vendredi 18 janvier - par TotoRhino

Gilets jaunes : la police commence à balancer ?

Virginie Cresci de « Le média » nous offre une vidéo qui vaut le détour… 

Virginie Cresci de « Le média » nous offre une vidéo qui me semble valoir le détour…

«  Alexandre Langlois est policier. Menacé par sa hiérarchie pour "déloyauté", il dénonce la gestion du maintien de l'ordre par le gouvernement dans le cadre du mouvement des gilets jaunes, l'instrumentalisation des forces de l'ordre par le pouvoir, et les conditions de travail difficiles dans un contexte de hausse des cas de suicides chez les policiers. »

La police commence-t-elle (enfin) à prendre ses distances avec le pouvoir ? A suivre...



48 réactions


  • Vraidrapo 18 janvier 10:06

    Un témoignage qui ne passera pas sur France-Intox ni sur BFM, LCI Fake-News !

    "Talonnettes" encore et encore, m’enfin quand est-ce qu’il sera jugé celui-ci !!!

    75 flics suicidés depuis "Rondelle" à l’Élysée !

    Et ils continuent à taper sur les manifestants, c’est un comble !

    Pas rancuniers, les GJ aideront les Cognes (ou leurs veuves) à assiéger Beauvau et l’Élysée !

    Finalement, un policier ça encaisse bien les coups... de sa hiérarchie !

    Pour le buzz media : à quand une procession funèbre de policiers sur les Champs ?... Escorté de Gilets Jaunes


  • Garibaldi2 18 janvier 11:14

    Il a une sacrée paire de couilles le pépère en arrachant le pansement qui révèle une plaie purulente !

    Et en plus il sait parler devant une caméra.


    • Yakaa Yakaa 18 janvier 16:24

      @Garibaldi2
      D’autant plus que la dernière qui a eu "ce genre de couilles" s’est suicidée.


    • bob87 18 janvier 18:15

      @Yakaa
      A été suicidée serait plus adapté....


  • ged252 18 janvier 11:41

    Donc c’est un policier de la France Insoumise, interwevé par un média de la France Insoumise, un journaliste de la France Insoumise, posté par TtoRhino de la France Insoumise ?

    .

    C’est cela .. ?


    • corh 18 janvier 12:40

      @ged252
      pas du tout c’est un agent de Poutine


    • Belenos Belenos 18 janvier 12:50

      @ged252

      "Donc c’est un policier de la France Insoumise, interwevé par un média de la France Insoumise, un journaliste de la France Insoumise, posté par TtoRhino de la France Insoumise ?"

      Qu’est-ce qu’on peut en avoir à foutre ? Ce qu’il dit est vrai ou faux, utile ou inutile, point barre. 


    • TotoRhino TotoRhino 18 janvier 13:13

      @ged252
      Je te le répète : je n’adhère à aucun parti !
      Alors tes raccourcis de gamin, garde-les pour toi.
      Et tu as un souci avec la LFI, fait un article, ce sera plus constructif.


    • wendigo wendigo 18 janvier 13:34

      @TotoRhino

       Non, vos sujet sont orienté à gauche, donc vous êtes FI, si vos sujets étaient orienté à droite vous seriez FN, et si vos sujets léchaient le cul de l’Enlysée, alors il commenterait le fond du sujet et non plus du fond de ses ch....
       Enfin, merci et bien vu pour ce post, j’étais parti pour le faire mais vous m’avez grillé au poteau.


  • barbarello 18 janvier 11:53

    Il dit des choses importantes ce gentil policier, il prend des risques aussi, mais quel dommage qu’il en soit encore à parler de "dans une démocratie et une république" (sic), alors que la république est une anti-démocratie.

    Cela dit, qu’il y aille mollo intellectuellement si il souhaite se dés-halluciner, ce serait dommage qu’il su suicide après avoir compris ce et ceux qu’il servait. 

    .

    Car bon quoi, ce qu’il décrit, et qu’on peut traduire par

    non séparation des pouvoirs, consanguinité des "élites encadrantes élevées", non justice dès lors qu’une dimension politique visant à préserver la république et ses "élites encadrantes élevées" existe, ultra rigidité vis à vis des et ultra contrôle des "déviants" de cet ordre et de ses acteurs "élevés", ultra hiérarchisation top down, sur puissance du "haut" vers le "bas" et quasi impossibilité du bas à faire valoir ses droits et obtenir réparation, dé-responsabilisation des "élites encadrantes élevées" et grande mansuétude de caste entre eux, ce genre de choses, 

    et qui sont des marques de la non démocratie, 

    et bien c’est la république telle qu’elle est consubstanciellement dans ses logiques profondes, telle qu’elle est instanciée dans les faits dans ses institutions et ses circuits de promotion/ punition/ auto-entretien/ décisions/ etc... 

    La "république logique" a atteint à force de sur-renforcements systémiques, avec le temps, le niveau où elle n’est plus réformable et où ses logiques profondes et ses institutions doivent être rejetées pour faire place à une démocratie où les choses que décrit ce brave policier seraient une anomalie et non pas la norme. 

    Ainsi, les "petites frappes" soit disant très intelligentes et so alternatives qui défendent encore dans les faits et par les mots la république et ses "corps" et ses "hauteurs", qui lui servent les plats mine de rien même et de façon régulière, voyez vous, ils sont un problème. 


    • Belenos Belenos 18 janvier 12:34

      @barbarello

      "alors que la république est une anti-démocratie."

      Tout dépend du sens qu’on donne au mot "république" qui est assez variable dans l’histoire. Donc dans quel sens l’entendez-vous ?  


    • barbarello 18 janvier 13:07

      @Belenos

      Pour éviter de se perdre dans des conjectures théoriques sur les différentes façons dont des penseurs ont défini la république, et les autres régimes, depuis 2500 ans, 
      et afin de coller au diagnostic du problème républicain et à la recherche de solutions démocratiques, 
      j’appelle "république" le système politique (au sens large) typiquement français par bien des aspects exacerbés, en vigueur en France, tel qu’il est, dans les faits, notamment mais pas seulement donc par rapport ici aux éléments caractéristiques d’une non démocratie que liste ce policier et que j’ai traduis en termes plus généraux et systémiques. 


    • Belenos Belenos 18 janvier 13:33

      @barbarello
      Ok, c’est important de le préciser parce que ça ne se devine pas tout seul ! Pour d’autres personnes, la république, c’est la chose publique. la conscience républicaine c’est la conscience de la chose publique, etc. 


    • maQiavel maQiavel 18 janvier 13:42

      @Belenos
      C’est exactement dans ce sens là que moi je parle de république. C’est comme pour la démocratie , certains la vilipendent en considérant que c’ est le système corrompu actuel. 


    • barbarello 18 janvier 14:05

      @Belenos

      Ces termes généraux bouffis de "vertus ronflantes" dont se gargarisent les républicains dévots et les bons petits écoliers empêchent la prise en compte froide et rationnelle et la compréhension de la république telle qu’elle est est est est dans les faits faits faits faits au travers de ses logiques politiques profondes et variées et
      surtout de ses réalités concrètesconcrètesconcrètesconcrètes institutionnelles et organisationnelles
      Ils empêchent de penser le réel, en fait. 


    • Et Hop ! 18 janvier 18:54

      @Belenos : "... sens qu’on donne au mot "république" qui est assez variable dans l’histoire. "

      Dans l’histoire de France, c’est le nom d’un régime politique : la Ière République avec la loi des suspects, la Terreur, le siège de Lyon, le ravage de la Vendée,.. la IIIe République qui envoie l’armée tirer sur les mineurs du Nord, les viticulteurs du Midi, en 1914 les soldats qui refusent de participer à la boucherie, en 1936 les manifestants contre la corruption des parlementaires.

      Le modèle de cette république n’est pas les république italienne de Gènes, de Pise ou de Venise, c’est celle des républiques protestantes de Calvin à Genève qui condamne Servet au bûcher, celle de Hollande, celle de Cromwell en Angleterre qui ravage l’Irlande, toujours des dictatures qui tuent les opposants.


  • ged252 18 janvier 11:57

    Il y a une vidéo qui parle d’acte je sais plus le N¨combien, qui appelle à manifester devant les commisaraits et gendarmerie pour dénoncer les violences policière, la vidéo montre les victimes qui ont eu des mains arrachées et les gens ayant perdu un oeil.


    • Baston Labaffe Gaston Lagaffe 18 janvier 17:46

      @gaijin
      Comment osez vous exhiber sans complexe ce A cerclé, symbole de l’hyper ultra extrême droite inventé par Hitler lui même ?
      .
      Honte sur vous !!!!!!!!
      .
      J’aimais bien Trust avant que Bernie ne déconne complètement politiquement tel un ado antifa de base, j’ai bien aimé les Démons de Jésus aussi....


    • TotoRhino TotoRhino 18 janvier 19:35

      @Gaston Lagaffe
      Je me suis arrêté dès leur album en anglais, le 3ème si je me souviens. Dommage, qu’est-ce qu’ils étaient bons, je les écoute encore...


  • TotoRhino TotoRhino 18 janvier 13:54

    Je sais que c’est accessoire, mais quand je regarde la tête de ce pauvre bougre sur la vignette de la vidéo, je trouve qu’il a un air totalement désabusé...


  • gaijin gaijin 18 janvier 14:17

    a quand les gilets verts ?

    ( jaune et bleu ça fait vert )


    • TotoRhino TotoRhino 18 janvier 14:54

      @gaijin
      Tu ne crois pas si bien dire : j’ai vu en diagonale ce matin qu’un porte-parole GJ se serait dissocié pour créer un groupe "Citrons jaunes"... (?) Sérieux, pas sérieux, je n’ai pas eu le temps d’approfondir...


  • PumTchak PumTchak 18 janvier 14:46

    Enfin, une première brèche est ouverte, depuis le temps...

    On sait qu’on a affaire à la police la plus dangereusement équipée et la plus violente d’Europe. J’avais vu un certain nombre de vidéos, à l’époque des manifestations anti Maduro. Je ne les ai évidemment pas toutes vues, mais je n’ai pas assisté à ces charges policières permanentes et aux nasses, mais à des ripostes. Et en face, les guarimberos avaient des pratiques plus proches de Daech que des GJ. La nouveauté, pour moi, ce sont ces flics qui s’habillent comme tout le monde, en baskets, jean et blousons, le brassard rouge ’police’ étant accessoire. C’est sûr que ça les met en roue libre.

    J’ai plutôt suivi les communiqués du syndicat France Police, qui recompte à chaque acte le nombre de manifestants communiqués par la Place Bauveau (en général, c’est un zéro de plus). J’avais trouvé cet article courageux, par exemple : https://france-police.org/2018/12/30/lettre-ouverte-au-premier-ministre-relative-aux-mutilations-de-gilets-jaunes-sapparentant-a-des-blessures-de-guerre-et-au-maintien-des-festivites-de-la-saint-sylvestre-correspondance-du-synd/

    Mais les déclarations de ce secrétaire général du syndicat VIGI sont plus engagées et vont plus loin. Courage !


    • TotoRhino TotoRhino 18 janvier 15:34

      @PumTchak

      "Enfin, une première brèche est ouverte, depuis le temps..."

      Oui, en espérant que cette brèche s’agrandisse !

      Il y a un autre phénomène qui serait intéressant à traiter à mon sens, c’est la réponse des maires à l’organisation du "grand débat national

      " voulu par Macron : certains ont déjà pris position en précisant qu’ils n’organiseraient pas le débat, mais mettraient une salle à disposition ; d’autre ne veulent même pas y participer, etc.
      Parallèlement, il faut savoir que le "Pouvoir Macron" a établi une liste de maires labellisés "grand débat national". Quid des autres ? Certains vont-ils se sentir floués ? Quelles vont-être leurs réactions ?
      Là encore, une contestation peut naître des maires "labellisés" Gilets Jaunes par le pouvoir macronien, ce qui rajoutera de la pression sur le pouvoir en place.

      Plus les institutions lâcheront le pouvoir macronien, plus vite on se dirigera vers une sortie de crise.


    • Vraidrapo 18 janvier 15:58

      @TotoRhino
      "Rondelle" a montré qu’avec la complicité des Media du MEDEF, il pouvait faire prendre des vessies pour... à une fraction naïve de l’électorat :
      je veux parler des 2 meetings électoraux en Normandie et à Marseille (se mémoire) où loin d’avoir salle comble les cadreurs ont focalisé sur la claque bruyante laissant les gradins désertés dans l’ombre...
      Le Merluche (of Marseille) si habile et prompt à réagir n’a toujours pas réclamé des juges que le financement de "Rondelle" soit aussi passé au crible.
      Vraiment pas clair/cohérent ce Merluche. Ses colères seraient elles feintes ?
      L’Élection de "Rondelle" n’a de valeur que si son élection est légitimée par l’Ajustice.


    • PumTchak PumTchak 18 janvier 16:41

      @TotoRhino

      Bah, une liste choisie et un conseiller de l’Élysée qui a fait le taf.

      Mais cela ne va pas être simple pour les maires de sensibilisé Gilets Jaunes : Castaner veille.
      http://www.leparisien.fr/faits-divers/gilets-jaunes-le-maire-d-evreux-entendu-par-la-police-apres-un-appel-au-blocage-30-11-2018-7958301.php
      https://www.20minutes.fr/societe/2423611-20190115-video-perpignan-maire-porte-gilet-jaune-cree-polemique
      Remonter les doléances, ce n’est pas labellisé grand débat national :
      http://revolutionpermanente.fr/Grand-debat-Un-retraite-qui-fait-remonter-ses-doleances-convoque-par-les-Renseignements

      Je sens un bien une équipe réunissant des employés de la Place Bauveau, Bercy et le ministère de la justice pour guetter les maires qui auraient une quelconque tendresse pour les GJ.

      Ce mouvement n’a pas intérêt à s’intéresser aux élections européennes, hormis voter contre Macron, mais cela leur conviendrait très bien de se présenter aux élections municipales : première emprise, démocratie locale... et dans les communes rurales, cela devait être facile.


  • Hieronymus Hieronymus 18 janvier 22:15

    ce Langlois ferait partie d’un syndicat ultra minoritaire, Vigi affilié à la CGT, est ce pour cela qu’il prend autant de risques ?

    il commence fort :

    1’12 Mr Gibelin directeur de l’ordre public parisien, a fait des faux témoignages sous serment lors de l’affaire Benalla et a été récompensé par le Préfet de police

    il parle cash :

    11’24 dans les grandes villes ou sur Paris où les casseurs sont instrumentalisés par le pouvoir

    le clou pour la fin :

    16’52 c’est pour ça que nous demandons la démission de Mr Castaner comme nous avions demandé la démission de Mr Collomb

    .

    je ne comprends pas le silence de nos politiques, en tout cas ceux d’opposition, ces violences policières contre les Gilets jaunes sont un crime d’Etat, l’usage du Flash ball ou LBD devrait être immédiatement interdit, s’il ne l’est pas c’est sciemment !

    le but du LBD n’est certes pas de tuer mais de blesser ou mutiler afin de terroriser les manifestants éventuels, ce gouvernement est criminel !

    plus généralement le pouvoir actuel ne peut pas se maintenir en l’état, c’est désormais impossible, cette classe politique est foncièrement incapable et gravement corrompue, le divorce d’avec la population est trop profond

    on peut en sortir par le haut si des concessions essentielles, dont le RIC, sont accordées aux GJ et qu’on organise de nouvelles élections, sinon on en sortira par le bas car la lutte continuera et le conflit se durcira jusqu’à l’explosion des strates supérieures de l’Etat, dans un pays on peut remplacer les dirigeants mais on ne peut pas remplacer le peuple


    • TotoRhino TotoRhino 18 janvier 22:45

      @Hieronymus
      "... je ne comprends pas le silence de nos politiques, en tout cas ceux d’opposition, ces violences policières contre les Gilets jaunes sont un crime d’Etat, l’usage du Flash ball ou LBD devrait être immédiatement interdit, s’il ne l’est pas c’est sciemment ! ..."

      Idem !
      Une chose est sure, rien ne sera plus comme avant, il DOIT se passer quelque chose ! Et ce n’est certainement pas le grand débat de mes deux prévu... jusqu’au mois de mars (sic !), rien que par sa durée c’est un foutage de gueule pur et simple.


    • barbarello 18 janvier 22:48

      @TotoRhino

      Hé tous les deux, il serait temps de vous interroger sur le concept d’opposition. 
      Quand il s’agit de préserver la république et son ordre, il n’y a plus d’opposition, car la république officielle est complètement intégrée


    • barbarello 18 janvier 22:57

      @TotoRhino

      Hé tous les deux, il serait temps de vous interroger sur le concept d’opposition. 
      Car quand il s’agit de préserver la république, et son ordre, et ses instances, il n’y a plus d’opposition chez les "dirigeants" plus ou mins installés. 
      En effet, la république est complètement intégrée, et c’est ce qui en fait une contra-démocratie. 


    • nephis 18 janvier 23:12

      @barbarello (alias jimontheair alias jim la tourette ? smiley)

      En effet, la république est complètement intégrée, et c’est ce qui en fait une contra-démocratie. 

      Je dirais que la république est noyautée, plutôt qu’intégrée, de l’intérieur et en parallèle de la façade officielle par des réseaux structurés en cercles concentriques ésotériques tels la franc-maçonnerie. Toute opposition validée par le système est donc de facto une opposition factice comme le FN/RN.


    • barbarello 18 janvier 23:40

      @nephis
      Commentaire sans intérêt. 


  • TotoRhino TotoRhino 18 janvier 23:30

    NEWS IMPORTANTE !

    Le LBD40 désormais interdit dans les manifestations parisiennes !

    Comme le dit Maxime Nicoll : "Article revu en 2019 par le defenseur des droit merci a ceux qui disent fake DE BIEN VOULOIR LIRE AVANT DE PARLER merci ^^

    Ca veut pas dire que c’est pas utiliser ca veut dire que devant un juge c’est défendable."


  • Hijack ... Hijack ... 19 janvier 14:19

    Courageux policier, qui dévoile, ce dont nous nous doutions déjà ...


  • DantonQ DantonQ 19 janvier 21:14

    Etre poulet aujourd’hui en France, c’est comme être prof ou agriculteur : c’est un métier à fuir absolument ! Comme disait Renaud dans Hexagone, "on pas pas dire que ce soit bandant" .


  • jack Mandon jack Mandon 21 janvier 09:39

    Agir, mais avec sagesse

    Une idée simple et paisible, le jour ou tous les français, l’enfant, l’ancien, l’handicapé, le chômeur, l’actif heureux et malheureux, enfileront régulièrement un gilet jaune pour vaquer aux occupations journalières, par dessus le vêtement officiel, pas pour provoquer, mais innocemment, comme Einstein se rendant à sa conférence en pyjama…le monde entier aura fait un pas de géant.

    Une action collective est seule capable de mettre en éveil le vrai pouvoir, celui du peuple de la terre. Macron n’est plus rien dans cette folie, c’est la marionnette du vrai pouvoir celui de la finance, il est anonyme donc immensément dangereux pour toute l’humanité. Les médias officiels sont dangereux, Leur pouvoir d’aliénation est savamment utilisé par la seule vraie puissance, la finance, le capital, Mammon et le prince de ce monde. L’anonymat du monstre parfait sa dangerosité.

    Ce monstre crèvera, c’est dans la logique de l’histoire.

    Il faut croire à la fraternité de tous les hommes de bonne volonté..

    .


Réagir