dimanche 3 novembre - par mat-hac

Pauvreté, quand tu nous tiens

C’est un paradoxe curieux et inquiétant révélé par l’INSEE : alors que les salaires augmentent en France, la pauvreté, elle, s’affiche à des niveaux records depuis la fin des années 70. Y a-t-il un problème dans la répartition des richesses ? Jacques Sapir nous éclaire sur le sujet.



4 réactions


  • CoolDude 3 novembre 13:25

    Pourquoi supprimer l’Observatoire national de la pauvreté ?

    https://www.liberation.fr/debats/2019/10/21/pourquoi-supprimer-l-observatoire-national-de-la-pauvrete_1758919

    Quelques jours à peine après la « journée mondiale de lutte contre la pauvreté » célébrée chaque année le 17 octobre, le gouvernement envisage de supprimer l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale (Onpes). Un tel symbole ne pouvait passer inaperçu.


    • sls0 sls0 3 novembre 17:03

      @CoolDude
      Avec la novlangue on enlève les mots qui permettent de décrire les maux. Franck Lepage dit qu’avant un pauvre était appelé exclu ou exploité, donc les gens cherchaient à savoir qui excluait ou exploitait. Maintenant c’est un défavorisé, il a pas de chance, c’est la faute à personne.
      Ca marche avec environ 80% des personnes.
      Pour les 20% restant qui se posent des questions, il faut des repères. L’observatoire de la pauvreté était un bon repère.
      Si on efface les repères les maux de la sociétés vont disparaitre pour 100% des personnes.
      Subsistera que du diffus, des sensations de mal être.
      La vie est belle pour le cocu qui ne sait pas qu’il est cocu.


  • Vraidrapo 4 novembre 04:31

    Faut relativiser.

    Chaque été on bat des records de bouchons sur la route des vacances, en 2019 plus de 900 kms le même jour.

    Le 26 décembre, la TV montrera les files d’attente des gens qui ramènent les cadeaux dans les "grands" magasins...

    ...et les bouchons pour se rendre dans les stations de montagne


    • sls0 sls0 4 novembre 14:51

      @Vraidrapo
      14% de pauvres ça laisse quand même 86% de personnes pour fait des bouchons ou la queue. 56,76 millions pour être précis.
      Dans le même style de raisonnement mais inverse : il y a plus de clients aux restos du coeur que chez Fauchon.


Réagir