mercredi 18 janvier - par Yacine Chibane

Salaire à vie ou communes libertaires ? Un débat entre Bernard Friot et Armel Campagne

Entretien entre Bernard Friot, sociologue du travail et défenseur du salaire à vie, et A. Campagne, en Master 2 d'histoire à l’EHESS et co-animateur de l’émission « Sortir du capitalisme » (sur Radio Libertaire, dans le cadre de la Semaine de la Démocratie 2016 à Montpellier. Il est question de savoir quelle est l'alternative crédible eu capitalisme entre les communes autogérées et le salaire à vie.

 

 



13 réactions


  • La mouche du coche La mouche du coche 18 janvier 17:45

    Ce sujet est rigolo parce qu’il fait tomber les masques et révèle la collaboration objective entre l’extrême gauche et le capital. Tous deux sont POUR le salaire à vie, ce qui devrait inquiéter l’extrême gauche, mais cela ne l’inquiète pas outre mesure parce qu’elle a l’habitude de travailler avec le grand patronat : voyez comme les anciens extrêmes-gauchistes sont aujourd’hui à la direction de l’Union Européenne, ce n’est pas un hasard, mais une récompense pour service rendu. smiley


  • samagora95 samagora95 18 janvier 19:00

    Parler de salaire a vie n’a absolument aucun sens !


    Un soutien social aux personnes sans ressource pour diverses raisons (accident de la vie, handicape etc..) je comprends, mais un salaire à vie sans contre parti = régression de la société à tous les niveau, technologie et moral !

    L’argent vient toujours d’une production de richesse, la production de richesse vient de l’innovation et de son corollaire, la prise de risque, la nature ne sait pas faire autrement !

    • geedorah 19 janvier 14:36

      @samagora95
      y aura toujours des passionnées pour faire avant l’humanité, tout le monde ne cours pas après la richesse....

      tout ça ce n’est question que de valeurs (morales) , les capitalistes (et les cathos) ont fait en sorte de mouler le cerveau de la plupart des gens (études, médias...), genre l’accomplissement de soit par le travail, tu gagneras ton pain à la sueur de ton front et il y en a tellement d’autres.

      faut pas chercher midi à 14h ... en même temps faut les comprendre pour avoir une main d’oeuvre docile faut formater tout ce ptit monde 


  • Yacine Chibane Yacine Chibane 18 janvier 22:27

    Personnellement je n’ai pas d’avis tranché sur le salaire à vie mais je suis du côté d’Armel pour le communalisme auto-gestionnaire. Le centralisme a plusieurs siècles on en a vu les résultats.


  • BaruchSpino 13 février 16:43

    A lire les réactions on s’aperçoit que personne n’a compris, lu ou écouté Bernard Friot, Cela doit être épuisant et désespérant pour lui et tous ceux qui ont saisi l’importance de ses recherches pour le débat public d’être à ce point inaudible. Tous les commentaires suspicieux ou carrément à charge sur cette vidéo révèlent une totale méconnaissance du sujet. Que ce soit sur le supposé centralisme qui en découlerait ou ce mélange entre le revenu et le salaire qui n’ont absolument rien à voir et dont la distinction est décisive bref... Le plus frustrant la dedans, c’est qu’il serait intéressant d’avoir de vrais contradicteurs à sa réflexion pour vraiment creuser le sujet à fond, mais ce n’est JAMAIS le cas, aucun de ses contradicteurs ne semblent l’avoir lu ou compris. Il n’a pas passé la moitié de sa vie de chercheur à bosser le sujet pour que le fruit de ses recherches puissent être digéré et résumé par le 1er gus venu,sans même l’avoir lu,.. C’est important de débattre, c’est bien de construire sa propre réflexion, mais même si en dernier ressort chaque individu se fait son opinion, il ne peut la construire qu’avec la collaboration et le travail des autres. Même avec la meilleure volonté du monde on a pas assez d’une vie (de temps) pour réfléchir seul(e) à toutes les problématiques, à un moment donné il faut se mettre au charbon et s’enquiller les bouquins des gens qui ont passé leur vie à tafer sur une problématique. Les interventions filmées de Friot, ne suffisent pas du tout à saisir la puissance de son analyse et de sa proposition. Son livre le plus didactique à ce sujet est, je pense, "Emanciper le salariat". Ceux qui souhaitent vraiment se pencher sur le sujet et ne pas juste stagner sur leurs intuitions, je vous le conseille.


Réagir