lundi 8 juin - par azyx

Qui sont les vrais riches en France ?

La crise du coronavirus et le choix qui a été fait de confinement total risque de faire exploser le chômage, la pauvreté et donc les différences entre les plus riches et les plus pauvres du pays. On a vu dans cette vidéo, que le soi-disant plan de relance économique de la BCE n’est qu’un vaste plan de communication qui ne préserve pas du tout l’activité, mais la sphère financière. Il faut donc se préparer à des tensions fortes au sein de la population française et une grande chasse aux coupables. Les uns montreront du doigt les chômeurs et les pauvres, les accusant de profiter du système, les autres montreront du doigt les cadres et les dirigeants en les accusant de prendre trop d’argent de l’entreprise sans en laisser aux autres.

 

Ce qu’on va voir dans cette vidéo, c’est que le discours qui se focalise sur les salaires et la redistribution pour savoir qui est le méchant du système n’est rien d’autre que de la propagande pour nous faire oublier dans quelles poches va vraiment l’argent et qui s’enrichit vraiment dans notre système.



5 réactions


  • Vraidrapo 8 juin 16:35

    Les Vrais Riches sont ceux qui ont de Vrais Amis !


  • ged252 8 juin 17:50

    Un système dans lequel une seule personne décide de tout, comme c’est le cas pour le président de la république, c’est une monarchie.

    .

    En fait il y a toujours dans une constitution un mélange entre oligarchie, aristocratie, ploutocratie et démocratie.

    .

    Mais quand toutes les lois sont voté en faveur des riches, on est en ploutocratie : pouvoir des riches, qui ont corrompu la constitution pour que toutes les lois soient voté en leur faveur, par exemple, toutes les lois sur la voitures sont voté en faveur des constructeurs automobiles, et toutes les lois de limitation de vitesse en faveur de l’Etat,

    Toutes les mesures prises actuellement pour endiguer la crise vont favoriser encore les riches, qui seront après cette crise un peu plus riches encore.

    .

    Jamais aucune loi n’a été voté en faveur de la majorité, ou faveur des pauvres qui sont la majorité.

    Il y a beaucoup de choses qui sont gratuites et qui sont interdites sans raison, les raves parties, utiliser ses propres graines et un tas d’autres choses.

    .

    Ni la gauche ni l’extrème gauche n’a jamais rien fait pour les pauvres ou les prolétaires, c’est le contraire, ils sont du coté des riches parce qu’ils POUR l’immigration, qui fait baisser les salaires, appauvrit les pauvres et enrichit les riches

    .

    En réalité tout est fait pour nous em.erder.


  • maQiavel maQiavel 9 juin 11:25

    Pas trop d’accord sur l’interprétation très anti-libérale qui est faite du libéralisme, et il y’a quelques stats que j’ai envie de vérifier sur l’héritage qui contredisent celles dont j’ai connaissance mais c’est une excellente vidéo, merci du partage.

    On peut aussi aborder politiquement la question de la « richesse ». Et dans une perspective spécifiquement républicaniste, les inégalités de richesse ne posent problème qu’à partir du moment où des citoyens ont tellement concentré de ressources matérielles qu’ils sont suffisamment opulents pour pouvoir en acheter d’autres et que des citoyens soient tellement pauvres qu’ils sont contraints de se vendre comme l’expliquait Rousseau. Dans ces conditions-là, les liens d’allégeance prennent le dessus sur la loi et la république dégénère au profit d’un régime crypto-féodal. D’où l’importance de rapprocher les degrés extrêmes de richesse autant qu’il est possible.


    • yoananda2 9 juin 11:44

      @maQiavel

      Et dans une perspective spécifiquement républicaniste, les inégalités de richesse ne posent problème qu’à partir du moment où des citoyens ont tellement concentré de ressources matérielles qu’ils sont suffisamment opulents pour pouvoir en acheter d’autres et que des citoyens soient tellement pauvres qu’ils sont contraints de se vendre comme l’expliquait Rousseau.

      J’ai discuté avec des amis, et justement, ils m’ont objecté ce point sur le vote quadratique que ça revenait à acheter le vote des gens.

      Oui.

      Mais je ne comprends pas ou est le problème si c’est un mécanisme de redistribution des richesses.

      Je trouve que au contraire, le problème d’achat des votes est un soucis de la république actuelle puisque en fait, il suffit d’acheter la poignée de bonnes personnes (celui qui se présente et son équipe) plutôt que d’acheter des masses de gens (ce qui reviendrait à un transfert massif de richesse pour pouvoir influencer le vote).

      Est-ce que tu saurais m’expliquer c’est quoi le blème avec l’achat des votes ? J’ai compris que Rousseau était contre, mais on est en 2020, on peut faire des simulations pour voir s’il avait raison ou pas.


    • maQiavel maQiavel 10 juin 17:07

      @yoananda2

      Il faudrait que tu fasses un article sur le vote quadratique parce que je ne suis pas sûr d’avoir tout compris, j’ai lu quelques articles dessus vite fait mais sans plus ... 


Réagir