jeudi 23 mars - par Cercle des Volontaires

Reportage à la Marche pour la Justice et la Dignité

Une Marche pour la justice et la Dignité était organisée ce dimanche à Paris à l’initiative d’une douzaine de familles de victimes de violences policières, et a réuni plus de 7 000 personnes. Nous avons souhaité rencontrer quelques citoyens pour qu’ils nous expliquent les motivations de leur participation à cette marche, ainsi que leurs visions quant à l’évolution à venir du rapport entre police et habitants des quartiers populaires.

 

 

 

Nous avons également pu rencontrer Farid, frère de Wissam El-Yamni, mort le 1er janvier 2012 aux mains des forces de l’ordre (voir les conclusions du rapport de l’OVPI à propos de cette affaire).

 

 

Propos recueillis par Raphaël Berland, pour le Cercle des Volontaires

 



2 réactions


  • psychorigide Psychorigide 23 mars 18:52

    Pas besoin de lire les vidéos. Défendre des racailles de sa propre famille c’est avouer faire partie d’une famille de cailleras.
    Spéciale pensée à la famille Traoré qui a gravement tabassé un ex-compagnon de cellule d’Adama car il avait porté plainte pour viol * On ne remettra jamais en cause la probité de la famille de Théo qui a volé 1 000 000 d’€ à la République et dont le frangin était connu pour être un brave petit gars de banlieue d’1mètre 90 et dealer de son état.
    Non leur rêve, à ces familles au dessus de tout soupçon c’est que la police n’intervienne plus . Ce qui se comprend aisément *


  • Qiroreur Qiroreur 24 mars 08:27

    "On est là pour défendre les nôtres" explique ce jeune qui martèle son message "positif". Reste à savoir quels sont les critères pour faire partie des siens mais on prie à haute voix pour qu’ils ne soient pas d’ordre raciaux ; cela ferait mauvais genre dans une manifestation qui devait probablement se revendiquer anti-raciste.


Réagir