent, ... au fil des siècles.

      En fait vous ne savez pas à quoi correspond sémantiquement le mot "culture"

      Vous êtes les premiers avec votre clique de gros bras à reconnaître l’influence judéo-chrétienne

      judéo chrétienne ne veut strictement rien dire... et je ne vous permet pas de parler de mon gang de bikers, ou de nos pantalons en cuir, en aucune manière que ce soit.

      mais d’après vous, elle serait apparue d’un coup comme ça, estampillée "Made in France" à la Montebourg ? Il va falloir faire qqchose au sujet de ce paradoxe.

      ... d’un coup d’un seul, grâce à la baguette magique de Mickey le magicien et de son "balai-porteur d’eau"

      Il va falloir faire qqchose au sujet de ce paradoxe.

      pointer toutes les personnes qui ont plus ou moins le même discours que je tiens ici, un coup de tampo facho sur la carte d’identité, et ratonnade à l’occaz pour refuser de se plier à des valeurs purement individualiste au sein d’un empire totalitaire, bref un comble...

      Pourtant, on dirait qu’il faut pas trop vous lancer sur le sujet.

      le sujet, c’est la bouffe et la culture fr... si c’est pour dire que la paella a révolutionné la bouffe française, alors, ce n’est pas le sujet qui m’énerve, c’est le niveau de ce genre de réflexion...



    • nobody_knows 26 septembre 2018 18:23

      @Zatara

      Marrant de le voir ainsi... il ne s’agit pas tant de coopération (cf petit Larousse) que d’idéologie sous jacente derrière l’expression d’une position consistant à dénier la spécificité historique et culturel d’un pays

      Moi j’ai l’impression que la spécificité historique et culturelle d’un pays, c’est propre à tout pays... Aucun pays n’est en double sur terre.

      Je ne cherche pas à le dénier, je trouve que c’est simplement pas une spécificité, ou que ça n’en est qu’une parmi celles de tous les autres pays.

      Considérer que la France, et uniquement la France, a une spécificité par rapport aux autres pays n’est finalement qu’un point de vue et c’est peut-être pour ça qu’on nous reproche d’avoir la grosse tête.


    • Zatara Zatara 26 septembre 2018 19:17

      @nobody_knows
      Considérer que la France, et uniquement la France, a une spécificité par rapport aux autres pays n’est finalement qu’un point de vue et c’est peut-être pour ça qu’on nous reproche d’avoir la grosse tête.

      Et c’est là ou vous plantez lamentablement...

      Lisez avec une très grande attention  : je n’ai jamais parler de comparaison avec d’autre culture que très tardivement dans ce fil, et en l’annonçant... c’est un débat en soit. la posture que j’exprime ici, n’est, en aucun cas, une position de supériorité, il ne s’agit en aucun cas de comparaison en arrière pensée... il ne s’agit que de la culture française, non pas comme instrument de domination (idéologie antifa, bonsoar) mais comme spécificité. Et qui comme dans n’importe quel pays se doit d’être respecter. Tout le discours que je tiens ici, est valable pour chaque pays ayant sa propre culture, même celle qui sont totalement antagoniste à des valeurs chrétienne et grecs... C’est parce que je respecte chaque culture par principe et non par idéologie, que je défendrais la mienne, au même niveau, ni plus, ni moins

      Prenez le temps d’écouter et de ré-écouter la vidéo (lien que je vous ai mis plus haut)


  • Belenos Belenos 21 septembre 2018 23:30
    L"hystérie continue avec un bavardeur professionnel qui part en vrille et traverse le mur du son de la "corinnerie" :

    https://www.youtube.com/watch?v=ecQUMywTsnQ



    • troletbuse 21 septembre 2018 23:45

      @Belenos
      Dans les soi-disants grandes gueules de RMC , tous les présentateurs et les 3/4 des participants ne sont que des péfés aux ordres.


    • CoolDude 22 septembre 2018 00:09

      @Belenos

      "Corinnerie"

      Perso, pour paraphraser quelqu’un : "j’ai hâte de voir le même débat entre Zemmour et Zinédie Zidane".


    • Belenos Belenos 22 septembre 2018 00:22

      @CoolDude
      Attention, les coups de tête sont interdits dans les débats !


    • Belenos Belenos 22 septembre 2018 00:55

      A propos de corinnerie, celui-ci en tient une sacrée couche !

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Maurice_Szafran


  • Belenos Belenos 22 septembre 2018 01:12

    • Belenos Belenos 22 septembre 2018 01:14

      En fait Zemmour a un karma particulier avec les femmes hystériques, c’est pas possible autrement. 

       smiley

       


    • Zatara Zatara 22 septembre 2018 09:14

      @Belenos
      la même émission, en entier :

      https://www.hooktube.com/watch?time_continue=5&v=k6SZ-B-1IIQ


    • Zatara Zatara 22 septembre 2018 09:41

      @Belenos
      en tous cas, hystérique ou pas, avocate ou autres, aucune n’élève le débat et se met au niveau... C’est d’ailleurs une excellente forme de promo pour Zemmour dans le fond....


    • Zatara Zatara 22 septembre 2018 09:45

      @Belenos
      ceci, pas de sexisme : chez ses contradicteurs, sans forcément tombé dans l’hystérie (encore que), sans même tomber dans du zemmourisme forcené, le niveau est aussi pitoyable.

      Pas besoin de Todt pour s’émerveiller devant le niveau de crétinisme de ces "experts" et autres "intellectuels"


  • Belenos Belenos 22 septembre 2018 05:09

    La Cour de cassation a annulé, ce mardi, la condamnation d’Eric Zemmour pour provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence, prononcée par la cour d’appel de Paris à la suite de ses propos controversés sur les musulmans tenus dans le journal italien Corriere della serra.


  • jeanpiètre jeanpiètre 22 septembre 2018 19:09

    pour vendre ses bouquins de merde , zemour est fin stratège , et joue sur l’émotion de ses fans, le plan de com est rodé depuis quelques pseudo pamphets déjà, là on touche à une technique utilisée même par macron pour obtenir l’élysée.


  • BA 23 septembre 2018 06:53

    Hapsatou Sy doit 350 000 euros au trésor public. 350 000 euros d’impôts impayés !


    Ce qu’omet de préciser Hapsatou Sy, c’est qu’elle est en proie à de graves difficultés financières. Comme l’a révélé Thierry Ardisson sur le plateau de Jean-Marc Morandini mardi matin, il lui a avancé 6 émissions après que la production de « Salut les terriens » a reçu des impôts une demande de saisie à la source sur les salaires de Hapsatou Sy. Mais cette somme gracieusement accordée ne saurait suffire à couvrir la somme que réclame le trésor public à la chroniqueuse de C8 pour ses impayés : 350 000 euros. Aujourd’hui, drapée dans sa posture de victime, Hapsatou Sy semble prête à l’affrontement avec ses producteurs et sa chaîne. Chercherait-elle à monnayer son silence, pour se remettre à flot ? De la victimisation au chantage, il n’y a qu’un pas.


    https://www.valeursactuelles.com/societe/info-va-victimisation-lucratif-comment-hapsatou-sy-premedite-son-clash-avec-eric-zemmour-99167



  • Djam Djam 23 septembre 2018 13:54
    Ahhhhh quel régal que ces journalistes de salon, confortablement installés sur des plateau à la déco artificielle symbole de la vacuité de cette profession d’animateur pour demeurés qui s’emmerdent.

    Le plus jobard étant en l’occurrence l’Apathie, qui en perd son apathie, qui n’a jamais eu d’empathie que pour les victimes de tout poil.

    Quelle régale que ce spectacle comique, brochette de greluches qui s’hystérisent comme des oies blanches et menacent à tour d’émission de faire des procès.

    Symptôme d’un pays gravement malade dont la température monte anarchiquement sous forme de caquetage de basse-cours, vraiment très basses.

    Zemmour pousse le bouchon, assume ses positions, on peut ne pas partager toutes ses analyses et ses conclusions (c’est mon cas) mais la culture très large dont il fait preuve face à ces charlots permet d’emblée de ne même pas écouter leur indignation de fillette.

    On commence à mieux comprendre pourquoi de plus en plus de ces journalistes de papier finit par monter sur scène pour faire les petits acteurs de MJC !

Réagir