mercredi 6 septembre - par pegase

Poutine sur les Etats-Unis : « Dur de dialoguer avec un pays qui confond l’Autriche et l’Australie »

Lors d'une conférence de presse à l'issue du sommet des BRICS en Chine, Vladimir Poutine s’est exprimé sur les tensions diplomatiques entre Moscou et Washington.



39 réactions


  • microf 6 septembre 13:55

    Cela, c´est du Poutine, le Mozart de la politique, il est á la politique ce qu´était Mozart á la musique, á savoir, un virtuose, un seul mot President Poutine, continuez sur cette voie.


  • Olivier Perriet 6 septembre 14:35

    Euh, une question à propos de Saint-Vladimir marchant sur les eaux :

    à part critiquer les USA, il propose quoi de crédible ?


    • pegase pegase 6 septembre 14:53

      @Olivier Perriet
      Il n’a rien à vous proposer, et vous n’avez rien à attendre de lui, vous n’êtes pas russe à ce que je sache ? 

      Par ailleurs je ne le défend même pas, je ne fais que relayer cette information !

      Poutine ne fait que répondre aux provocations des USA, notamment les dernières perquisitions dans des locaux appartenant à la Russie, pourtant sous couvert diplomatique ...

      http://www.liberation.fr/planete/2017/09/02/tensions-americano-russes-apres-la-fermeture-de-locaux-diplomatiques-russes-aux-etats-unis_1593764

      Perquisitions

      « Nous avons convoqué le conseiller-ambassadeur de l’ambassade américaine à Moscou, Anthony Godfrey. Il lui a été remis une lettre de protestation en lien avec la volonté des autorités américaines de mener des perquisitions à la mission commerciale russe à Washington », a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué. « Nous perdons à partir d’aujourd’hui l’accès (à la mission commerciale de Washington), alors même que ce bâtiment est une propriété de l’Etat russe et bénéficie de l’immunité diplomatique », a poursuivi le ministère.

      La diplomatie russe avait déjà accusé vendredi les Etats-Unis de menacer la sécurité de ses ressortissants en voulant perquisitionner son consulat de San Francisco et les appartements des employés qui vivent dans le bâtiment. « Les services spéciaux américains ont l’intention de mener le 2 septembre une perquisition dans le consulat de San Francisco, y compris les appartements des employés qui vivent dans le bâtiment et bénéficient d’une immunité », avait déclaré dans un communiqué la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.


    • Olivier Perriet 6 septembre 16:29

      @pegase

      Ben ouais, maiz enfin.. pour quelqu’un qui veut un monde multipolaire et qui ne veut pas de l’hyper puissance (et il a bien raison), on est en droit d’attendre des propositions qui vont au delà de "USA pas bien".

      N’y voyez rien de personnel.


    • pegase pegase 6 septembre 16:50

      @Olivier Perriet


      Il propose son hyper puissance à lui, concrétisée par les BRIC ... et nous, nous sommes coincés entre les deux hyper puissances, déjà pris en otage par le passé, et aujourd’hui dans l’état d’une nation qui a été phagocytée depuis Maastricht (cad dans un état assez pitoyable)...

      C’est ce que voulait Roosevelt ...donc voilà smiley 


    • wendigo wendigo 6 septembre 18:18

      @Olivier Perriet

      Ben ouais, maiz enfin.. pour quelqu’un qui veut un monde multipolaire et qui ne veut pas de l’hyper puissance (et il a bien raison), on est en droit d’attendre des propositions qui vont au delà de "USA pas bien".

      N’y voyez rien de personnel.
      ***
       Ben heuuu la réponse que je pourrais vous faire aurait bien un certain caractère personnel ; mais avant de vous la faire (et de passer encore une fois pour un goujat) je préfère vous encourager à vous instruire sur le sujet et de ne pas faire l’américain moyen en exhibant une culture équivalente à celle du navet. (soit, bien inférieur à la surface du sol ; ni voyez rien de personnel ... encore)
      Quand vlad se réuni avec ses copains de jeu du coté du Kazakstan ce n’est pas pour décider qui ils vont aller piller les ressources ou a qui ils vont aller faire la guerre pour le confort des marchands d’armes du congrès. Idem quand il voit ses copains du BRICS, ce n’est pas pour échanger des recettes de cuisines ou des petits enfants ...
      Donc si déjà vous commenciez par savoir de quoi ils parlent, vous pourriez apprendre ce qu’ils proposent, mais à mon avis ça ne doit pas être si inintéressant vu comme le lieland les emmerde ! Lieland qui ne doit pas bien comprendre ce qui lui arrive vu la mesquinerie dans laquelle il s’enfonce mois après mois après mois.
      L’abandon du dollar en faveur DES monnaies nationales, la création de l’eurasian belt, de la nouvelle route de la soie et bien d’autres choses bien plus d’avant garde que de mettre le monde à genoux et en coupe rêglé, avec du papier à fesse en guise d’argent et une soumission totale à quelques familles dégénérées et autre marchands d’armes et ou de poison alimentaire ou médicamenteux (si cela n’est pas qu’une légende urbaine comme j’ose à le croire)


    • Olivier Perriet 7 septembre 09:10

      @wendigo

      Ses plaidoyers pour la souveraineté nationale, et la charte des nations unies de 1945, c’est bien mais c’est plus très crédible, de la part d’un pays qui sponsorise tous les irrédentismes régionaux à sa périphérie (certes, ce n’est pas de sa faute, elle a été très mouvante au cours des siècles) pourvu qu’ils lui soient favorables.

      On ne sort pas des égoïsmes nationaux ici aussi.

      Je n’ai pas d’inconvénient à le laisser en tête à tête avec "ses camardes de jeu" : la Chine, 10 fois plus puissante que la Russie, l’Iran et les "révolutionnaires chiites", grâce à qui Daesh existe.


    • roman_garev 7 septembre 11:38

      @pegase
      Savez-vous qu’il s’agit déjà, presque formellement, d’un "BRICS+" ?

      Hormis les cinq pays membres, cinq autres pays étaient invités ces 4-5 septembre au sommet du BRICS (en "outreach") : l’Égypte, le Mexique, le Tadjikistan, le Thaïland et la Guinée.


    • pegase pegase 7 septembre 13:49

      @Olivier Perriet

      l’Iran et les "révolutionnaires chiites", grâce à qui Daesh existe.


      hein ? Vous n’avez pas du tout comprendre là ? Daesh est une pure création des états unis, même Hillary Clinton le dit ...

      Déclaration du général Vincent Desportes au Sénat : 

      "Quel est le docteur Frankenstein qui a créé ce monstre ? Affirmons-le clairement, parce que cela a des conséquences : ce sont les États-Unis. Par intérêt politique à court terme, d’autres acteurs – dont certains s’affichent en amis de l’Occident – d’autres acteurs donc, par complaisance ou par volonté délibérée, ont contribué à cette construction et à son renforcement. Mais les premiers responsables sont les Etats-Unis".


    • yoananda yoananda 7 septembre 13:55

      @pegase
      Daesh est une conséquence de la destruction de l’Irak par les USA. Je ne crois pas qu’on puisse dire qu’il est une "création" (voulue) des USA non plus.

      Il s’est créé de lui même (anciens de l’armée de Saddam), il a été soutenu par les USA et les pétro-monarchies (contre la Syrie), et il est en partie auto-financé (était parce que la, il ne reste plus grand chose) par le marché noir du pétrole, les spoliations, et ... la traite des migrants.

      Oui les premiers responsables sont les EU.

      Mais c’est différent de "pure création des EU".


    • wendigo wendigo 7 septembre 18:05

      @yoananda
      Daesh est une conséquence de la destruction de l’Irak par les USA. Je ne crois pas qu’on puisse dire qu’il est une "création" (voulue) des USA non plus.

      ***

       C’est pourtant bien une création non seulement voulue mais faites de toutes pièces. Quelques questions à se poser ; qui finance daesh ? Qui arme daesh ? et qui bombarde l’armée syrienne gouvernementale quand daesh est encerclé et menacé ?
      Vous savez, ce n’est pas une première de la part des usa que de créer des monstres pour destabiliser les pays cibles, ils sont à l’origine d’al quaida, du réseau gladio, vous mettent les pires dictateurs dans des pays clé comme pinochet, ou sadam à la grande époque ; ce n’est pas ce qui va les empêcher de dormir et ce n’est pas la conscience qui les étouffe non plus.
      Suivez la piste du pognon et à qui profite le crime et vous en reviendrez toujours au même endroit. L’illustre pays qui vous place la corée du nord au centre du bush Australien !


    • yoananda yoananda 7 septembre 18:12

      @wendigo
      "qui finance daesh ?"

      J’ai déjà répondu à ça : USA+pétro-monarchies sunnites+aus-hfinancement.

      Qui arme ? les armes ça circule. Mais pour le coup, nos états (OTAN en gros) ont "facilité", voire armé directement de ce que j’en sais.

      Ca ne veut toujours pas dire que c’est une création volontaire pour cette fois ci, même si oui, on est tenté de croire que c’est une partie de la muslim belt.


    • yoananda yoananda 7 septembre 18:20

      @yoananda
      auto-financement*


    • wendigo wendigo 7 septembre 18:29

      @Olivier Perriet
      On ne sort pas des égoïsmes nationaux ici aussi.

      ***

      Si vous le dites, mais visiblement soit vous continuez d’écrire sans savoir, soit vous vous tentez à une carrière de propagandiste, pour laquelle il vous reste quelques progrès à faire. Mais je dois reconnaître que vous avez dit une vérité dans ce message, c’est de mettre le mot "égoïsme" au pluriel, car en effet le but des eurasiens est bien LE MULTICULTURALISME et les échanges "gagnants gagnants" (certainement ce qui doit vous déranger).
      Vous avez trois manières d’unifier une planète, celle des demeurés libéraux qui est par la dictature et l’ uniformisation, en clair tout le monde doit être aussi con que le patron.

      Soit par le multiculturalisme, où chaque identité nationale est respecté et où l’unification se fait par la complémentarité et l’encouragement aux génies humain.
      Soit, celle que je défend, l’eugénisme dur ; mais ce n’est pas le sujet et ça m’étonnerait que vous compreniez.
       Mais peut être que je me trompe, mais on pourrait croire que vous envisageriez une mondialisation bisounours, dans laquelle on fasses tomber les frontières, on oublie nos langues, nos monnaies, nos identités, dans un grand va, un élan collectif, fait de bisous et de calins ... désolé mais l’utopie c’est la porte en face.
      Désolé de vous le dire et de choquer vos yeux de mon verbiage politiquement incorrecte, mais la vie et le monde, c’est "le premier qui bande emmanche l’autre", alors si on a à choisir entre un qui encule tout le monde ou tout le monde s’encule mutuellement joyeusement, la deuxième solution est la plus équitable.
      Maintenant le mieux pour vous je pense est d’oublier votre parti pris et de vous instruire quant aux autres possibilités (eurasiatiques en l’occurence) qui sont proposées.
      Souvenez vous que ; qui n’entend qu’une cloche n’entend qu’un son, n’a jamais été signe d’intelligence, qui plus est quand la cloche écoutée est fêlée.
      Demandez vous si des gugus incapables de vous dire où se trouve la Suisse ou l’Ukraine sur une carte du monde, sont bien compétents pour parler mondialisation !


    • yoananda yoananda 7 septembre 18:36

      @Olivier Perriet
      "On ne sort pas des égoïsmes nationaux ici aussi."

      Pour l’instant, les nations, sauf en France, protègent encore un peu les peuples (contre les multi-nationales et contre les autres nations).

      Sortir des égoïsmes nationaux ne se décrète pas : c’est un processus de construction de la confiance, long et fastidieux. C’est surtout quelque chose qui doit être réciproque, sinon ...

      Et je pense qu’on est déjà sortit dans une certaine mesure des égoïsmes nationaux, c’est ça la mondialisation après tout.


    • roman_garev 7 septembre 20:22

      @Olivier Perriet
      "on est en droit d’attendre des propositions"

      Pendant que vous attendez des propositions (mais de quelle sorte, et surtout de quel droit ??), les militaires russes distribuent l’aide humanitaire aux habitants de Deir-Ezzor tout juste libéré (photo).

      La Russie ne fait pas des blabla pour votre plaisir, elle agit. Restez dans votre droit imaginaire...


  • maQiavel maQiavel 6 septembre 18:25

    « Evidemment, c’est absurde, c’est le moins qu’on puisse dire, de nous mettre sur la même liste que la Corée du nord et puis après nous demander de prendre des sanctions contre la Corée du nord. Ces gens qui confondent l’Australie et l’Autriche, qui après vont voir le président et lui dire « écoutez, demandez à la Russie à coopérer à ces sanctions ». »

     

     smiley smiley smiley


    • maQiavel maQiavel 6 septembre 18:30

      « Il est difficile de développer un dialogue avec ces gens qui ne savent pas distinguer entre l’Autriche et l’Australie. On ne peut rien faire avec ça actuellement, parce que cela semble refléter le niveau de culture politique d’une certaine partie de l’establishment américain. Le peuple américain est réellement un grand peuple et l’Amérique une grande nation si l’on considère qu’ils peuvent continuer à être ce qu’ils sont avec un tel nombre de dirigeants ayant une culture politique d’un aussi bas niveau »

       smiley smiley


    • wendigo wendigo 6 septembre 18:44

      @maQiavel

       Chaque année quand je vois le défilé de la victoire sur la place rouge, je me dis que des américains doivent être persuadés que Moscou s’est fait envahir par les russes. Je m’attend toujours à ce que le pentagone propose d’aller libérer cette ville et de renvoyer les russes chez eux .
      Vous verrez, un jour, ils me donneront raison, les cons ça ose tout, mais je crois que les ricains peuvent encore repousser les limites, les exploits c’est leur fond de commerce et les défis leur seule raison d’être.


    • pegase pegase 6 septembre 18:52

      @maQiavel

      A mon avis, Poutine a été échaudé par la perquisition dans leur immeuble (un consulat ou une ambassade, je ne sais pas), c’est la raison de sa diatribe envers l’establishment américain ... il faudrait vérifier la chronologie entre ces deux évènements ...

      Une chose de sûre, rien ne va plus entre les deux super puissances smiley


    • roman_garev 6 septembre 19:26

      @pegase
      Ce n’étais pas QUE la perquisition, c’était la fermeture du consulat russe à San-Francisco avec l’exigence de libérer les lieux en 48 heures, chiens, bébés et affaires compris... À noter que l’immeuble et le terrain au plein centre de la ville appartiennent à l’État russe depuis plus de 150 ans. Ils ont poussé leur insolence jusqu’à exiger de vendre ces biens immobiliers à l’État américain. Vous avez parlé de la propriété privée qui serait sacro-sainte dans cette citadelle de la démocratie occidentale ?

      Poutine a enfin cessé de faire des cérémonies avec cet État grièvement malade, dedans lequel il ne reste évidemment plus à qui adresser la parole.


    • pegase pegase 6 septembre 20:33

      @roman_garev

      Ah oui quand même ... alors là c’est grave ...

      Je n’avais que survolé l’info, merci pour ces précisions !


  • agent ananas agent ananas 6 septembre 23:00

    Les US ont sérieux un problème avec la géographie.
    Après les attaques du 11/9, prétendument menées par des saoudiens, les US attaquent l’Afghanistan...
    Que dire du candidat libertarien Gary Johnson qui répondait lors d’une interview pendant la campagne 2016 "What is Aleppo ?" (Alep)
    Et ça veut dominer le monde ? ...


  • Simple citoyenne Simple citoyenne 7 septembre 07:40

    Bonjour à tous ; c’est tellement vrai, certes, c’est très peu diplomate, mais après tout Poutine dit ce que beaucoup pensent et si Clinton était tout autant difficile pour les États-Unis, car personne ne voyait non plus son élection d’un bon œil, à écouter l’interview d’André Kaspi spécialiste des États-Unis qui donnait une interview sur France culture, avant les élections aux USA, une émission intitulée "le Phénomène Trump" eh bien Trump est une véritable catastrophe.


    • roman_garev 7 septembre 11:21

      @Simple citoyenne
      "c’est très peu diplomate"

      La diplomatie, c’est presque fini entre les USA et la Russie, après l’annexion des biens immobiliers russes à San-Francisco destinées justement à la diplomatie ! Et Poutine parle ici au monde entier, pas aux USA.

      Et d’ailleurs, une diplomatie suppose un dialogue. En USA il ne reste plus personne avec qui on puisse dialoguer. Chacun des soi-disant représentants (POTUS, Sécretaire d’État, ambassadeur...) contredit les autres, change d’avis d’un jour à l’autre et ne représente que ses propres opinions (dictées par quelqu’un d’inconnu derrière son dos). C’est triste et très dangereux...


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 7 septembre 11:30

      @roman_garev  ; oui c’est vrai.


    • maQiavel maQiavel 7 septembre 12:18

      C’est le bordel à Washington ...


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 7 septembre 12:57

      @maQiavel  ; je me demande très franchement comment ça va se terminer. J’ai mon idée, mais je peux me tromper après tout enfin j’espère pour nous.

      Autre :

      D’ailleurs, pardon d’être hors sujet, je dévie vers Merkel, Merkel qui n’a rien à voir avec cet article, mais voyez, j’étais sûre, il y a quelques mois, encore, que Merkel ne remporterait pas les élections 2017 le 24 septembre, en pensant que les citoyens allemands ce coup-ci se lasseraient de Merkel ; mais il faut bien se rendre à l’évidence, le peuple allemand aime son petit confort et il est hors de question qu’ils en changent. Donc, elle risque fort d’être réélue, quel désastre. Schulz qui finalement ne convainc personne, malgré son français impeccable, et quatre autres langues parlées qui est une preuve d’ouverture, peut, hélas, peut-être se rhabiller. Quel désastre.


    • pegase pegase 7 septembre 13:53

      @maQiavel

      C’est le bordel à Washington ...


      Et Poutine devient le plus grand chroniqueur politique de la planète, même Zemmour peut aller se rhabiller smiley


    • maQiavel maQiavel 7 septembre 14:16

      @Simple citoyenne
      Ah aux USA , moi je ne sais pas comment ça va se terminer mais je vois se profiler plusieurs scénarios. 

      Concernant l’Allemagne , en ce qui me concerne je ne vois pas vraiment la différence entre Merkel et Schulz , je ne sais pas non plus ce qu’il y’avait à espérer de ces élections puisque de toute façon c’est le patronat allemand qui gouverne.


  • Simple citoyenne Simple citoyenne 7 septembre 07:49

    J’ajoute que Trump a été élu malencontreusement et qu’au départ, j’en suis sûre, ce n’était qu’un buzz ; il s’est vu dépassé par les événements et les Américains n’aimant pas Clinton, patatras !


    • roman_garev 7 septembre 11:28

      @Simple citoyenne
      À présent il suffirait une seule petite plaisanterie de la part de la Russie du type "L’agent Donald n’ayant pas réalisé son contrat, il faudrait penser à le remplacer..."

      Imaginez la suite.


    • Olivier Perriet 7 septembre 13:42

      @roman_garev

      Vous semblez préférer l’unanimisme de façade et les présidents élus à 98% des voix, qui provoquent malencontreusement des guerres civiles derrière.

      Ah pardon, c’était tout la faute des USA


    • roman_garev 7 septembre 20:08

      @Olivier Perriet
      Je ne sais pas de quels présidents parlez-vous, mais pour moi c’est égal, moi je ne semble rien de tel que vous avez la bonté d’imaginer ici.

      Merci de laisser mes préférences imaginaires (et les vôtres d’ailleurs) de côté. Comme d’hab, rien à signaler sur le sujet ?


  • Phaeton Phaeton 7 septembre 16:55

    Je ne vais pas défendre mordicus les USA encore moins CNN, qui produit fréquemment des cartes complètement fausses du monde.

     

    Mais le lapsus "Austria" / "Australia" est très commun chez les anglophones, je l’ai déjà moi commis quand j’étais débutant.

     

    Plus que du nombrilisme, cela traduit pour moi un gros manque de professionnalisme. Ce problème existe aussi chez nous, je constate de plus en plus de grosses fautes d’orthographe dans la presse sur internet...


    • pegase pegase 7 septembre 18:58

      @Phaeton

      je constate de plus en plus de grosses fautes d’orthographe dans la presse sur internet...


      Accélération du flux d’informations et banalisation du métier de journaliste ?

      J’ai aussi l’impression que les rédactions sont complètements dépassées par les évènements, déjà rien que l’avènement d’internet, ils ont mis pas mal de temps pour s’adapter ...


    • roman_garev 7 septembre 20:13

      @Phaeton
      S’il n’y avait que ce seul lapsus...

      Interrogés dans la rue, les Ricains s’avèrent incapables de montrer sur le globe l’emplacement d’un pays ou d’un autre, duquel ils parlent néanmois (l’Ukraine, la Syrie, l’Iran, l’Irak, etc.), et même le continent où il se trouve. Illettrés parfaits, ces nombrils du monde... Et les jeunes Français ?


Réagir