jeudi 14 janvier - par mat-hac

Les réseaux sociaux en panique

On s'interroge sur les GAFAM.



6 réactions


  • mat-hac mat-hac 14 janvier 11:58

    • Super Cochon 15 janvier 00:43

      @mat-hac
      .
      .
      Des plateformes telles que Odysse.com et VK , Telegram vont rafler la mise ! ....... Les Banni et les déçus vont s’y abonner !
      .
      .
      La plateforme Odysse.com est formidable ! ....... ça ressemble à youtube il y a dix ans , avant qu’ils ne censurent tous ce qui est intéressant et important à des fins d’éveil des consciences .
      .
      .
      .


  • sls0 sls0 14 janvier 14:40

    Qanon cause encore malgré la déconfiture ?

    Le compte officiel du président Trump est toujours en cours.

    S’il a une personne sur terre qui a plein de moyens de toucher ou contacter la population c’est le président des USA. Il a emplafonner les conditions générales de son compte privé, comme tout ceux qui emplafonnent il se fait virer.

    Il y a le premier amendement au USA mais il ne couvre pas les appels à la haine, de sédition et de coup d’état.

    On peut se dire nazi mais on ne peut pas dire de supprimer les non nazis, ça y est ? On a saisi la nuance ?


    • Zip_N 14 janvier 21:57

      @sls0

      Comme ces réseaux sociaux emplafonné sont privés, avec des conditions générales privées et des intérêts privés, Trump pourrait lui aussi créer son réseau d’emplafonné privé et créer les conditions générales qu’il souhaite et changer ce qu’il trouve arbitraire. La justice ne s’est pas prononcée. cela signifie que c’est un arbitrage de censure privé. Si Trump, Twitter ou facebook sont frauduleux ou illégitimes, ils rendront leur compte avec la justice. La justice devrait se prononcer pour faciliter l’arbitrage et la solution du problème.

      Les réseaux sociaux sont des club privés les visiteurs sont indésirables parce qu’ils ne leur rapportent pas d’argent. ils ne souhaitent pas que vous alliez socialiser ailleurs que chez eux, ils peuvent se permettre de faire un prix attractif.


    • Alcyon 16 janvier 14:20

      @Zip_N
      C’est surtout l’hypocrisie des politiciens qui me sidère. Un politicien a vu son compte privé banni des réseaux sociaux, et ils se demandent si c’est une bonne chose. Mais les milliers de personnes bannies, ils s’en tapent.

      Donc les politiciens expliquent, sans frémir, qu’ils ne devraient pas à avoir à suivre les mêmes règles que les autres. Et ce sont les lobotomisés qui crient que tout le monde est corrompu qui les supportent.

      On se marche sur la tête.


Réagir