mardi 10 septembre - par mat-hac

Nucléaire iranien : « Les Etats-Unis ne vont absolument rien lâcher sur cette affaire » ?

Entretien du 7/9/2019 avec Leslie Varenne, co-fondatrice et directrice de l’IVERIS. Elle décrypte l’annonce du pouvoir iranien de mettre en route le 7 septembre des centrifugeuses, afin d'augmenter son stock d'uranium enrichi en réaction au retrait américain de l'accord de Vienne et aux sanctions.



1 réactions


  • QAmonBra QAmonBra 11 septembre 00:48

    Merci @ mat-hac pour le partage.

    Intéressante info grâce à RT et ses invités, qu’on ne risque pas, et pour cause, de voir dans les habituels merdias.

    Ainsi donc, sous prétexte de médiation, la France et l’europe posent de nouvelles conditions à l’Iran pour, somme toute, respecter leurs engagements dans l’accord sur le nucléaire.

    Ces faux culs veulent en fait aussi, comme les zuniens, renégocier ledit accord en y incluant une question totalement hors sujet : Le soutien au Hezbollah libanais !

    Pas étonnant que les iraniens les ont envoyer paître, eux ont toutes les raisons et le droit de ne rien lâcher, ils ne sont pas ceux qui se sont assis sur leur signatures.

    Cette obsession à l’encontre de l’organisation libanaise est vraiment tragi-comique, elle tourne à la paranoïa, surtout depuis la mémorable branlée de 2006, la psychose a même fini par se transmettre aux occidentaux. Si avec cela on ne sait pas qui, en arrière plan,

    est à la manœuvre aussi bien du coté U$ qu’européen, on ne le saura jamais. . .


Réagir