dimanche 10 octobre - par mat-hac

Nouvelle-Calédonie : « La Chine ne se positionne pas sur une stratégie d’implantation guerrière »

À l’issue du référendum sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie, la France risque-t-elle de perdre son influence sur le territoire au profit de la Chine ? Analyse de Pierre Picquart, docteur en géopolitique et en géographie humaine à l’université de Paris-VIII, spécialiste de la Chine et du monde chinois, pour Le Désordre mondial.



1 réactions


  • sls0 sls0 11 octobre 10:00

    C’est vrai qu’il nous reste des traces de notre passé colonialiste. Les chinois ont toujours misé sur le commerce, l’échange. On a des visions et des façon de faire différentes.


Réagir