lundi 26 décembre 2022 - par abolab

Halte aux feux : l’enfumage du chauffage au bois

Alors que de plus en plus de particuliers se tournent vers le chauffage au bois, du fait de l'incompétence énergétique de gouvernements qui soutiennent des guerres meurtières, destructrices et inutiles, l'association "Halte aux feux" lance aujourd'hui l'alerte sur le désastre environnemental et sanitaire de ce mode de chauffage qui n'a absolument rien d'écologique.

Publicité

La qualité de l'air, à ne pas confondre avec la problématique du changement climatique, est une question vitale. La France est régulièrement condamnée par des institutions européennes ou nationales, quant à sa non-action en ce qui concerne la qualité de l'air, dont la dégradation est responsable de la mort précoce de milliers de personnes tous les ans.

Après le NO2, les PM10 : la France condamnée par la Cour de Justice de l’UE pour non-respect de la directive sur la qualité de l’air - Citepa

Pollution de l’air : la France condamnée par la justice européenne pour ne pas avoir protégé ses citoyens (lemonde.fr)

Pollution de l’air : la France condamnée à payer 20 millions d’euros par le Conseil d’État (ouest-france.fr)



30 réactions


  • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 26 décembre 2022 17:36

    Halte à la respiration humaine !!   smiley



    "Selon un calcul de The Globe Program, la respiration humaine génère en moyenne entre 700 et 900 grammes de CO2 par jour, il s’agit toutefois d’une estimation basique car, au repos, la consommation d’oxygène peut être multipliée par 5 quand nous faisons du sport. En prenant le chiffre de 800 grammes et une population de 7,7 milliards au 1er janvier 2020, nous pouvons donc estimer que la respiration humaine émet 6,16 millions de tonnes de CO2 par jour, soit 2.248 millions de tonnes par an. Si l’on rapporte ce chiffre aux émissions totales de CO2 (55,3 gigatonnes en 2018 selon le Programme des nations Unies pour l’Environnement), la respiration humaine contribue donc à 4 % des émissions de CO2. Par comparaison, le transport aérien est responsable de 2,8 % des émissions globales de CO2. La respiration n’est donc pas négligeable dans la part des émissions de CO2, le principal gaz contributeur du réchauffement climatique anthropique."

     https://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/rechauffement-climatique-respiration-humaine-contribue-t-elle-rechauffement-climatique-14867/


    • perlseb 26 décembre 2022 21:32

      @Gaspard Delanuit
      Si le calcul est exact, alors ça signifie simplement qu’il suffit que la moitié de la population s’arrête de respirer pour que l’effet de l’aviation soit annulé. On peut même envisager de faire du tourisme spatial en supprimant la respiration des 3/4 de l’humanité avec un bilan neutre au final. Il n’y a donc aucun problème de C02, il suffit juste de définir qui a le droit de respirer.


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 27 décembre 2022 02:58

      @perlseb
      Ce raisonnement est frappé au coin du bon sens. Et j’ajouterais qu’il est facile de savoir qui a le droit de respirer : seulement ceux qui ont un pass respiratoire.


    • wendigo wendigo 27 décembre 2022 10:50

      @Gaspard Delanuit

       Hééé ouais ... heureusement on a le vaccin .... smiley


    • Et Hop ! 27 décembre 2022 17:50

      @Gaspard Delanuit : " nous pouvons donc estimer que la respiration humaine émet 6,16 millions de tonnes de CO2 par jour, soit 2.248 millions de tonnes par an "

      Belle perspective pour le marché de droits d’émettre du CO2, c’est-à-dire de nous vendre l’air qu’on respire.


  • Croa Croa 26 décembre 2022 21:50

    Arrêtez d’être cons. Ça fait des millénaires que l’homme se chauffe au bois ! smiley


    • Unchained 26 décembre 2022 22:58

      @Croa
      Mais ils sont cons donc dangereux *


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 27 décembre 2022 03:00

      @Croa
      Cela fait encore plus longtemps que les bébés naissent d’une mère et d’un père, mais que faites-vous du progrès, hein ?


    • Jean Keim Jean Keim 27 décembre 2022 09:20

      @Croa

      Ben ! suivant les régions, arrêtons d’être cons, arrêtons de brûler du bois.


    • abolab 27 décembre 2022 09:41

      @Croa

      Lorsque l’humanité n’était que quelques centaines de milliers d’individus, cela ne posait sans doute pas trop de problèmes, mais quand des milliards d’individus veulent se chauffer au bois...


    • nono le simplet nono le simplet 27 décembre 2022 10:07

      @abolab
      l’empreinte carbone d’un poêle à bois de bonne qualité est très faible ... car compensée par la plantation d’arbres qui boucle le cycle ...


    • abolab 27 décembre 2022 10:43

      @nono le simplet

      L’empreinte carbone est une belle fumisterie. J’ai par ailleurs écrit deux articles sur la question du changement climatique, qui est une question différente de celle de la qualité de l’air.

      Tour de prestidigitation de la BBC sur le CO2 et le changement climatique - Agoravox TV

      Le dogme climatique radiatif et le nucléaire contre le climat, l’environnement et la souveraineté énergétique - AgoraVox le média citoyen


    • Et Hop ! 27 décembre 2022 18:09

      @abolab : Lorsque l’humanité n’était que quelques centaines de milliers d’individus "

      N’importe quoi, quelques centaines de milliers d’individus en Euope de l’Ouest, il faut remonter il y a plus de 40 000 ans, à l’époque de la Glaciation de Würm, quand les hommes passaient les 3/4 de l’année dans des grottes ... déjà enfumées par les feux de bois.

      Il y avait déjà plus de 8 millions d’habitants en France à l’époque de César, et 15 millions en 1789. Tous les logments on toujours été chauffés avec des feux de bois depuis la Tène il y a 30 siècles, à Paris depuis le Moyen-Âge avec dans chaque pièce des cheminées qui fumaient.

      Arrêtez de tout ramener au niveau mondial, il n’y a rien de plus anti-écologique, les problèmes d’eau, d’énergie, de pollution, d’alimentation, sont différents chez les Touaregs et chez les Lapons, chez les Andins et chez les Camargais.


    • Viva07 27 janvier 2023 18:42

      @Croa

      Certes, mais les hommes préhistoriques ou du moyen âge ne cherchaient pas à avoir un logement avec 20° dans toutes les pièces ni le même souhait du niveau de confort. Ils n’avaient pas non plus les mêmes attentes pour leurs espérances de vie et santés.

      Cette solution de chauffage qui comme vous dites si bien date d’un autre âge à largement fait son temps et est complètement obsolète et absurde aujourd’hui.


    • hase hase 5 février 2023 11:40

      @Jean Keim
      Si je puis me permettre, bois et granulés qui fait raser des forêts de vieux arbres en un clin d’œil !


  • Croa Croa 26 décembre 2022 21:55

    Et, en plus, le gaz carbonique n’est pas un problème non plus ! (Vidéo de 50 mn sur le climat. Dans le descriptif il y a un SOMMAIRE pour ne voir éventuellement que ce qui vous intéresse.)


  • Jean Keim Jean Keim 27 décembre 2022 09:16

    Une vidéo sensée, merci !

    La plupart des écolos font de la pseudo écologie si c’est bon pour leur porte-monnaie, donc notamment si leur démarche (isolation, pompes à chaleur, panneaux solaires, voitures électriques...) est subventionnée par la collectivité, donc non pas pour des raisons réellement écologiques mais pécuniaires.

    Ceci dit, il faut quelques minutes pour couper et débiter un arbre en bûches ou en pellets, par contre pour avoir de nouveau un arbre exploitable, suivant les espèces, de nombreuses années sont nécessaires, ainsi si tout le monde se chauffait au bois nos belles forêts n’y résisteraient pas et réchauffement oblige (naturel et/ou anthropique peut importe) notre non moins beau pays se transformera en un nouveau Sahel, pour des tas de raisons mais notamment parce qu’une surface boisée est un aspirateur à pluie qui se relaie de proche, en proche, de forêts en forêts, jusqu’à l’intérieur des terres.

    Alors continuer d’utiliser les énergies fossiles classiques avec frugalité me semble la moins mauvaise option, en attendant d’autres sources d’énergie que la théorie scientifique envisage, mais que des considérations de profits économiques bloquent, même si le monde devait en crever.

    Le dieu pognon, de par sa stupidité abyssale, ne peut avoir que des visions à courte vue et à court terme, ses disciples pourront toujours se chauffer en brûlant des billets de banque, les derniers arbres deviendront des sanctuaires en attendant de mourrir de désespoir, orphelins de leur espèce.


    • nono le simplet nono le simplet 27 décembre 2022 10:30

      @Jean Keim
      ainsi si tout le monde se chauffait au bois nos belles forêts n’y résisteraient pas
      tout le monde peut être ... les forêts françaises représentent 2.8 milliards de m3 de bois sur pied ... une dizaine de millions de ménages pourraient se chauffer au bois sans mettre les forêts en danger, d’autant que les arbres de haies comme les frênes ne sont pas comptabilisés comme forêt alors qu’ils sont exploitables tous les 7-8 ans ... replanter des haies serait intelligent à tous points de vue ...


    • abolab 27 décembre 2022 10:45

      @nono le simplet

      Les forêts industrielles sont en soi un danger pour l’environnement et la biodiversité.


    • nono le simplet nono le simplet 27 décembre 2022 11:08

      @abolab
      Les forêts industrielles sont en soi un danger
      l’industrialisation sauvage a toujours été un danger ... mais l’exploitation a sacrément évoluée au fil du temps ... plus respectueuse du biotope ...
      et pour ce qui est du bilan carbone le déni du rôle primordial du CO2 dans le réchauffement du climat reste un déni imbécile ...


    • Jean Keim Jean Keim 27 décembre 2022 13:07

      @Jean Keim

      Il y a un autre aspect du chauffage au bois que peu de gens envisagent, celui de la valeur biologique et environnementale d’un arbre, le planter pour ensuit le couper pour se chauffer ne doit être qu’un pis-aller, mais pas un mode de vie, abattre un arbre c’est détruire tout un biotope, c’est finalement assez comparable à l’élevage en batterie.

      Un jour de conscience plus affûtée, nous considérerons un arbre comme un être vivant respectable.


    • Jean Keim Jean Keim 27 décembre 2022 16:43

      @nono le simplet

      Je ne sais pas regarder une forêt en m3 sur pied, ni en planches d’ailleurs.

      Une forêt coupée n’est jamais remplacée par une forêt identique ; imaginons une portion de forêt rasée et remplacée par une autre forêt et ainsi de suite, le résultat au fil de temps dégénère parce que la nature a besoin de temps pour son devenir, tout ce que nous détruisons a été unique..., pas facile à percevoir.

      Chaque fois que l’homme se mêle de réguler son environnement, à chaque fois, tôt ou tard, il en paye le prix, c’est de plus en plus patent, même dans le domaine de la médecine.


    • nono le simplet nono le simplet 27 décembre 2022 16:54

      @Jean Keim
      imaginons une portion de forêt rasée et remplacée par une autre forêt et ainsi de suite
      faut avoir un peu plus d’imagination que ça ... il n’y a plus de forêt primaire en France depuis le moyen-âge et la forêt française est plus importante qu’à cette lointaine époque ... c’est vrai qu’il y a un problème d’essences ... mais la gestion peut se faire en respectant la forêt ... sans tout raser en une seule fois


    • pemile pemile 27 décembre 2022 18:55

      @nono le simplet

      Dans mon coin des agriculteurs plantent du miscanthus pour fabriquer du pellets, meilleur rendement à l’hectare.


    • Jean Keim Jean Keim 28 décembre 2022 09:05

      @nono le simplet

      C’est le ‘’ici et maintenant’’ qui est essentiel... si le chauffage au bois vient à se développer, c’est en cours, compte tenu que le moteur en sera le profit ce sera une aberration de plus, avec des conséquences climatiques qui se révéleront quand il sera trop tard, la routine en somme.

      L’imagination et la lucidité ne vont pas toujours de paire.


    • nono le simplet nono le simplet 28 décembre 2022 09:50

      @Jean Keim
      C’est le ‘’ici et maintenant’’ qui est essentiel
      c’est justement tout le contraire ... "anticiper, prévoir, adapter, organiser" c’est ça l’essentiel ... le mix énergétique ce n’est pas le tout ceci ou le tout cela ... en milieu rural le chauffage au bois (ou dérivés) reste le plus écologique et le moins cher ... même s’il a le défaut de ne pas simplement tourner un bouton ... enfin, pas toujours ...
      il y a quelques années j’ai participé à la pose d’une chaudière à granulés dans une école primaire avec silo de stockage et vis sans fin ... tout est automatique ... sauf qu’il faut approvisionner le silo en granulés de temps en temps comme pour une cuve a fioul ... 
      dans le marais poitevin, il y a peu, on faisait brûler les bois secondaires sur place lors d’un abattage ... seul le tronc principal des peupliers est utilisable pour les scieries ... depuis quelques années on ne brule plus, les branches sont broyées en copeaux pour chauffage ... sans parler des frênes têtards, source inépuisable de bois de chauffage de très bonne qualité ...


    • nono le simplet nono le simplet 28 décembre 2022 10:05

      @nono le simplet
      je rajoute qu’une vaste campagne de plantation de peupliers est en cours dans le Marais Poitevin pour remonter la population descendue à 200 000 contre 800 000 il y a 50 ans ...


    • nono le simplet nono le simplet 30 décembre 2022 02:56

      @pemile
      des agriculteurs plantent du miscanthus
      ha je ne connaissais pas smiley


  • juanyves juanyves 27 décembre 2022 11:46

    Question enfumage :
    Comment Twitter a truqué le débat sur le Covid :
    Bien segondé par les pompiers pyromanes Bubu, Simplet & Co, employés modèles du Ministère de la Vérité.


  • rinbeau rinbeau 27 décembre 2022 17:20

    plus il y a d’arbres plus la vie est prolifique ! La solution on la connait depuis longtemps ! Planter massivement des arbres partout sur la planète ! Les périodes carbonifères ont été les plus propices à la vie !

    Mais peut-être JP MORGAN nous demanderait "Où dois-je placer mon compteur"


Réagir