mardi 22 novembre - par mat-hac

Maintenant, Les Logements Neufs Risquent De Disparaitre

Maintenant, les logements neufs risquent de disparaître. Pour le moment, les prix du neuf continuent d'augmenter partout en France. Ils battent même des records à Paris. Le coût du foncier et les nouvelles normes produites par l'administration rendent la construction toujours plus chère. Et ce prix est naturellement reporté sur le client. Seulement voilà : avec l'inflation, la hausse des taux d'intérêts et le taux d'usure trop bas, il y a de moins en moins d'acheteurs potentiels. Résultat : les mises en chantier baissent déjà. Et comme les taux d'intérêts vont probablement continuer à augmenter, que les normes rendent la construction toujours plus chère et que la crise va s'amplifier en 2023, les acheteurs potentiels vont se faire de plus en plus rare. 



3 réactions


  • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 22 novembre 11:54

    Donc le prix du logement dans l’immobilier ancien va monter. 

     smiley

  • panpan panpan 24 novembre 11:27

    Les riches, très riches, qui sont toujours à chercher comment gagner plus en payant moins n’arrêtent pas d’investir dans l’immobilier.

    Ici à Montpellier, dès qu’une maison de 4 pièces est rasée, un immeuble avec 10 appartements pousse à la place, une bonne façon de réduire ses impôts.

    Je doute donc fort que les logements neufs disparaissent, de plus, tout les immeubles de plus de 30 ans se voient petit à petit remplis de ’’chances pour la Fronce", il faut donc de fait, loger ceux qui quittent ces logements par dépit.


Réagir