jeudi 24 novembre - par mat-hac

"La désinformation anglo-américaine sur l’armée russe est sidérante !"

Eric Denécé, spécialiste du renseignement et directeur du Centre français de Recherche sur le Renseignement CF2R, décrypte les dernières actualités géopolitiques.



11 réactions


  • nono le simplet nono le simplet 24 novembre 14:49

    le départ de Kherson est grand succès des russes qu’il dit le monsieur

    on dirait du R Lamoureux dans 7e compagnie smiley

    En ce clair matin de juin 1940, l’armée française reculait selon toutes les prévisions. Jamais aucune armée avant celle-ci n’avait reculé aussi bien, ni surtout aussi vite. Le grand quartier général n’allait pas jusqu’à dire que c’était un plaisir de reculer ainsi... Mais presque...


    • Le Glaude Le Glaude 24 novembre 19:49

      @nono le simplet qui pense que les Ukrainiens vont gagner la guerre !
      .
      .
      Le départ de Kherson ? ....... il n’y a pas eu de combats , donc , pas de victoire de l’armée ukrainienne de la CIA !
      .
      .
      Les Russes vont revenir dans quelques semaines , quand il fera bien froid , et que les ukrainiens n’auront plus d’électricité . ....... les Russes sont patient , et les préparatifs sont là . Dans quelque temps , l’Ukraine va être plongé dans le noir complet !
      .
      .
      ARTICLE
      .
      .

      Guerre en Ukraine : Kiev et la moitié de la Moldavie privés d’électricité

      .

      Toute la région de Kiev, ainsi qu’une partie de la Moldavie voisine, ont été privés d’électricité après des bombardements russes ayant ciblé des infrastructures essentielles. L’approvisionnement en eau a également été coupé dans la capitale ukrainienne.

      .
      .
      https://www.lesechos.fr/monde/europe/guerre-en-ukraine-kiev-et-la-moitie-de-la-moldavie-prives-delectricite-1882113


    • juanyves juanyves 25 novembre 13:02

      @nono le simplet
      Ton niveau de soumission est tel que tu es dans l’impossibilité de comprendre et de lire correctement ce que dit ce "monsieur". Il est vrai que dans la tête d’un simplet il n’y a pas beaucoup de matériel qui le permette.
      Il dit que la retraite de la partie droite du Dniepr a été un succès car elle n’a été accompagnée d’aucune perte, (à part les civil torturés et abattus par la suite par les ukrainiens), ni d’abandon de matériel. Ceci pour une part.
      La nécessité de tenir des positions sur une ligne forte, au lieu de s’user sur des positions inconfortables, en attendant l’arrivée des gens mobilisés une fois terminée leur formation, peut très bien s’entendre dans un cadre militaire. Il faut toutefois un peu plus de neurones que ceux dont dispose un simplet.
      Tenir un front et gagner quelques kilomètres carrés quand à l’arrière du front tout ce qui permet son approvisionnement, la logistique de la survie de la population et l’économie sont systématiquement détruits, peut difficilement être célébré comme une victoire. De plus cette guerre n’est plus une guerre civile mais bien une guerre entre la Russie et l’OTAN et doit être considérée comme telle. L’OTAN s’affaiblit de jour en jour en envoyant ses armes à l’Ukraine. Son économie est dans une passe catastrophique et tout ce que les russes détruise devra être reconstruit avec ton pognon des gogos (pas le mien). Grâce au tirs russes + les tirs ukrainiens de la défense aérienne (qui fait autant de travail que les russes mais indiscriminé) les européens et les simplets voient leur niveau de vie baisser drastiquement proportionnellement au nombre de km que fait l’énergie russe pour arriver en Europe. Histoires de simplets (je comprends qu’entre eux ils se soutiennent).
      Les "experts" disent que Zélenski est imprévisible, qu’il en demande trop, qu’il est arrogant, que les "grands" lui envoient tout ce qu’il demande, même en rechignant. C’est une grosse erreur et la mémoire des gens est très courte : il est très cohérent et prévisible. Au début de l’opération russe, Zélenski entame des négociations et est prêt à lâcher le morceau. Mais les ordres venus d’en haut disent NIET, ordre de se battre jusqu’au dernier ukrainien pour affaiblir la Russie (l’Ukraine ????). Je ne pense pas que Zelenski soit suffisamment simplet pour ne pas avoir pris des garanties et garder des preuves des promesses et des ordres. Son arrogance et ses demandes ne sont que la suite logique de ce qu’on lui a demandé de faire et il y a certainement du chantage derriere pour exiger que les promesses soient tenues.
      Solution : Zélenski out. Ce qui signifie qu’il faudrait l’éliminer physiquement vu que le type il ne fermera pas sa gueule. Mais Zelenski n’est pas fou : il s’est entouré de gens prêts à le défendre chèrement, ce sont les nazis qui l’entourent. La seule solution serait de le subsituer par l’un d’eux mais ce serait pire encore. Donc pas de solution et la guerre est dans une phase jusqu’auboutiste, quoi qu’il en coute, et probablement y restera, car c’étaient les ordres de départ avec des promesses qui doivent être tenues et, aussi, les conditions de la survie du pouvoir à Kiev.
      Les russes l’ont très bien compris et leur stratégie se base là-dessus. Il y a de forte chance qu’elle soit payante. Le général Hiver n’est pas en Ukraine mais en Europe où se joue la véritable guerre et chaque jour apporte un preuve de plus qu’elle est perdu à cause d’un ramassis de simplets qui se sont soumis au diktats du chef moyennant quelques compensations que n’auront pas les gogos (même simplets).


    • Pyrathome Pyrathome 25 novembre 13:51

      @juanyves

      Zelensky et son entourage soupçonnés d’investir de l’aide financière dans de l’immobilier en Suisse

      La guerre, c’est pour les autres.

      Pour le Président ukrainien et son entourage, c’est une assiette au beurre.

      Depuis le début de conflit au mois de février, l’Ukraine a reçu et continue de recevoir une aide financière, tant de l’Union européenne (4 milliards d’euros) que des États-Unis (18,6 milliards de dollars), selon Mysl Polska.

      Son montant serait même beaucoup plus élevé, selon les médias. Dans le même temps, on s’inquiète de plus en plus, tant outre-Atlantique qu’au sein de l’Union européenne, que les fonds fournis ne soient pas utilisés comme ils le devraient.

      Mysl Polska rapporte que 50 millions de dollars transférés par les États-Unis, ont déjà été dépensés dans de l’immobilier en Suisse par Volodymyr Zelensky et ses proches et amis.

      En un mot, les fonds censés être utilisés pour soutenir l’économie ukrainienne ruinée (pas seulement par la guerre) ont été détournés.
      L’Union européenne a également constaté que 90% des aides financières et matérielles envoyées disparaissent littéralement dans des circonstances et des directions inexpliquées.


    • nono le simplet nono le simplet 25 novembre 14:04

      @juanyves
      Il dit que la retraite de la partie droite du Dniepr a été un succès car elle n’a été accompagnée d’aucune perte

      ouais ... aucune perte ... de terrain ? smiley la retraite résulte d’un accord avec les ukrainiens ...
      le reste est de la propagande russe pour les andouilles dans ton genre ...
      au passage les bombardements des infrastructures est un crime de guerre comme ceux d’immeubles d’habitation ...
      en dépit de vos incantations l’armée russe est au bord de l’effondrement dans l’oblast de Kherson ... voire même dans une grande partie de l’oblast de Donetz ...
      le grand stratège que tu es va m’expliquer pourquoi les russes construisent des fossés anti chars en Crimée, autour de Marioupol ...
      en 1943 les allemands n’avaient pas fortifié la droite du Dneipr pour une bonne raison, ils n’imaginaient pas s’y trouver en première ligne ... les ordres de fortification arrivant qu’en août 43 après la pâtée de Koursk ...bien trop tard pour être efficace ...
      en ce moment il semblerait bien que l’optimisme ne soit pas au beau fixe côté russe sur le fait de tenir les positions actuelles ...


    • nono le simplet nono le simplet 25 novembre 14:12

      @Pyrathome
      myslpolska ... le francesoir polonais ... tout un programme


    • nono le simplet nono le simplet 25 novembre 14:26

      @juanyves
      la perte de la rive droite du Dniepr est une immense défaite militaire qui réduit à néant les espoirs de s’emparer d’Odessa ...
      la perte de Kherson récemment déclarée capitale de l’oblast russe est une claque politique sans précédent ... pas un mot de Poutine sur le sujet depuis le 11 novembre qui déclarait pourtant il y a peu que c’était dorénavant un territoire russe ...


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 26 novembre 09:35

      Ne nourrissez pas le troll.


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 novembre 16:21

    Cette clique de patriotes et d’insoumis auto proclamés, qui ont pour réflexe de se coucher devant le premier chef d’Etat étranger, pourvu qu’il fût autoritaire, me fait de plus en plus vomir.


    • zzz999 24 novembre 17:01

      @Olivier Perriet

      Dommage que vous ne vomissiez pas au tapis de bombes deverse sur les populations civiles du Yémen dans un silence médiatique complet


    • zzz999 24 novembre 17:04

      @Olivier Perriet

      Dommage que vous ne vomissiez pas non plus quand les médias ne ratent pas une occasion d’essayer de déclencher la troisième guerre mondiale comme avec le soi-disant missile russe tombe encore dernièrement sur la Pologne.

      Le vomissement à géométrie variable est une constante chez votre genre d’individu.


Réagir